Frappes sur Bounti au Mali: les «rumeurs» font le jeu des jihadistes, selon Florence Parly

5

La ministre française des Armées Florence Parly a été auditionnée ce mardi soir par la commission Défense de l’Assemblée nationale. L’occasion de revenir sur les événements de Bounti, où l’armée française est accusée par certains d’avoir fait des victimes civiles lors d’une frappe contre un groupe terroriste.

Le 3 décembre, les avions de l’opération française Barkhane ont bombardé la localité de Bounti, au centre du Mali, neutralisant une trentaine de terroristes, selon l’état-major français et le ministère de la Défense malien. L’organisation culturelle peule, Tabital Pulakuu, a quant à elle alerté sur la présence parmi les victimes de civils venus assister à un mariage.

Des accusations que Florence Parly a qualifié de « rumeurs » faisant le jeu des terroristes, notamment du RVIM, le Rassemblement pour la victoire de l’islam et des musulmans, aussi appelé JNIM dans son acronyme arabe.

Auditionnée devant la commission Défense de l’Assemblée nationale, la ministre française des Armées a réaffirmé que cette frappe « était dirigée contre un groupe armé terroriste (…) affilié à al-Qaïda ». « Il n’y a pas eu de dommage collatéral observé. On a entendu parler d’un mariage : il n’y a pas eu de rassemblement festif à l’endroit où la frappe est intervenue », a-t-elle répété.

« Ensuite, il y a les rumeurs et elles ont été fort nombreuses sur les réseaux sociaux », a-t-elle déploré, en accusant à demi-mot le groupe jihadiste visé de chercher à manipuler l’opinion publique. « Nous savons qu’il existe une sorte de guerre informationnelle » et « il n’est pas totalement innocent que cette sortie médiatique intervienne à un moment où » ce groupe « a communiqué pour expliquer qu’il était temps que les armées françaises quittent le Sahel. Il n’est pas tout à fait anodin que nous ayons pu lire qu’il pouvait s’agir d’une bavure », a-t-elle souligné.

« Je récuse absolument l’idée que les armées aient pu le 3 janvier occasionner ce dont elles ont été accusées », a-t-elle insisté. Une enquête a été ouverte par la Mission de l’ONU au Mali (Minusma).

Cette audition a également été l’occasion de clarifier la position du gouvernement français sur les négociations envisagées par les autorités maliennes avec certains groupes terroristes. Jusque-là fermement opposé à un quelconque dialogue, l’Elysée a fait évoluer sa position fin décembre. Cette question devient de plus en plus pressante, alors que la France cherche une porte de sortie du Sahel. Des négociations sont possibles, selon Florence Parly, mais pas avec n’importe qui.

Notre ennemi au Sahel n’est pas homogène. Les groupes jihadistes profitent de tensions intercommunautaires. Et certains combattant qui sont manipulés et embrigadés sous le bannière du Jihad international doivent, s’ils font le choix de déposer les armes et d’intégrer le processus d’Alger, pouvoir retrouver toute leur place dans la vie de leur pays.

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Sans les dirigeants français les jihadistes n’existeraient pas. Ce sont les militaires français qui arment ,entraînent et donnent des renseignements aux jihadistes.

  2. IMPOSSIBLE de croire cette france pédo-sataniste !

    Nous voulons qu’une chose, c’est que vous DEGAGIEZ de chez NOUS !!!

    Vous êtes VOMI par toute l’Afrique ! Quittez !

    C’est quel pays des droits de “l’hommiste” qui pratique le mariage le forcé ???!!!

    Tchiééé

  3. Attaquer la Russie serait un suicide rapide.

    Comme l’a dit Poutine, en cas de guerre, « nous irions au ciel comme de saints martyrs tandis que l’ennemi mourrait simplement comme un chien, puisqu’il n’aurait même pas le temps de se repentir ».

    Poutine a également promis de contre-attaquer en direction des centres de décision : vous ordonnez une attaque sur la Russie et – bang ! – vous êtes morts, directement dans votre bunker.

    Si en 1941 la Russie avait eu les armes qu’elle possède aujourd’hui, Hitler serait mort le 22 juin de cette année-là, quelques minutes après que les premières bombes nazies aient atterri sur Kiev.

    Soyons clairs sur ce point : Les Américains le savent ; les Russes le savent ; et les Américains savent que les Russes le savent.

    En réponse aux ridicules bruits de harcèlement du secrétaire d’État américain Mike Pompeo, le ministère russe des affaires étrangères a tweeté un tableau de Napoléon battant en retraite de Moscou avec la légende dérisoire « C’est par là, les durs… ».

    Si l’impasse dans laquelle se trouve le capitalisme impérialiste occidental appelle à la guerre mais que l’état actuel des affaires mondiales empêche les impérialistes occidentaux de déclencher la prochaine guerre mondiale, quelle est la solution ?

    La réponse est de déclencher une guerre contre SON propre peuple:

    Avec un virus (un virus de la grippe de type corona, quelque peu mortel mais bien plus tranquille que toutes les précédentes grippes graves depuis celle dite Espagnole il y a un siècle).

    Malheureusement, ces choses ne peuvent pas être expliquées à un grand nombre de Nègres parce qu’ils n’ont pas dans leur tête les concepts de base nécessaires pour les comprendre.
    Au lieu de cela, leur tête a été remplie de divers autres concepts et croyances synthétiques dont les conséquences sont douteuses.

    L’URSS lui a servi de contrepoids en quelque sorte, imposant un niveau de santé mentale tout en aidant les mouvements de libération nationale dans le monde entier, mais après son échec en 1990, l’Occident est entré dans une sorte de transe maénadique, dont il est finalement sorti avec une gueule de bois permanente…

    Il suffit de regarder l’état actuel du noyau en état de mort cérébrale des USA……..

    Il a été difficile de chasser la Menace orange du pouvoir en raison d’une vague de nostalgie qui s’est emparée de la moitié de la population qui veut continuer à bien vivre avec l’argent des autres. L’autre moitié s’y oppose, car beaucoup d’entre eux estiment qu’il devrait être possible de continuer à bien vivre simplement en imprimant de l’argent et en le distribuant. Aucune des deux parties ne gagnera.

    Et regardez qui est le roi putatif de ce royaume : un clown du nom de Boris Johnson, dont le cabinet est entièrement composé de diplômés d’Oxford, tous plus bêtes les uns que les autres !

    Et la France….!

    • Occupez de votre enfers islmo-djihado-irrédentisme et laissez les Américains et les Russes jouer leur rivalité.

      • ….L’URSS lui a servi de contrepoids en quelque sorte, imposant un niveau de santé mentale tout en aidant les mouvements de libération nationale dans le monde entier….

        LE NEGRE FRANCISÉ-ISLAMISÉ NE SAURAIT CONSTRUIRE DE CORRÉLATIONS….

        LE NEGRE FRANCISÉ-ISLAMISÉ, PUR PRODUIT D’ UN LARBINISME SANS NOM, NE SAURAIT QUE DIGERER CE LE FRANCAIS OU L’ ARABE MACHE PUIS LUI CRACHE DANS LA GUEULE.

        UN MALI LIBRE COMME CELUI DE 1960 Á 1968 NE SERAIT TOMBER CI-BAS…

        QUE TOUS LES ESPRITS DU MALI DÉTRUISENT DE HONTE ET DE MALADIES LES DIRIGEANTS VOLEURS, MENTEURS, TRAITRES ET LARBINS DE LA FRANCE ET/OU DES ARABES…!!!

        AMON..! AMON..! AMON..!

        SANÉÉ ANI KONTRON

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here