Paraitre ronde, un fléau qui gangrène notre population féminine

    4

    Si la beauté féminine se définissait à travers le physique, les rondes se seraient  attribué le trophée de super femme à cause du regard de leurs semblables.  En effet, le constat nous indique que de nos jours la majorité des maliennes aspirent à ce physique que l’on appelle rondeur ou « forme » selon le terme courant.

    Dans le but d’obtenir cette silhouette, la plus part de nos sœurs de tous les âges s’adonnent à des pratiques peu recommandables telles que, la consommation de produits d’origine inconnus,  qui aboutissent à des graves maladies ou la fabrication  de forme artificielle qui n’est que temporaire.

    Cette obsession  qui n’est pas sans conséquences et dont beaucoup paient le prix nous a amené à nous intéresser aux raisons qui motivent cette décision des femmes à vouloir être autre que soit.

    Cependant comme on a coutume de dire qu’il y’a toujours un homme au centre d’une décision féminine, on a  approché quelques hommes en vue d’avoir leurs points de vue sur la question.

    Selon divers avis de différentes catégories d’hommes, nous recueillons qu’il n’existe aucune différence systématique entre ces femmes dites rondes et leurs semblables qui mérite une considération particulière.

    Bien au contraire ces hommes éprouvent plus une préférence pour les femmes naturellement concises qui retrouvent leur identité quelque soit leurs apparences physiques.

    Ces différents témoignages nous renvoient  à cette réflexion qui dit « qu’une beauté naturelle est une belle chose, et la beauté artificielle est une belle représentation de la chose »

    D’autres vont encore  plus loin en confiant que  si la rondeur attribuait à la femme une belle silhouette,  force incombe de reconnaitre de nos jours que cette apparence a tendance à coller toute autre image à la femme dans le sens où  la plus part s’en sert comme sources de revenu ou fonds de commerce.

    En conclusion, nous retenons que s’accepter tel qu’on est, constitue le début de la véritable beauté.

    M. K. DIABATE (maliweb.net)

     

    PARTAGER

    4 COMMENTAIRES

    1. Sans aucune méchanceté envers les femmes minces je dirais que la présence d’une ronde ne laisse aucun homme indifférent même s’ils sont nombreux à assumer leur préférence de la femme svelte. Nos boubous bazin et autres habits traditionnels vont mieux à une forte corpulence qu’à une femme mince à qui ça donne un certain effet de statuette flottante dans un habit aussi ample qu’un boubou. Cependant les rondes moins disproportionnées avec plus d’harmonie sont les plus recherchées (rondes en haut et surtout en bas) mais les plus rares aussi. Pour avoir la rondeur certaines femmes utilisent le “formouni” aussi: une sorte de culotte taillée dans du tissus en chiffon qu’elles porte comme dessous. D’autres utilisent le cube Maggie comme suppositoire il parait que ça donne une croupe rebondissant.Si j’ai toutes ces infos c’est parce que je suis un passionné (pas un obsédé) de la rondeur chez la femme… 😆 😆 😆

    Comments are closed.