Mali : 4 soldats tués dans une attaque imputée aux djihadistes

3

Quatre soldats maliens ont été tués dimanche dans une attaque imputée aux jihadistes au nord-est de Bamako près de la frontière mauritanienne, a indiqué l’armée nationale sur les réseaux sociaux.

Les soldats du poste de Guiré, dans la région de Nara, «ont vigoureusement repoussé une attaque d’un groupe armé terroriste», mot communément employé pour désigner les jihadistes, a dit l’armée. L’armée a fait état de quatre soldats tués et 14 blessés, et de six assaillants abattus.

Le Mali est livré depuis 2012 aux agissements de groupes affiliés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique, et aux violences de toutes sortes perpétrées par des milices autoproclamées d’autodéfense et des bandits. Les forces régulières sont elles-mêmes accusées d’exactions. Les violences parties du nord en 2012 se sont propagées au centre et au Burkina Faso et au Niger voisins. Elles ont fait des milliers de morts civils et militaires, et des centaines de milliers de déplacés, malgré le déploiement de forces onusiennes, françaises et africaines.

La prise du pouvoir à Bamako par des militaires à la faveur d’un putsch en 2020 n’a pas enrayé la spirale.

PAR lefigaro.fr

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Terrorists jahadists violent criminals keep us in constant grief due to their murderous,raping, robbing plus property destruction. There is no good living with them around or likelihood of life. It is clear it is we must kill them all before they kill us all. Unto we do blood spilling will be perpetual. Anyone who think different plus not child is loss to psychological slavery.

    To families of our dead soldiers may all of Mali honor your existence plus ascertain your feasible living needs are fulfilled.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. Ils ont forcement une provenance et une destination.

    Ils parcourent des dizaines de kilomètres, traversent les frontières sans être inquiétés de part et d’autre de la frontière pour venir attaquer nos postes militaires. Il faut bien qu’ils mangent et dorment quelque part!

    Je suis sûr qu’ils sont venus du Nord du pays puis qu’ils ont stationné près d’un camp de réfugiés en Mauritanie. C’est de là qu’ils préparent les attaques en passant par la forêt de wagadou. Nos frontières sont très poreuses. Il faut y renforcer le dispositif de contrôle arien et terrestre.

    Il faut que l’armée sorte de cette léthargie et qu’elle mène de plus en plus de raids.
    Si on ne les tue, ils viendront nous tuer! C’est ça la guerre!

  3. “Les soldats du poste de Guiré, dans la région de Nara, «ont vigoureusement repoussé une attaque d’un groupe armé terroriste»” mais putain, qu’est-ce que nos militaires foutent à toujours repousser des attaques, pourquoi c’est pas eux qui initient ces attaques en traquant les terroristes jusque chez eux et non le contraire? A ce rythme, ils vont malheureusement finir de tuer tous nos militaires qui sont comme des “sitting ducks” ou “canards assis” pour ces tueurs.
    Honte à nos stratèges militaires, si on en a bien sur.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here