Entre nous : Lutte contre le terrorisme : Sommes-nous capables d’inventer des solutions maliennes ?

58
Les enquĂȘteurs sur le site du Restaurant de la Terrasse (photo archives)

Les attaques terroristes se multiplient contre la Mission des Nations-Unies et les Forces ArmĂ©es et de SĂ©curitĂ© du Mali. Il y a quelques jours, les Ă©lĂ©ments de la branche d’Al-QaĂŻda au Maghreb Islamique (AQMI) ont fait irruption dans une rĂ©union publique, non loin de Tombouctou. Des assassinats ciblĂ©s frappent ainsi tous ceux qui sont soupçonnĂ©s d’intelligence avec la France, les FAMA et la MINUSMA.

Ces Ă©vĂšnements devraient convaincre les plus sceptiques que les mouvements signataires de l’accord pour la paix et la rĂ©conciliation  ne sont pas forcĂ©ment les seuls maĂźtres du terrain. Il existe d’autres acteurs avec qui il faut compter pour l’instauration d’une paix durable.

Sommes-nous capables d’inventer des solutions maliennes dans le cadre de la lutte contre le terrorisme ? Faut-il discuter avec Iyad Ag Agaly, Amadou Kouffa et autres Maliens ? Ces questions divisent les uns et les autres. Mais de plus en plus, de nombreuses personnes avisĂ©es se rendent Ă  l’évidence que les solutions sĂ©curitaires ne sont pas suffisantes et doivent ĂȘtre accompagnĂ©es par des actions multidimensionnelles dans plusieurs domaines.

Le Mali, comme de nombreux pays africains, ne doit pas utiliser la mĂȘme mĂ©thode que l’Occident dans la lutte contre le terrorisme. Et surtout des pays oĂč la gouvernance est caractĂ©risĂ©e par la corruption, l’arbitraire, l’injustice, l’exclusion, la pauvretĂ© et le chĂŽmage qui font des citoyens des rebelles potentiels. Ces terrains font le bonheur des recruteurs terroristes qui embrigadent tous ces jeunes pour qui chaque jour l’horizon s’assombrit, faute de perspectives. Il est impĂ©ratif de dialoguer avec ceux qui ont Ă©tĂ© endoctrinĂ©s, car certains sont encore rĂ©cupĂ©rables. Donc, la pratique qui consiste Ă  les rejeter en bloc est Ă  bannir.

AprĂšs une politique rĂ©pressive, la Mauritanie a dĂ» se rĂ©soudre Ă  comprendre qu’il existe une autre façon de lutter contre le terrorisme. Des discussions directes engagĂ©es avec les terroristes dĂ©tenus dans des prisons ont donnĂ© des rĂ©sultats positifs qui ont permis au gouvernement mauritanien de se pencher sur d’autres aspects de la lutte contre ce flĂ©au. Dans le cadre d’un Ă©lan de rĂ©conciliation nationale, l’AlgĂ©rie, le berceau de cette forme de terrorisme dans le Sahara, a pu rĂ©cupĂ©rer certains Ă©lĂ©ments radicaux de la mouvance islamiste qui avaient du sang sur les mains.

Dans le cas du Mali, la lutte contre le terrorisme est trĂšs complexe. Le premier dĂ©fi est de rĂ©ussir une rupture entre les terroristes et les populations. Sans cette rupture, aucun dispositif sĂ©curitaire, si puissant soit-il, ne pourra fonctionner. Au nord du Mali, grĂące Ă  leurs « actions de bienfaisance », les Ă©lĂ©ments terroristes ont eu la sympathie des habitants des zones oĂč on n’aperçoit jamais un symbole de la prĂ©sence de l’Etat.

Le deuxiĂšme dĂ©fi est purement idĂ©ologique. Il est plus que jamais nĂ©cessaire de dĂ©monter le discours “religieux” des terroristes. Les idĂ©es se combattent avec des idĂ©es. Les terroristes doivent ĂȘtre combattus sur leur propre terrain. Une telle action nĂ©cessite l’implication d’érudits musulmans et de personnes dont les compĂ©tences sont avĂ©rĂ©es dans le domaine religieux. Le Mali compte Ă©normĂ©ment de savants et d’érudits qui peuvent apporter la contradiction Ă  ceux qui prĂ©tendent faire le jihad en ce 21Ăšme siĂšcle et surtout leur dĂ©montrer la faussetĂ© de leur raisonnement en la matiĂšre du point de vue islamique.

Le troisiĂšme dĂ©fi que le Mali doit relever est de tout mettre en Ɠuvre pour contrer les discours islamistes radicaux. Sur ce point, les propositions faites par un dignitaire religieux, relatives Ă  la rĂ©glementation des prĂȘches dans les mosquĂ©es constituent une aubaine pour le gouvernement.

