19 juin 1941 Nioro se souvient encore de Cheikh HAMAHOULLAH

0

L”avion attend sur la piste de l”aéroport. Pour la seconde fois. Cheikh HAMAHOULLAH va s”envoler pour l”exil.

Tous ses adeptes ont été arrêtés et regroupés sur la place du marché de Nioro. Cruelle journée pour les Hamallistes ! Quel est donc ce fauteur de troubles que l”administration coloniale isole ainsi de son pays?

Ouvrons le dossier…

Originaire de la Mauritanie. Cheikh HAMAHOULLAH est le fils d’un colporteur et d’une femme peule. Il naît à Koumba, sur le Niger. Ses parents se fixent à Nioro. L”enfant est envoyé à l”école coranique. Il étudie l”arabe et s”af¬filie au tidjanisme".

C”est un bel homme, un lettré, un lettré intelligent qui va bientôt exercer une influence déterminante sur son entourage. Bientôt, on vient de partout pour le rencontrer, prendre ses bénédictions. La conférence religieuse dont il est le centre a de plus en plus d”adeptes. Les autorités s”inquiètent de cette influence. .. Ce marabout doit être surveillé. Il pourrait bien être en relations avec les Egyptiens et les Anglais". .

Mais Cheikh HAMAHOULLAH est un homme pieux. Et l”on se soucie moins de politique autour de lui que de querelle du chapelet à onze ou douze grains. Tout l”ouest africain est bouleversé.

Les tenants du hamallisme et leurs adversaires en viennent bientôt aux affrontements. Cheikh HAMAHOULLAH fait l”objet de mesures d”in¬ternement et d”exil.

La première fois, c”est la Côte d”Ivoire qui l”a accueilli. Il en est revenu en 1936. Cette fois, le 19 juin, c”est une destination inconnue qui l”at¬tend… Il n”en reviendra jamais.

Depuis ce triste 19 juin 41, le nombre des fidèles du Saint homme ne cesse de grossir. On a fait disparaître le saint homme mais la vertu, la piété qu’il a laissées comme exemples lors de son passage sur terre sont demeurées des souvenirs vivaces dans le cœur de ses fidèles et de tous les musulmans de l’ex-Afrique occidentale française. Ils se souviendront toujours de lui

A.D

Commentaires via Facebook :

PARTAGER