Face aux hostilités contre la Minusma à Bandiagara : Le gouvernement exprime ses inquiétudes

1

Le gouvernement condamne les violentes manifestations des populations de Bandiagara demandant le départ de la Minusma et les appelle à la retenue.    

La semaine dernière a  été marquée par de violentes manifestions dans la ville de Bandiagara. Les populations en colère exigent le départ immédiat des éléments de la Minusma soupçonnés d’avoir bombardé des unités de la milice Danan Amassagou dans le cercle de Bandiagara.

Face à cette montée en puissance des manifestations contre la force onusienne dans le cercle de Bandiagara, le gouvernement de la République du Mali vient de faire un communiqué, en condamnant fermement ces actes qui sont de nature à remettre en cause les efforts déployés par les autorités nationales et les partenaires internationaux pour le retour de la sécurité, de la stabilité et de la paix au Mali.

«Tout en rappelant que la MINUSMA est présente dans notre pays à la demande des autorités nationales et conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies, dans le but d’assurer le respect de l’unité nationale, de l’intégrité territoriale et de la souveraineté nationale, le Gouvernement appelle les populations à la retenue et les invite à ne pas tomber dans le piège des ennemis de la paix», précise le communiqué.

Le gouvernement exprime son soutien et sa totale solidarité au Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, au personnel de la Minusma et à l’ensemble des pays contributeurs de troupes pour leur engagement pour la paix et la réconciliation.

Maïmouna Traoré

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here