Le quatriĂšme dĂ©fi consiste Ă  favoriser l’insertion sociale d’éventuels terroristes repentis pouvant constituer de prĂ©cieuses sources d’informations fiables.

Dans un monde en pleine mutation, il s’agit pour nous d’avoir le courage de poser nos problĂšmes et de les rĂ©soudre sans faire le nid de l’impunitĂ© ou de l’injustice.

  Chiaka Doumbia

PARTAGER

58 COMMENTAIRES

  1. c tre joli c vrai [img]http://img2.naijapals.com/pictures/90/f6c4885d02253949d38ccbd5867fb7e7.jpg[/img]

  2. “Lutte contre le terrorisme : Sommes-nous capables d’inventer des solutions maliennes ?”

    Avant mĂȘme d’avoir lu l’article, je rĂ©agis d’ores et dĂ©jĂ  sur le titre! 🙄 🙄 🙄 🙄

    Avant de parler “d’inventer des solutions Maliennes” 🙄 🙄 , peut ĂȘtre faudrait dĂ©jĂ  commencer Ă  faire le B-A-BA de ce que font font TOUS LES PAYS particuliĂšrement exposĂ©s au terrorisme, CE QUE NOUS SOMMES ENCORE TRES LOIN DE FAIRE!!!! đŸ˜„ đŸ˜„ đŸ˜„ đŸ˜„ đŸ˜„

    Avant “d’inventer des solutions”, qu’on commence dĂ©jĂ  par appliquer les mesures BASIQUES et ELEMENTAIRES que TOUS les pays Ă  risque appliquent sans exception!!!!! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    On sait que la cible favorite des terroristes, ce sont les occidentaux; A Bamako, nous avons la chance inouie, comparĂ© Ă  d’autres pays, de n’avoir EN TOUT ET POUR TOUT que 4 ou 5 hotels maximum Ă  forte clientĂšle occidentale…

    MalgrĂ© ça, le Radisson NE FAISAIT L’OBJET D’AUCUNE SURVEILLANCE PERMANENTE DES SERVICES MALIENS DE SECURITE, ET ALORS MEME QUE LA MENACE SUR BAMAKO ETAIT DECLAREE PAR TOUS NOS MEDIAS COMME ETANT “IMMINENTE”! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Et on vient ici parler (sans rire!) d’inventer des “solutions Maliennes”! :mrgreen: :mrgreen:

    Soyons sĂ©rieux… đŸ˜„

    Juste sĂ©rieux… 😳 😳 😳

  3. Étant donnĂ© que la paix est une denrĂ©e rare,il faut se donner tous les moyens de la rechercher et la sauvegarder lorsqu’elle est menacĂ©e.
    C’est pourquoi je prĂ©conise que tous les acteurs maliens se mettent ensemble pour combattre les rĂ©fractaires qui veulent mettre notre accord de paix en pĂ©ril.

  4. L’objectif de ces chefs rebelles comme Amadou Kouffa c’est de crĂ©er la confusion dans le pays pour ensuite avoir un appel de notre gouvernement pour nĂ©gocier et exiger des postes stratĂ©giques au sein de notre administration.
    Mais nous ne devons pas leur donner cette occasion.
    Nous devons donc les attaquer sur leur propre front pour donner la paix Ă  notre pays.

  5. la rĂ©ponse est : NON………………….vous n’etes dĂ©jĂ  pas foutus d’arreter les voleurs de mobylettes alors ne cherchez pas la bagarre aux terroristes :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • Tu mens ! … 1bĂ©cile ! :mrgreen: :mrgreen:

      Les Forces SpĂ©ciales maliennes ont mis moins de 15 minutes pour pĂ©nĂ©trer sans aucune hĂ©sitation Ă  l’intĂ©rieur de l’HĂŽtel Radisson Blu… et commencer Ă  libĂ©rer les pauvres otages… 😀

      Au Bataclan… merci de te renseigner sur le temps mis … plus d’une heure ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      A Tunis… quelle honte ! … les militaires se cachaient derriĂšre les piliers, alors que les terroristes massacraient les touristes au musĂ©e du Bardo ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      Alors… arrĂȘte d’Ă©taler ta haine sur notre pays !

      :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  6. Nous en appelons Ă  la bonne volontĂ© de tous les pays partenaires pour nous aider Ă  lutter contre ces terroristes qui menacent l’intĂ©gritĂ© de notre pays.
    Ce combat ne peut ĂȘtre celui d’un seul pays;alors unissons noue le mener Ă  bien.

