« Le statut actuel de Kidal est une menace pour le Niger. L’Etat malien doit impérativement y reprendre ses droits ».

14

Ces propos, pour le moins surprenants et contre productifs, tenus par le Président du Niger Mahamadou Issoufou, lors d’une interview accordée au magazine Jeune Afrique (3057-3058 du 11 au 24 Août 2019) ne sont pas de nature à contribuer à l’apaisement et pourraient engendrer des crispations inutiles dans la sous-région.

Les acteurs, partenaires et observateurs de ce qui se passe au Mali, savent que la question de Kidal et de l’Azawad en général, constitue un problème politique que la communauté internationale tente de canaliser à travers les accords d’Alger.

Un pays frère comme le Niger, dont la sécurité et la stabilité sont largement liées à celles du Mali, ne gagnerait rien à s’immiscer dans un conflit aux multiples facettes. Depuis 2012, le Niger a décidément du mal à trouver la posture adéquate permettant de jouer un rôle constructif dans cette situation, tenant compte des enjeux en présence et des intérêts du pays. Pour le Niger, il s’agit là d’un terrain trop glissant sur lequel il serait hasardeux de s’aventurer dans le contexte géopolitique actuel au Sahel.

Quant à l’Etat malien, il n’a malheureusement pas toujours donné l’exemple d’un Etat digne d’être défendu par un démocrate. Avant de souhaiter le retour de l’Etat malien à Kidal, il aurait sans doute été plus prudent de s’entourer de précautions quant à sa capacité à renoncer à ses méthodes du passé qui ont causé la mort de plusieurs centaines de Maliens.

La situation à Kidal résulte de l’échec de l’Etat malien à administrer convenablement le territoire qui lui a été légué par l’administration coloniale.

L’histoire a montré que les populations de Kidal ont surtout souffert de la violence de l’Etat malien et cherchent aujourd’hui à se mettre à l’abri pour espérer un avenir meilleur. Par conséquent, aider le Mali, c’est contribuer à construire la confiance entre lui et les populations de l’Azawad.

Abdoulahi ATTAYOUB

(Lyon France) Lyon le 13 août 201

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Le president nigerien a raison car la situation a’ Kidal est une menace pour la stabilite’ de tous les pays de la region! Le Mali ne peut pas rester dans l’impasse, des decisions importantes doivent etre prises! Meme si le Mali decide de laisser KIDAL, j’aimerais bien que quelqu’un m’explique ou’ seront les frontieres de Kidal. ALLONS-NOUS FORCER LES HABITANTS DE GAO, TOMBOUCTOU ET MOPTI A’ ETRE DANS UNE ENTITE’ QU’ELLES NE SOUHAITENT PAS VOIR!

  2. Mr Abdoulahai ATTAYOUB, vous mentez comme vous ne savait que le faire. Vous êtes toujours les initiateurs de la violence. La France vous supporte dans votre méchanceté et votre ingratitude envers les maliens, respecteux de la loi. C’est pourquoi vous pouvez raconter vos mensonges.

