Mali : Mamacita réagit à la libération Sidiki Diabaté

    10

    L’artiste malien Sidiki Diabaté hume, depuis deux jours, le vent de la liberté, même si ce n’est que provisoire. Après trois mois d’incarcération à la prison centrale de Bamako, pour séquestration, coups et blessures aggravées, suite à une plainte de son ex-copine Mariam Sow dite Mamacita, il est désormais libre de ses mouvements.

    La star malienne Sidiki Diabaté a été libérée sous caution de 15 millions FCFA, mardi 29 décembre. Une nouvelle qui a fait vibrer le monde du showbiz africain et même des fans sur les réseaux sociaux. Plusieurs artistes africains se sont réjouis de cette bonne nouvelle, notamment le Guinéen Grand P, qui avait même effectué un voyage, il y a quelques semaine à Bamako, pour rencontrer l’artiste en prison.

    Considéré comme la victime dans cette affaire de « séquestration, coups et blessures aggravées », la Guinéenne Mariam Sow dite Mamacita, qui faisait le buzz sur tik tok à l’époque, s’est exprimée sur cette liberté provisoire de son ex-petit ami. Elle a indiqué qu’elle ne lui faisait ni chaud ni froid et dit s’en remettre à la volonté de la justice.

    « Je suis fatiguée mentalement et physiquement. Donc qu’il soit libéré ou pas, je n’ai rien à dire au fait. Si la justice a décidé ainsi, c’est que ça doit se passer ainsi. Mais je suis épuisée mentalement et physiquement. Moi je ne peux pas sortir. Si je sors, on me regarde bizarrement. Je ne peux pas être dans les endroits publics », a réagi Mariam Sow, qui vit certainement les moment les plus difficiles de sa vie, puisqu’elle serait devenue la « risée populaire ».

    Si les dernières rumeurs évoquent sa fuite à Dakar au Sénégal, depuis la détention de Sidiki Diabaté et face à la pression populaire à Bamako, la jeune Mariam Sow, qui a vécu 7 ans de relation amoureuse avec le prince de la Kora, a dit : « je suis au Mali. Je ne suis pas au Sénégal ».

    Source : AFRIK.com

    Commentaires via Facebook :

    10 COMMENTAIRES

    1. Je ne suis pas juriste mais je crois bien que la libération sous caution est bien règlementaire. Cela n’enlève à rien ce qu’on lui reproche tant qu’un jugement n’est pas rendu. Cessez de voir du rouge par tout chaque qu’il y a un acte posé par un Juge. Faisons-nous confiance les uns des autres cela est notre Salut. Bonne journée à vous tous.

    2. De toutes les façons pour un fait de ce genre, il est difficile de connaitre la véracité des choses, mais Allah jugera sans aucune équivoque, cela très bientôt.

      • Il faut se demander sur l’orientation sexuelle de ce type car ses gestes et actions sont pathologiques sur le plan psychologique. Il tente de vivre une vie d’heterosexuelle alors qu’il ne l’ai pas du tout!

    3. TOUS LES PROBLEMES DU MALI RESIDENT DANS L’INJUSTICE TANT QUE LA JUSTICE NE PFAIT PAS PREUVE D’IMPARTIALITE DANS CES DECISIONS IL N’YA PAS DE LENDEMAIN POUR LE MALI ET LE PIRE EST A CRAINDRE.

      • Tout a fait d’accord avec toi AISSATA, le Mali n’a jamais ete un etat de droit et il n’a pas de future dans cette perspetive. La societe Malienne est castee, injuste a la naissance, corrompue et pourrie mais c’est elle qui regle l’Etat Malien au lieu du contraire!

    4. Le seul tort Mlle sow est d avoir aimé un homme qui ne le mérite pas. Vous tous qui vous enflammer pour cette liberté provisoire, j aimerais voir vos têtes, si vos propres filles étaient à la place de mamacita.

      • Dia tu peux prendre mes mots pour de l’argent comptant, Sidiki va revenir en prison car c’est la ou il veut etre pour les avantages sexuels a l’interieur de la prison: un recidiviste sexuel!

    5. Ton seul tort Mlle sow,c esr d avoir aimé un homme qui ne le mérite pas.vous tous qui vous enflammez pour cette liberté provisoire, j aimerais voir vos têtes, si votre propre fille était à la place de mamacita.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here