  7. Moi, je pense que ce journaliste ne nous informe nullement sur les moyens pour lutter contre le terrorisme dans notre pays. Car, Ă  l’entendre dire, il faut une solution Malienne pour la lutte anti-terroriste au Mali. Je vous apprends que la lutte contre le terrorisme ne saurait ĂȘtre la seule affaire du Mali mon trĂšs cher journaliste car, ce phĂ©nomĂšne est mondial. Par consĂ©quent, il faut fĂ©dĂ©rer les forces afin d’y parvenir. Pour le cas du Mali, l’accord de paix d’Alger, loin d’ĂȘtre parfait mais ouvre les perspectives d’une paix durable et de la cohĂ©sion sociale. De ce constat, il faut une bonne application de cet accord.

  8. Ce sont les petites interruptions de la CMA qui ont trainĂ© les choses jusqu’à maintenant. Sinon notre gouvernement a la bonne volontĂ© de respecter tous ses engagements pris dans l’accord. Vive le Mali uni !!!

    • la rĂ©ponse est NON , surtout quand on voit vos soldats se battre entre eux et vos policiers pas fichus d’arreter les voleurs de mobylettes :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  9. ” Faut-il discuter avec Iyad Ag Agaly, Amadou Kouffa et autres Maliens ?”
    A mon avis, j’estime qu’aucune discussion n’est envisageable avec ces bandits de Kouffa et Ag car c’est deux personnes ont refusĂ© de prendre part Ă  la signature des accords d’Alger. Cependant, je prĂ©conise la force pour dĂ©busquer ces deux ennemis de la paix. Cela pourra se rĂ©aliser si et seulement si, l’accord de paix est appliquĂ©e Ă  la lettre par tous les acteurs. Par consĂ©quent, j’appelle toutes les parties prenantes Ă  s’y engager Ă  fond pour le retour dĂ©finitif et durable de la paix.

  10. Le gouvernement s’est toujours assumĂ© dans la mise en Ɠuvre de l’accord d’Alger. Le plus grand problĂšme dans ce retard rĂ©side au niveau des groupes rebelles. Ceux-ci n’arrivent pas jusqu’à prĂ©sent Ă  s’entendre rĂ©ellement.

  11. Aucun accord de ce monde n’est parfait et ne le sera pas non plus. L’accord d’Alger peut ne pas ĂȘtre parfait mais il peut faire notre affaire. Dire aussi que les parties signataires sont toutes insatisfaites de ce document est faux.

  12. La paix est la seule chose dont les dirigeants maliens et le peuple maliens aspirent tant. Donc, cela étant cet accord de paix et de réconciliation ne peut pas rester non applicable.

  13. Ces groupes terroristes commettent leur forfaits dans les zones du nord pour tout simplement essayer de mettre Ă  mal les accords ce paix qui vont certainement conduire notre pays vers une sortie de crise et une paix durable.
    C’est pour cette raison que les groupes signataires du nord doivent mettre en place Ă  leur niveau un dispositif de sĂ©curitĂ© pour pour barrer la voie Ă  ces ennemis de notre pays.

  14. Le processus de l’accord de paix et de rĂ©conciliation a Ă©tĂ© dĂ©jĂ  entamĂ© depuis un certain temps. A mon avis, le Mali n’est pas prĂȘt Ă  laisser filer cet accord entre ses mains. On veut son application, c’est pour cela qu’on a acceptĂ© de nĂ©gocier.

  15. N’ayez aucune crainte car l’accord de paix et de rĂ©conciliation sera bel et bien appliquĂ©. Il me semble que cet accord est rentrĂ© en vigueur. Tout porte Ă  croire qu’une nouvelle Ăšre s’installera au Mali grace Ă  l’accord d’Alger.

  16. “Lutte contre le terrorisme : Sommes-nous capables d’inventer des solutions maliennes ?”
    Monsieur le journaliste, cette interrogation voudrait dire que les solutions trouvĂ©es lors des accords d’Alger ne sont pas des solutions Maliennes.
    Pour ma part, l’accord d’Alger est belle et belle la solution non seulement pour le retour de la paix, mais aussi pour la lutte anti-terroriste. Je demande Ă  tous les acteurs d’Ɠuvrer pour sa mise en oeuvre intĂ©grale.

  17. Vive l’accord de paix
    Vive la paix et la réconciliation
    Vive le Mali un et indivisible

  18. Une solution malienne peut ĂȘtre envisagĂ©e contre ce phĂ©nomĂšne.
    Mais il faut d’abord comprendre que le terrorisme est un flĂ©au tellement complexe qu’aucun pays ne peut le combattre tout seul.
    C’est pourquoi il serait important de discuter avec nos pays voisins qui deviennent souvent des bases arriĂšre pour ces assassins.

  19. Discuter avec Iyag Ag est peut ĂȘtre une solution.
    Mais moi je pense Ă  mon avis que ce n’est pas la bonne.
    Cet homme est manipulĂ© et je suis certain ses maĂźtres ne vont jamais lui donner l’autorisation d’accepter quoi que ce soit.
    Il faut donc des mesures drastiques contre ce assassin et ses partisans.

