Bilan de l’incendie du marché à bétail de Faladié survenu le 28 avril dernier : Oumar Sow, un vieux de 86 ans, décédé 188 animaux calcinés dont 65 bœufs, 102 moutons, 14 chèvres, 2 chevaux et 3 chiens

1

Lors de l’incendie du marché à bétail de Faladié survenu le 28 avril dernier et qui a fait beaucoup de victimes et des dégâts matériels importants, Oumar Sow, un vieux de 86 ans, y a perdu la vie. En plus, 188 animaux ont été calcinés dont 65 bœufs, 102 moutons, 14 chèvres, 2 chevaux et 3 chiens. Le nombre de sinistrés est de 176 ménages composés de 876 personnes dont 119 hommes, 147 femmes et 601 enfants. Et sur ces ménages, il faut souligner que 114 ménages de 595 personnes étaient des personnes déplacées déjà enregistrées sur le Site par le département de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté. Aujourd’hui, les personnes sinistrées ont été relogées au Centre Mabilé grâce audit ministère.

L’incendie survenu le mardi 28 avril dernier à Faladié au niveau du marché à bétail (Garbal) restera longtemps gravé dans les annales de l’histoire du Mali. Il a fait beaucoup de dégâts matériels importants, notamment sur le site des déplacés.

Informé, le ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Hamadou Konaté, s’est rendu sur les lieux en compagnie de certains membres de son Cabinet et des directeurs des services centraux afin de s’enquérir des conditions dans lesquelles les victimes se trouvent et d’apporter des appuis. Ensuite, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Salif Traoré, a également effectué le déplacement pour constater les faits.

Le bilan prévoit une perte en vie humaine. Il s’agit d’un vieux de 86 ans du nom de Oumar Sow. Des abris ont été brûlés par les flammes et des dégâts matériels importants enregistrés. Sans oublier des animaux calcinés. On parle de 188 animaux calcinés dont 65 bœufs, 102 moutons, 14 chèvres, 2 chevaux et 3 chiens.

S’agissant du nombre de sinistrés, il ressort de nos investigations qu’ils sont 176 ménages, composés de 867 personnes dont 119 hommes, 147 femmes et 601 enfants (291 garçons et 310 filles). Parmi ces ménages, 114 regroupaient 595 personnes déplacées internes enregistrées sur le site des déplacés. Et elles étaient suivies par le Département de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté. C’est pourquoi, juste après l’incendie, le ministre Hamadou Konaté a pris des mesures idoines afin de venir en aide aux victimes.

Il s’agit de leur transport et relogement au Centre Mabilé avec l’appui des équipes de la Protection civile. Plus la dotation en matériels de couchage, de masques et de kits de lavage des mains en vue de la prévention contre la pandémie du Coronavirus ou Covid-19, ainsi que de la dotation en vivres et non vivres et la fourniture de repas.

Face à cette situation, le ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, sous le leadership du ministre Hamadou Konaté, a également distribué des tonnes de riz, de sucre, des bidons d’huile de 20 litres, 100 nattes, 5 kits de lavage de mains et 100 cartons de savons.

D’autres partenaires ont aussi manifesté leur solidarité à travers des dons composés de 200 seaux, 600 nattes, 600 moustiquaires, 600 couvertures, 400 jerricanes, 400 marmites, 150 flacons de gel hydroalcoolique, 150 cartons de savons…Ce n’est pas tout ! Il s’agit aussi de 70 kits de dignité, 150 coupons alimentaires par ménage d’une valeur de 20 000 Fcfa par coupon, de 300 masques et 87 dispositifs de lavage de mains moyen format. Ce geste de solidarité est de l’Agence des Nations-unies pour les réfugiés (Hcr) de l’Organisation internationale pour les migrations (Oim) du Programme alimentaire mondial des Nations-unies (Pam) et d’une Ong Internationale.

La Communauté Libanaise au Mali a aussi contribué à soutenir les victimes de l’incendie du marché à bétail de Faladié avec 24 matelas.          

  El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. A quoi servent alors les MAIRES de la commune VI???????????????????????????????????????? Comment peut on laisser cette situation se dégrader depuis années….. Pourquoi les MAIRIES de la commune ne se souciaient jamais des tas d’ordures qui montaient dangereusement vers le ciel sous les fils haute-tension de l’EDM? Je vous jure de Dieu ce sont ces maires qui ont vendu illégalement presque tous les lots au bord de la route (cote garbal).

    Des centaines d’innocents animaux brulés vifs sous l’enfer du soleil ardent ..tout simplement a cause des gens irresponsables qui refusent de faire leur boulot qui leur est est assigné par leur travail…. si ce n’est pas au Mali où est ce qu’on peut voir ce genre d’anarchie criminelle!!!? De toute façon le bâton karmique n’abandonnera pas, il faut le savoir au moins…. tout ce que l’on fait sera payé.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here