Mali : Braqueurs malchanceux

    0

    À la recherche d’éventuels butins, ils sont tombés sur une victime qui s’avèrera être un porteur d’uniforme. Pis l’un des braqueurs n’a pas hésité à se présenter au commissariat de police pour réclamer le butin qu’ils ont perdu la veille

    Cela ne fait l’ombre d’aucun doute que les nommés SS et AK sont des bandits de grand chemin. Ce duo relativement jeune vient de tomber entre les mains des policiers du commissariat du 9è arrondissement que dirige le commissaire principale Santigui Kamissoko. Parlant de ces deux malfrats, nos amis policiers les ont qualifiés de véritables mordus d’engins à deux roues. Et, toujours selon les mêmes sources dans le commissariat concerné, il semble que ces deux individus sont prêt à tout, y compris l’usage de la violence à main armée pour spolier leurs victimes de leurs biens qui sont généralement ces fameuses motos Djakarta.

    Apparemment bien organisés, nos deux malfrats avaient choisi certains quartiers pour sévir. Il s’agit de Sébénicoro en Commune IV du district de Bamako, de Kalabancoro et ses environs à la périphérie de la Citée des Trois Caïmans. Depuis que leur chemin croisé celui des policiers patrouilleurs il y’a quelques jours de cela, ils dorment derrière les barreaux.

    C’était dans la nuit du 3 au 4 juillet dernier quelque part dans les confins du quartier Sébénicoro. Comme ils en avaient l’habitude, les deux malfrats se promenaient dans les quartiers, à la recherche d’éventuels proies. Quelque part dans le quartier sus cité, ils sont tombés sur un pauvre motocycliste. Plus tard, ce dernier s’avèrera être un élément de la garde nationale. Mais l’effet de surprise aidant les bandits, le porteur d’uniforme n’aura pas le temps de leur prouver de quoi il est capable du point de vue de combat. Sous la menace de leurs armes, l’homme s’est vu obligé d’obéir aux injonctions des deux inconnus qui viennent de le braquer sans hésiter.

    …….lire la suite sur lessor

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here