  20. ” Au nord du Mali, grĂące Ă  leurs « actions de bienfaisance », les Ă©lĂ©ments terroristes ont eu la sympathie des habitants des zones oĂč on n’aperçoit jamais un symbole de la prĂ©sence de l’Etat”. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    Ce sont les vols, les viols, les assassinats comme celui de Tombouctou qui a eu lieu avant-hier, le trafic de drogues, d’armes et de personnes, les attentats contre ces mĂȘmes populations; que vous appelez “actions de bienfaisances’? 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿
    Rendons nous Ă  l’Ă©vidence que ces terroristes n’ont pas d’amis; ils ne veulent que leurs intĂ©rĂȘts au prix d’innocentes personnes alors d’oĂč peut bien venir cette “sympathie”? :mrgreen: :mrgreen:

  21. A mon avis, tous ces soubresauts de ces groupuscules sont de nature Ă  freiner le processus de paix enclenchĂ© par le gouvernement. Cependant, il faut reconnaĂźtre que l’accord de paix d’Alger est une panacĂ©e pour sortir de cette crise. Donc, il faut encourager et appeler les acteurs Ă  plus de volontĂ© de part et d’autre pour la mise en oeuvre de cet accord.

  22. Pour ma part, je pense que contrairement Ă  ce qu’a dit le journaliste, qu’il faut compter sur l’accord d’Alger car il est le moyen de sortie de crise mĂȘme si il n’est pas parfait. Je recommande aux acteurs de cet accord Ă  accĂ©lĂ©rer la procĂ©dure de mise en oeuvre pour que nous retrouvions la paix.

  23. “Le Mali, comme de nombreux pays africains, ne doit pas utiliser la mĂȘme mĂ©thode que l’Occident dans la lutte contre le terrorisme. Et surtout des pays oĂč la gouvernance est caractĂ©risĂ©e par la corruption, l’arbitraire, l’injustice, l’exclusion, la pauvretĂ© et le chĂŽmage qui font des citoyens des rebelles potentiels”.
    Quelques soient les maux qui minent notre sociĂ©tĂ© nous devons tous ĂȘtre unanimes sur la rĂ©ponse Ă  apporter au terrorisme car quand elle est entre dans une sociĂ©tĂ© il n’y pas vĂ©ritablement de point de retour. Des pays comme l’Irak, l’Afghanistan ou encore rĂ©cemment la Syrie sont des exemples palpables. Il faut donc Ă©liminer les bases de ces mouvements qui veulent prendre pieds dans notre pays et cela passe nĂ©cessairement par l’unification du pays.
    TOUS DONC POUR LA PAIX AU MALI!

  24. Faut-il discuter avec Iyad Ag Agaly, Amadou Kouffa et autres Maliens ?
    NON! car toutes ces personnes en elles-mĂȘmes sont des marionnettes qui agissent sur ordre de leurs financiers et pour que ce problĂšme soit donc rĂ©solu c’est leur Ă©limination pure et simple.
    Il faut rĂ©pondre au bĂąton par le bĂąton. Les groupes armĂ©es qui sont pour le bien du Mali sont dĂ©jĂ  engagĂ©s dans le processus de paix d’Alger II donc les rĂ©cidivistes on doit les traquer.
    “WAR OF TERROR”

  25. ” Il existe d’autres acteurs avec qui il faut compter pour l’instauration d’une paix durable.”
    Certes il existe d’autres acteurs sur le terrain, cependant ces acteurs sont des TERRORISTES avec qui on ne doit NULLEMENT pas compter.
    Leur mĂ©thode c’est la guerre par la terreur et la rĂ©ponse doit ĂȘtre pareille.
    Le plus important c’est que les conditions soient remplis pour que le processus de paix soit mis en Ɠuvre pour que l’armĂ©e puisse sĂ©curiser toute l’Ă©tendue du territoire et nos frontiĂšres par lesquelles se personnes rentrent pour commettre leurs forfaits.

  26. Ces accords nous permettront de sortir de cette situation. Nous comptons sur la bonne foi et l’engagement total des diffĂ©rents partis signataires des accords pour trouver une issue parfaite de cette crise.
    DĂ©jĂ  nous pouvons dire que les choses vont bien avec le cantonnement et l’insertion des ex-combattants dans l’armĂ©e est une preuve que nous allons progressivement Ă  la paix.

  27. Nul n’est Ă  l’abri des attaques terroristes aujourd’hui malgrĂ© les moyens qu’on peut disposĂ© car on ignore jusque-lĂ  leur rĂ©elle motivation. La population doit ĂȘtre vigilante et coopĂ©rative avec les forces de sĂ©curitĂ© pour coincer ces barbares

  28. Iyad et Koufa ont toujours refusé de prendre part à la signature des accords de paix. Nous irons à la paix avec ceux qui ont accepté lesdits accords. Nous pouvons compter sur les fils de ce pays pour ces accords soient une réussite.

