Centenaire du président Modibo Keita : « Le symbole du courage intellectuel et politique »

6
Modibo Keita, le 1er président du Mali
Modibo Keita, le 1er président du Mali

Hier jeudi, le Président de la République, Chef de l’Etat SE Ibrahim Boubacar Keïta a présidé à l’Ecole Mamadou Konaté, la cérémonie de présentation de la « leçon sur le président Modibo Keïta » père de l’indépendance du Mali. C’était dans le cadre des activités commémoratives du centenaire du président Modibo Keïta. La cérémonie s’est déroulée en présence du président d’honneur de la commission d’organisation du centenaire du président Modibo Keita, Professeur Dioncounda Traoré, ancien président par Intérim de la République du Mali sous la transition, des membres du gouvernement dont le Ministre de l’Education Nationale, Kenekouo dit Barthelemy Togo, le Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Maitre Mountaga Tall ,du président de l’UM-RDA,Bocar Moussa Diarra et des proches du défunt président.

Il s’agissait pour le chef de l’Etat d’assister à la présentation de la leçon : « Modibo Keita, l’enseignant modèle ». Le choix porté sur cet établissement scolaire crée en 1933 n’est pas fortuit. Le président Modibo Keita en tant qu’instituteur de son état a eu à enseigner de 1936 à 1939 dans cette école. Pendant cette période l’établissement scolaire avait pour nom « Ecole Rurale de Bamako » avec comme premier Directeur, Feu Mamadou Konaté, compagnon de lutte du président Modibo Keïta. Le 10 novembre 1958, le ministre de l’Education nationale et l’association des parents d’élèves de Bamako-Coura donnent à l’école le nom de son fondateur « Mamadou Konaté ».

L’objectif recherché à travers cet enseignement qui devrait être présenté dans toutes les classes de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire général, est de faire découvrir l’homme, l’enseignant modèle qu’il fut à la jeunesse de notre pays notamment celle scolaire.

Le Maire de la commune III de Bamako , Abdel Kader Sidibé a fait savoir que la présence du président IBK à cette cérémonie est un signe de reconnaissance à l’endroit de celui  qui fut l’un des acteurs principaux pour non seulement de l’indépendance du Mali, mais et surtout pour l’instauration de la dignité de la personne humaine en Afrique.  Selon lui, aujourd’hui les lignes tracées par cette grande figure de la première décennie des indépendances africaines doivent orienter les jeunes sur les plans politique et moral.

Le Directeur du Centre d’Animation Pédagogique de Bamako-Coura, Yaya Sangaré a dit que le groupe scolaire Mamadou Konaté qui n’avait que 6 salles de classe en 1933, compte actuellement 63 salles reparties entre 10 écoles dont 6 premiers cycles et 4 seconds cycles. En marge de ces écoles, le DCAP a précisé qu’il existe un centre Multimédia et un Centre de Développement de la Petite enfance. A ses dires, le groupe scolaire qui a un effectif de 929 garçons et 1007 filles, soit un total de1936 élèves en 2015, a été marqué par le passage de plusieurs directeurs d’écoles parmi lesquels feux Chaka Sangaré et Attaher Jeannette Haïdara. La visite du président de la République a pour suivi Yaya Sangaré, est un réel motif de satisfaction pour l’ensemble du personnel de l’éducation lorsqu’on sait que Modibo Keita, homme d’Etat de grande taille avait de grandes idées. « Intelligent, sérieux, praticien courageux, polyvalent, sportif, homme de culture, Modibo Keita a été un modèle qui doit inspirer les générations montantes a laissé entendre M. Sangaré.

S’adressant à l’assistance, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a dit : « c’est un moment de grande émotion. Tout a été dit sur Modibo. Modibo était le vainqueur de ses bourreaux. Il était l’incarnation du Mali. Ce fut un homme de dignité et d’honneur absolu. Il est toujours difficile de parler sur Modibo Keita. Mamadou Konaté et Modibo Keita ont été des hommes qui n’avaient souci que d’être utiles à la patrie. Ils avaient confiance en ce qu’ils faisaient. Modibo est la fierté de tous les Maliens et l’Honneur du RDA et de toute l’Afrique. Il est le symbole du courage intellectuel et politique ». Apres cette intervention, le président IBK et une dizaines de personnalités dont le président Dioncounda regagnèrent la salle de classe 6ème AC par la président Modibo Keita de 1933 à 1939. Ici, le titulaire de la classe Moussa Traoré dispensa à ses 19 élèves le cours sur Modibo Keita en mettant l’accent sur sa formation, sa carrière politique. A la suite de cette partie, la délégation du chef de l’Etat pris la direction de l’école AB de N’Tomikorobougou, un second établissement de Bamako dans lequel le père de l’indépendance a eu à enseignée

Jean Goïta

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. C’est une bonne initiative ce qui vient de passer. Il est imperatif que la nouvelle generation apprenne sur le père de l’independance du Mali et en general sur nos autres chefs d’etat aussi. Pourvu que cet enseignement de notre histoire soit impartial et veridique avec les hauts et bas, les cotes positfs que negatifs etc…
    C’est seulement sur et par la Verite que le Maliba se reconstruira.
    Que l’ame du president M.K repose en paix et que sa memoire soit celebrerau fil du temps.

  2. Est-il une raison, pour tuer celui qui est sous ton pouvoir (dans ta prison), le père de l’indépendance ❓

  3. parceque c’est Moussa qui a donné a manger au peuple que Modibo a affamé

  4. Ce que je ne comprends pas, pourquoi le président IBK a traité le chef des bourreaux du président Modibo KEÏTA de républicain, lors de son investiture. Il y a t-il quelqu’un pour m’expliquer cet état des faits?

Comments are closed.