Fonds pour la formation liée aux besoins du secteur privé : Signature des contrats des premiers bénéficiaires

0

Le représentant du ministre de l’entrepreneuriat national, de l’emploi et de la formation professionnelle, a présidé le lundi 05 décembre 2022  la cérémonie de signature des bénéficiaires du Projet d’Appui à la formation professionnelle liée aux besoins du secteur privé au Mali. C’était à Azalaï hôtel en présence de la cheffe de la coopération de l’ambassade du Danemark, la directrice du CIEM, du  président du conseil national du patronat.

projet intitulé « Fonds pour la formation liée aux besoins du secteur privé » fait l’objet  d’une convention de partenariat entre l’ambassade et le conseil des investisseurs européen au Mali ( CIEM)  dont le ministère de la formation professionnelle est partie prenante en qualité de membre consultatif. Il  a pour ambition de contribuer localement à l’amélioration des opportunités d’emplois pour les jeunes, et  de permettre aux entreprises de trouver au niveau national le personnel compétent requis.   A travers la formation d’une meilleure qualité et mieux adaptée aux besoins du secteur privé à travers le financement de 30 plans de renforcement de centres de formation professionnelle pour 3000 apprenants.

Au terme, au moins 90 entreprises seront soutenues pour l’amélioration des qualifications de 2800 employés.   Il s’agit d’un projet pilote initié par le conseil du CIEM et financé par l’ambassade royale du Danemark à Bamako  d’une enveloppe budgétaire de DKK 30 millions ( plus de 2 millards CFA) pour une durée de 2.5 ans. Son objectif est  de renforcer la croissance économique inclusive stimulée par le secteur privé pour la génération de revenus et la création d’emplois, a été salué par le représentant du ministre de la formation, Abdoul Karim Maïga, qui dira qu’il cadre en parfaite ligne avec la politique nationale de la formation professionnelle. Aussi, il a émis le souhait qu’il ira au-delà de cette phase pilote.  Le président du conseil national du patronat du Mali, Mossadeck Ballly  tout en saluant la pertinence du projet, sa contribution à l’emploi jeune , a remercié les PTF. Avant d’inviter le département de l’entrepreneuriat national, de l’emploi et de la formation professionnelle à se consacrer le plus rapidement à la problématique de l’inadéquation emploi/formation. M. Mossadeck Bally a garanti l’accompagnement du secteur privé  dans cette démarche qui sans nul doute serait d’un grand apport dans la lutte contre le chômage au Mali.
Khadydiatou SANOGO /maliweb.net

           

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here