  29. Le prĂ©sident IBK encourage les accords de paix. Il souhaite dans les prochains jours faire un remaniement pour permettre l’entrĂ©e des diffĂ©rents partis au gouvernement.
    Le terrorisme est un phĂ©nomĂšne qui ne prĂ©vient pas donc c’est trop dire de trouver une solution Ă  la malienne.

  30. Je sais pas ce que ce journaliste veut nous montrer Ă  travers cet article enfantin oĂč du moins il est Ă©tranger. Sachez que tout ce que vous prĂ©conisez dans votre article est dit dans les accords de paix.

  31. Ce n’est pas du djihad mais plutĂŽt du terrorisme qui n’a rien Ă  avoir avec une quelconque religion ; ces gens qui posent ces actes ignobles ne sont pas des musulmans. Ils ont une idĂ©ologie suicidaire qu’eux-mĂȘmes ont dĂ©veloppĂ©e en s’appuyant sur des prĂ©ceptes rĂ©volus l’Islam et dont eux-mĂȘmes ne remplissent pas les conditions pour mettre Ă  mal la paix mondiale.
    CES NE SONT PAS DES MUSULMANS !
    Hommage aux victimes de ces terroristes !

  32. Le terrorisme est une phenomene qui depasse les frontieres nationales maliennes. LE PROBLEME EST INTERNATIONAL ET LA SOLUTION NE PEUT QU’ETRE INTERNATIONALE!!!!! Tous les pays du monde doivent coordonner leurs efforts pour combattre le mal!
    Doumbia ne sait pas que la Mauritanie et l’Algerie sont membres des pays du champs. La Mauritanie a combattu et continue a’ combattre militairement, politiquement et religieusement le terrorisme. L’Algerie fait la meme chose. Il faut utiliser plusieurs methodes pour combattre le terrorisme dont:
    1-Briser les reservoirs de recrutement pour les organisations terroristes en creant des emplois pour les jeunes au chomage et des projets de developpement dans les zones pauvres
    2- Travailler en etroite collaboration avec les pays du monde et plus particulierement avec les pays du champs, la France, les USA et les organisations internationales pour partager les renseignements et coordonner les activite’s militaires au niveau des frontieres.
    Mr. Doumbia, le terrorisme n’est pas seulement religieux. Nous avons egalement les personnes qui sont derriere les commerces illegaux de COCAINE et d’autres produits, qui sont implique’es. Lesdites personnes travaillent avec le djihadistes internationaux! DES FOIS, ELLES SONT LES DJIHADISTES!!!! BELMOKTAR DE L’AQMI VEND TOUT!!!!!! CIGARETTES, THE’ SUCRE, RIZ ET… COCAINE!!!!!
    To make a long story short, il y a plusieurs aspects qu’il faut voir! NOUS LES MUSULMANS DEVONS ETRE LES PREMIERS A’ COMBATTRE LES IDIOTS QUI UTILISENT LE NOM DE NOTRE RELIGION POUR INFLIGER LE MAL A’ NOS PROPRES PEUPLES, AUX AUTRES ET A’ L’IMAGE DE NOTRE RELIGION! Ce que le PG a dit, chaque musulman, sous les emotions, aurait pu le dire. Je ne sais pas a’ propos de vous autres mais je sais que personnellement si j’etais le PG DU MALI, J’AURAIS DIT PIRE!!!!! LE PG N’EST PAS ANTI-MUSULMAN! IL EST UN MALIEN FACHE’!!!! LA NATURE DE SON TRAVAIL PEUT BIEN LE POUSSER A’ UNE PLUS GRANDE COLERE!!! Je dirai donc qu’il faut controler les activite’s au niveau des mosque’s! Ceux qui prechent l’intolerance et l’extremisme doivent etre ecarte’s!!!! LA SE DOIT FAIRE POUSSER LES BARBES DE PLUSIEURS DE SES ELEMENTS ET LES METTRE DANS LES MOSQUE’ES ET LES NOMBREUSES ASSOCIATIONS “ISLAMIQUES” POUR SAVOIR CE QUI SE PASSE!!!!! LA SE PEUT MEME RECRUTER AU SEIN DES MOSQUE’ES!!!!!! DES FOIS, NOUS N’AVONS MEME PAS BESOIN DE RECRUTER, IL SUFFIT SEULEMENT DE FAIRE DE CERTAINS DES AMIS ET LEUR DONNER TOUS LES AVANTAGES!!!!! LES GENS VEULENT ETRE CONSIDERE’S COMME ETANT … IMPORTANTS!!!! ACCORDONS LEUR L’IMPORTANCE QU’ILS CHERCHENT POUR QU’ILS AIDENT A’ LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME!
    IL FAUT EGALEMENT REVOIR LE CURRICULUM QUE NOUS ENSEIGNONS A’ NOS ENFANTS!!!! L’INSTRUCTION CIVIQUE, LA TOLERANCE ET LE MULTICULTURALISME DOIVENT ETRE ENSEIGNE’S DANS NOS ECOLES!!!!
    Mes amis pkagme’ et Doumbia, pensons de maniere positive, restons sereins et continuons a’ travailler avec les pays du champs, les grands decideurs internationaux ( la France et les USA) et les organisations internationales pour combattre le terrorisme!
    Si rien ne marche, on peut toujours faire appel aux…. VAMPIRES du frere pkagagme pour … manger ces idiots qui nous empechent de dormir!!!!!! RIRE!!!!!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!!