  3. La situation ambigue de Kidal n’a que trop dure.Les causes sont manifestes :C’est la France ,au mepris du Droit international ,un Etat du Conseil de Securite ,empetre dans les actes de machinations et d’instrumentalisations ,empeche par des actions de guerre l’Etat Malien d’occuper Kidal.Kidal serait ostensiblement un Etat invivable,qui sera rapidement etouffe par ses voisins et qui sera le theatre de rebellions illimitees.On criera au genocide ! Les nations bien intentionnees n’entendront rien car les leaders de cet Etat ont voulu creer un Etat raciste ,un Etat dirige par une minorite de tribus de meme erthnie,au mepris de la majorite de Maliens compose de sonhrais,de peuls,de dogons,de saracoles,de bambaras,de ballas,etc.Cet Etat ne devrait pas etre membre des Nations Unies,car fonde sur le rascisme,sur le mepris des droits humains,et sur l’instrumentalisation d’un Etat membre des Nations Unies, au vu at au su de tout le monde.Cette possibilite d’instrumentalisation a ete denoncee par des pays demoncrates au moment de l’adoption de la Chatre des Nations Unies.La France ,entrainant la Minusma dans son jeu n’est pas en train d’accomplir une mission de protection humaine des rebelles touaregs.Loin de la. C’est eux avec les dhihadistes ont egorge une centaine de soldats Maliens a Aquel Hoc et qui repete cet acte barbare d’egorger des representants de l’Etat Malien a Kidal.je ne suis pas la a envenimer une situation qui a depasse toute cruaute barbare .Mais la France doit d’abord respecter les Accords d’Alger en cessant d’interdir depuis 5 ans l’Armee Malenne a entrer a Kidal .Sinon le Mali doit signifier a la France a travers l’Assemblee Generale des Nations Unies ,la decision de mettre fin a la presence des troupes francaises au Mali. Car c’est Ba Ki Moon qui est a la base de cet “enragement” La situation ambigue de Kidal n’a que trop dure.Les causes sont manifestes :C’est la France ,au mepris du Droit international ,un Etat du Conseil de Securite ,empetre dans les actes de machinations et d’instrumentalisations ,empeche par des actions de guerre l’Etat Malien d’occuper Kidal.Kidal serait ostensiblement un Etat invivable,qui sera rapidement etouffe par ses voisins et qui sera le theatre de rebellions illimitees.On criera au genocide ! Les nations bien intentionnees n’entendront rien car les leaders de cet Etat ont voulu creer un Etat raciste ,un Etat dirige par une minorite de tribus de meme erthnie,au mepris de la majorite de Maliens compose de sonhrais,de peuls,de dogons,de saracoles,de bambaras,de ballas,etc.Cet Etat ne devrait pas etre membre des Nations Unies,car fonde sur le rascisme,sur le mepris des droits humains,et sur l’instrumentalisation d’un Etat membre des Nations Unies, au vu at au su de tout le monde.Cette possibilite d’instrumentalisation a ete denoncee par des pays demoncrates au moment de l’adoption de la Chatre des Nations Unies.La France ,entrainant la Minusma dans son jeu n’est pas en train d’accomplir une mission de protection humaine des rebelles touaregs.Loin de la. C’est eux avec les dhihadistes ont egorge une centaine de soldats Maliens a Aquel Hoc et qui repete cet acte barbare d’egorger des representants de l’Etat Malien a Kidal.je ne suis pas la a envenimer une situation qui a depasse toute cruaute barbare .Mais la France doit d’abord respecter les Accords d’Alger en cessant d’interdir depuis 5 ans l’Armee Malenne a entrer a Kidal .Sinon le Mali doit signifier a la France a travers l’Assemblee Generale des Nations Unies ,la decision de mettre fin a la presence des troupes francaises au Mali. Car c’est Ba Ki Moon qui est a la base de cet “enragement”.

  4. Boua est un veritable apatride qui n’obeit qu’aux dictats de la mere patrie, honte au Mali et aux Maliens que nous sommes, c’est triste de lire des lignes de ce genre, Boua tu es un honte nationale, rentres a Sebenikro car tu ne peux pas gouverner le Mali et tu ne peux pas batir une nation Malienne.

  5. Un homme politique responsable et digne s’engage à défendre les INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DE SON PAYS.
    Le président nigérien ne fait que s’assumer.
    L’intérêt du Niger est il dans une région autonome touateg à ses frontières ?
    Le président nigérien sait avec les dirigeants de son grand voisin algerien qu’un Etat TOUAREG signifie un appel d’air pour la communauté Touareg installée sur leurs territoires;que se serait facile d’avoir une base arrière de l’autre côté de la frontière pour une éventuelle rébellion pour soutenir leurs cousins ;que la France qui va certainement s’installer sur le territoire de l’azawad est capable de l’encourager pour former un grand Etat Touareg.
    À la tête de nos Etats, trés pauvres, on n’a pas besoin des chefs d’Etat pour faire la guerre, mais des hommes politiques visionnaires pour anticiper les événements afin d’éviter la guerre.
    Au Mali ATT n’a pas su anticiper les événements afin d’éviter ce qu’on vit actuellement en entretenant les jihadistes sur le territoire malien par les moyens de libérations d’otages aux mains des jihadistes.
    Les algériens à travers leur service de renseignement empêche la création d’un Etat autonome touareg sécurisé par l’ARMÈE FRANÇAISE afin d’éviter que le conflit se mène sur son territoire par la manipulation des autorités françaises décidées à contrôler la région.
    Le Niger est sur la même longueur d’onde que l’Algérie.
    Ces deux pays veulent des dirigeants responsables, dignes de défendre les intérêts du Mali de l’autre côté de la frontière
    Ces deux pays ne veulent pas d’une présence française qui ne peut que nuire à la stabilité de la région.
    La région de kidal peut améliorer son développement dans le cadre d’une régionalisation prévue dans le processus de décentralisation entamé par le prémier président de l’ère démocratique.
    Ce qu’encourage la France n’est pas dans l’intérêt de la région.
    L’AZAWAD même est une instabilité chronique car les noirs plus nombreux n’accepteront jamais l’autorité des minorités TOUAREG.
    Il faut que la France laisse le Mali poursuivre son processus de décentralisation en arrêtant tout soutien aux séparatistes,en se retirant de la région.
    OSER LUTTER, C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue

  6. Les dirigeants du Niger notamment le ministre Bazoum ont toujours mieux compris la gravite de la situation du Mali que nos propres dirigeants qui continuent a acheter des hélicos défectueux pour notre armée qu’ils prétendent faire “monter en puissance”. Que c’est très difficile d’être voisin d’un pays comme le Mali qui est devenu littéralement une zone internationale d’ expérimentions militaro-geostrategiques diverses. Bien sure que la mafia-kidal qui véhicule l’idée d’un état apartheid pour une minorité infime touareg contre des populations autochtones majoritaires constitue une menace délétère pour des pays comme le Niger, l’Algérie etc.. qui ont une population touarègue plus grande que celle du Mali. Le Mali est devenu un pays pilote de la reconquête moderne de l’Afrique… dommage pour le Niger d’avoir un tel voisin!

  7. Les dirigeants du Niger notamment le ministre Bazoum ont toujours mieux compris la gravite de la situation du Mali que nos propres dirigeants qui continuent a acheter des hélicos défectueux pour notre armée qu’ils prétendent faire “monter en puissance”. Que c’est très difficile d’être voisin d’un pays comme le Mali qui est devenu littéralement une zone internationale n’expérimentions militaro-geostrategiques diverses. Bien sure que la mafia-kidal qui véhicule l’idée d’un état apartheid pour une minorité infime touareg contre des populations autochtones majoritaires constitue une menace délétère pour des pays comme le Niger, l’Algérie etc.. qui ont une population touarègue plus grande que le Mali. Le Mali est devenu un pays pilote de la reconquête moderne de l’Afrique… dommage pour le Niger d’avoir un tel voisin!

  8. quand plusieurs ministres affirment que le conflit au nord n’est pas débattu en conseil de ministres; on en vient à se demander où sont prises les décisions du mali.
    le ministre d’état, basoum, candidat à la succession issoufou, a été près que notre ministre des affaires étrangères.
    l’adage, payer vos ennemis pour dire la vérité quand vos amis s’en refusent, sied.
    même la somalie a fait mieux pendant ses 20 ans sans assistance.
    un pays en guerre terroriste qui achète des hélicos occasions, qui de surcroît, ne marchent pas, est la seule réponse du manque de prise de conscience.
    dire même qu’un état sérieux achète de la casse pour ses militaires est en soi un problème.
    le problème de la rébellion du Niger a été réglé par un militaire en la personne de tandjia.
    au mali, le pire est arrivé sous gmt et att

  9. “… « Le statut actuel de Kidal est une menace pour le Niger. L’Etat malien doit impérativement y reprendre ses droits »… ” … /// …

    :

    Bien vu Monsieur le Président. Si tous vos collègues Africains osaient dire la même chose aux protecteurs des séparatistes du MNLA de Kidal…, peut être que ça leur donnera à réfléchir sur les conséquences de leur politique au Mali… ?
    J’espère que vous en avez parlé avec votre Ami et Frère Président IBK… !

  10. Pertinente contribution du Président Nigérien SEM Issoufou Mahamadou.
    Il urge de faire sortir Kidal de cette situation.

  11. Maliweb doit arrêter de faire la propagande de ces bandits narco trafiquants qui ne représentent que leurs petites personnes.

  12. Les nigériens sont dignes et n’utilisent pas la langue de bois du Mali pour dire ce qui est. Si l’Azawade devient un état par l’incompétence et l’ignorance des maliens, ce serait un nouveau Sahara Occidental avec la botte de l’Algérie. N’oubliez surtout que le Niger partage les mêmes communautés que le Mali dans ces espaces. La France semble ignorer que cet espace ne se composent pas que de Bellah rouges et Bellah noirs. Il va falloir éradiquer toutes les communautés de la surface de cette terre pour que Kidal soit un protectorat français. IBK et ses sbires d’opportunistes ne sont pas suffisamment d’une essence à dire la vérité aux Bellah rouges, ce que les Zarma feraient sans se faire prier. Veulent-ils seulement leur indépendance, qu’ils ne continueraient pas squatter les hôtels bamakois.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here