    • Le General Sanogo se moque de mon francais mais il vient d’ecrire UNE phenomene!!!!!
      Meme yugu qui est diplome’ de l’UNIVERSITE’ DE DABANANI sait qu’on dit UN PHENOMENE!!!!
      Moussa ag, tu diras a’ l’idiot General Sanogo de revoir la qualite’ de sa langue de Moliere!!! Je sais qu’il dira que c’est a’ force de me lire et ecouter les discours du depute’ Gassama qu’il a perdu son… FRANCAIS!!!!!

      • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  33. Nous sommes parfaitement capables d’inventer des solutions maliennes pour lutter contre le terrorisme dans ce beau pays, le Mali. C’est une question de volontĂ© de courage. DĂ©jĂ  les autoritĂ©s se sont engagĂ©es dans cette lutte, la population doit les accompagner. 💡 💡 💡 💡

  34. Luttons tous contre le terrorisme c’est notre seule chance de se dĂ©barrasser du terrorisme pour toujours, une coopĂ©ration entre toute la communautĂ© internationale. Nous voulons que les attaques terroristes cessent. Nous ne voulons plus ĂȘtre victimes des actes terroristes. Nous voulons une vie sans terrorisme. Nous voulons un monde sans guerre et sans armes. Nous voulons une vie paisible et confortable. 👿 👿 👿 👿 ➡ ➡

  35. Le terrorisme est un problĂšme de tous. Le Mali est, certes, la victime aujourd’hui. Mais nul n’est censĂ© ignorĂ© le danger que reprĂ©sente le terroriste sur le monde entier. Surtout quand il est plus proche de nous. De ce fait, les africains sont aujourd’hui les plus touchĂ©s. Toutes les mesures doivent ĂȘtre prises pour trouver une solution Ă  cela. Il faut reconnaĂźtre aussi que les djihadistes syriens sont prĂ©sent sur le continent, Ă  l’heure actuelle. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  36. Le Mali n’avait jamais connue une rĂ©bellion aussi incontrĂŽlable que celle-ci. On n’avait jamais connu de tels groupes terroristes au nord. Le plus difficile est le fait que ce sont certains fils du pays aux qui tout a Ă©tĂ© donnĂ© qui se rebellent contre le pays. Cette situation interpelle tous les maliens Ă  faire ce qu’ils peuvent. Seule la cohĂ©sion, il s’agit de la coopĂ©ration internationale, peut mettre un terme Ă  cette situation. 😆 😆 💡 💡 💡

  37. Les terroristes en gĂ©nĂ©ral, et ceux du Mali en particulier vont dans une logique de vengeance. Leurs groupes ne sont pas des terroristes au sens strict du mot. Ils sont des djihadistes. Ils sont dans une logique de guerre entre tribu. Il est temps que nous soyons unis pour un monde sans terrorisme. 😆 😆 😆 😆 😆

  38. Le nord du Mali est en train de se transformer en une zone terroristes comme m’Etat islamique. Les pays voisins doivent se mettre aux cĂŽtĂ©s de nos autoritĂ©s pour trouver ensemble une solution Ă  cette situation. Sinon le nord du Mali risque de se transformer en une sorte d’Etat islamique oĂč tous les terroristes recherchĂ© vont se rĂ©fugier. Ce qui est l’Ɠuvre et la volontĂ© de tous les terroristes. 🙁 🙁 🙁 🙁

  39. Les autoritĂ©s maliennes sont mises devant les faits. Cette information mĂ©rite attention et traitement. C’est maintenant qu’elles doivent mettre un terme Ă  l’hĂ©gĂ©monie de certains terroristes avant qu’il ne soit trop tard pour le faire. Le Mali ne mĂ©rite pas cette situation.

  40. Le Mali ainsi que la communautĂ© internationale doivent adopter des mandats d’arrĂȘt contre les djihadistes dont les identitĂ©s ont Ă©tĂ© connues. Je demande aux forces de sĂ©curitĂ© et de dĂ©fense maliennes d’ĂȘtre vigilantes et sages. Avant que des opĂ©rations internationales soient mises en place pour combattre le terrorisme. 💡 💡 💡 😳 😳 😳

  41. La situation sĂ©curitaire du Mali se dĂ©grade chaque jour que Dieu fait. Les maliens sont invitĂ©s Ă  la vigilance et Ă  garder le sang-froid. Ce n’est pas du tout une chose facile d’avoir Ă  faire Ă  ces compatriotes transformĂ©s en djihadistes et prĂȘts Ă  sacrifier leur vie pour mettre Ă  feu la vie au septentrion. Une pareille situation met en garde toute la communautĂ© internationale Ă  s’unir pour une seule cause. 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  42. Les chefs des groupes terroristes sont tous des alliĂ©s et prĂȘts Ă  faire une coopĂ©ration ou ne coalition pour lutter contre le monde tout entier. Le nord de notre pays est en train de se transformer Ă  un fief des narcotrafiquants et des djihadistes. C’est le radicalisme parfait. AprĂšs l’Etat islamique de Syrie, c’est en Afrique qu’ils veulent en faire aujourd’hui. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆

  43. Le Mali ainsi que le monde entier se trouvent aujourd’hui dans une situation dĂ©licate du terrorisme. Des nouveaux groupes naissent chaque jour et les chefs de ces groupes terroristes sont tous des fils des pays contre lesquels ils se rebellent. Les autoritĂ©s maliennes et Ă©trangĂšres sont interpellĂ©es face Ă  cette situation inquiĂ©tante. C’est maintenant ou Ă  jamais. 👿 👿 👿 💡 💡 💡

  44. Comment appliquer la force quand le commandant en chef se comporte comme le gouverneur de la FRANCE?
    Comment entamer la nĂ©gociation quand ceux qui nous combattent accordent peu d’importance aux dirigeants qui nous gouvernent car guidĂ©s dans leurs actions par les forces Ă©trangĂšres?
    L’ALGÉRIE et LA MAURITANIE qu’on cite ont ils des forces Ă©trangĂšres sur leur sol pour les guider?
    L’AFGHANISTAN qui a une similitude avec notre pays ,mĂšne sa nĂ©gociation avec les USA a t’il eu les mĂȘmes rĂ©sultats que les deux pays citĂ©s en exemple?
    Ne faut il pas donner plus d’importance Ă  la construction d’un ÉTAT plus indĂ©pendant, responsable et juste envers tous ces citoyens?
    N’avons nous pas l’impression que notre pays n’a pas encore atteint le fond avec les dirigeants que nous avons choisi?
    QU’ALLAH SAUVE LE MALI!

  45. Hat’ TĂš ! … Dhaa tÚÚ… Gonga !

    “LE LANGAGE QU’ILS COMPRENNENT (la force) …”… Traduction : “ka ou faa faga… ka ou baa faga… ka ou bouroudjou la tounou pĂ©ou pĂ©ou pĂ©ou !

    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  46. Comment le Mali pourra inventer son propre modĂšle alors qu’il est sous la colonisation? On ne dĂ©cide rien de nous-mĂȘme depuis longtemps tout nous est dictĂ©, pire encore quand on parle de la lutte contre le terrorisme….lĂ  on a une grande partie de notre territoire oĂč on ne peut mĂȘme pas mettre pied, qui vient lĂ -bas on n’en sait rien. En plus, nos plans, nos renseignements, nos rĂ©actions, nos modes de communication sont tous presque des copie-collĂ©es de celles des AUTRES. Oui d’accord on est faible; on a donc besoin d’aide, mais AIDE ne veut pas dire SUIVRE comme un bambin confus. Apres l’attaque du Radisson, on ne savait mĂȘme plus quel pays Ă©tait attaqué .si c’était les USA ou la France ou le Mali… ? L’enquĂȘte Ă©tait complĂštement et immĂ©diatement envahie par les AUTRES avec une ingĂ©rence mĂ©prisante
. Comme s’ils n’avaient pas assez d’enquĂȘtes chez eux sur les crimes et terrorisme.
    Un pays qui ne peut pas engager seul ses enquĂȘtes prĂ©liminaires peut-il rĂȘver d’inventer son modĂšle de lutte contre le terrorisme ? Pour le moment on ne doit pas se leurrer
 on ne fait que semblant…. Cest de la parodie absolue en live screen.

    Le Nigeria malgrĂ© la fĂ©rocitĂ© de Boko Haram peut bien inventer son propre modĂšle (d’ailleurs il l’a). Des pays comme le Kenya et l’Ethiopie ont de loin subi pire du terrorisme
mais n’ont pas Ă©tĂ© effrayes a la recolonisation
ils ont leurs modĂšles de lutte contre le flĂ©au. Ce n’est pas demain que le Mali va atteindre le niveau d’indĂ©pendance relative de ces pays citĂ©s
 et d’ailleurs nous ne sommes mĂȘme pas sur leur trace
. Vu que nous avons fait un dĂ©tour de 180° dans l’autre sens depuis 2012. Aucun pays ne peut ĂȘtre sĂ©curisĂ© par les AUTRES ; Aucun pays ne peut se sĂ©curiser sans son indĂ©pendance et libertĂ© (souverainetĂ©).

    • PKAGAME nous ne sommes pas colonisĂ©s, nous sommes soumis Ă  un esclavage volontaire et pour cela nous devrons nous en prendre Ă  nous-mĂȘmes. La libertĂ© a un prix que nous ne sommes pas prĂȘts de payer. Nous avons avons abandonnĂ© nos vieilles mĂšres de GAO et de TOMBOUCTOU dans les mains des BILAKOROW du MNLA jusqu’Ă  ce qu’ils soient chassĂ©s par les djihadistes et que ces derniers soient Ă  chassĂ©s par SERVAL aucun bandit n’a vu un seul coup de feu de notre part venant vers lui.

      SANOGO qui a fait un putsch au nom de la guerre du Nord s’est contentĂ© de demander Ă  nos frĂšres et sƓurs de rĂ©sister par tous les, qu’ils ne seront pas abandonnĂ©. La suite on la connaĂźt….. Pour asseoir sa lĂ©gitimitĂ© il a demandĂ© aux soldats de se replier, de ne pas risquer leurs vies (de balancer celles des civils).

    • Ou’ sont tes VAMPIRES pour manger celles et ceux qui t’empechent de dormir!!!!
      L’HOMME DE GAO, ITE’ SABALI!!!!!!!!!
      Tu passeras les salutations de Yugu et sa KOGNOMOUSSO KINGUIRANKE’ au pasterur MAMOUDOU DICKO!!!!! RIRE!!!!

      • Gal Sanogo, Les vampiristes they live on blood…don’t you know? They need it…lol.. 😆 🙄

  47. …”Ces questions divisent les uns et les autres…”…

    Faux… Archi faux ! … Nous faisons confiance Ă  notre armĂ©e… A nos forces spĂ©ciales… 😀 😀 😀

    Les terroristes ? … Am b’ou faa faga… ka ou baa faga ! Ka ou shii la tounou pĂ©ou pĂ©ou pĂ©ou !

    Le Cameroun dĂ©truira ses terroristes… Nous on dĂ©truira nos terroristes… :mrgreen:
    Le NigĂ©ria dĂ©truira ses terroristes… Nous on dĂ©truira nos terroristes… :mrgreen:
    Le Tchad dĂ©truira ses terroristes… Nous on dĂ©truira nos terroristes… :mrgreen:
    L’AlgĂ©rie dĂ©truira ses terroristes… Nous on dĂ©truira nos terroristes… :mrgreen:
    La France dĂ©truira ses terroristes… Nous on dĂ©truira nos terroristes… :mrgreen:

  48. Mr DOUMBIA, les pays que vous venez de citer plus haut tels la Mauritanie avec son dialogue direct et l’AlgĂ©rie avec sa concorde civile ont d’abord combattu avant d’essayer d’autres options. Il est Ă©vident qu’on ne peut rien obtenir des terroristes sans au prĂ©alable leur montrer la force.

    Pour ce qui est du cas Malien, en allant nĂ©gocier avec la soi-disante coordination des mouvements de l’Azawad, l’État savait que l’issue n’aurait aucune consĂ©quence sur la paix. On avait besoin de ces shows pour la photo sinon il n’Ă©tait un secret pour personne que le MNLA et le HCUA n’existaient pas Ă  KIDAL une minute avant l’arrivĂ©e de SERVAL. Ce qui veut dire que ces mouvements ne survivraient aux troupes Ă©trangĂšres au Nord. Si c’Ă©tait pour la paix on allait nĂ©gocier avec ceux qui ont les moyens de faire la guerre et la paix……

    ON PEUT TROUVER 32 000 SOLUTIONS À LA MALIENNE MAIS TOUTE SOLUTION QUI N’INCLUT PAS LE LANGAGE QU’ILS COMPRENNENT (la force) N’EN EST PAS UNE CONTRE LES MOUVEMENTS TERRORISTES. 💡 💡

    • Hat’ TĂš ! … Dhaa tÚÚ… Gonga !

      “LE LANGAGE QU’ILS COMPRENNENT (la force) …”… Traduction : “ka ou faa faga… ka ou baa faga… ka ou bouroudjou la tounou pĂ©ou pĂ©ou pĂ©ou !

      :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.