Mali: Plus de 50 civils tués par les terroristes dans plusieurs localités proches de la frontière nigérienne

6

 Le Mali renoue avec  le cycle meurtrier  après un bref moment de répit.  Le dimanche 8 août dernier, ce sont  une cinquantaine de civils qui ont été tués par les groupes armés terroristes qui sévissent dans le nord u pays.  

Les localités d’Ouatagouna, Dirga, Déoutéguel et Karou situées à la frontière nigérienne a été la cible des attaques meurtrières perpétrées par les groupes jihadistes contre les paisibles populations civiles.  Des sources locales largement citées par les médias et sur les réseaux sociaux décrivent les assaillants   en déplacement en motos au moment de la forfaiture. Ceux-ci auraient  à bord des engins à deux roues  sillonnant les quatre villages  en commettant  des crimes ignobles contre les populations.  Le bilan provisoire fait état de 51 civils tués et des blessés. Cette  partie du Mali  objet de plusieurs crimes abjects contre les civils et l’armée malienne est sous le contrôle  de  l’État islamique du grand Sahara.

Ce groupe terroriste spécialisé dans l’assassinat de grande envergure  règne en maître absolu sur  cette zone.  Les populations civiles et les forces armées  maliennes,  et nigériennes  sont constamment victimes des incursions meurtrières,   des  engins explosifs improvisés  et des enlèvements moyennent des rançons. Dans les attaques survenues  le dimanche dernier, des témoins dénombrent  de nombreuses victimes parmi les femmes et des enfants. Les mêmes témoins affirment dans d’autres sources que les habitants des localités attaquées par les assaillants sont accusés  de connivence avec l’armée malienne. Parce que les habitants  auraient fourni des informations  précieuses permettant  à l’armée de multiplier les opérations de sécurisation des biens et des personnes.

Au moment où nous mettons en ligne, aucune déclaration officielle publiée confirmant ou infirmant cette information. L’armée s’est contentée pour le moment d’envoyer des  militaires en renfort dans les quatre localités objet  de l’hydre du terrorisme. C’est la première  grande expédition meurtrière des terroristes contre les populations civiles depuis la formation du gouvernement du premier ministre Choguel Kokala Maïga et la prestation  de serment du nouveau Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. CES DJIHADISTES N ONT ILS PAS DE FAMILLES ET PROCHES AU MALI, NIGER ET BURKINA? N EST IL PAS POSSIBLE DE DONNER DES DOCUMENTS DE VOYAGE INTERREGIONAUX, DE CANTONNEMENT DES POPULATIONS POUR CONTROLLER LES MOUVEMENTS ET L IDENTITEE DES DJIHADISTES? …NON? VRAIMENT????

  2. Ahan, j’en apprends tous les jours. Et d’autant plus Bon, je ne crois même pas à l’existence d’un quelconque Satan. C’est faute d’autre mot que j’ai utilisé ce vocable.
    Cependant, je voudrais bien préciser que je n’ai rien, aucune haine contre ce que vous appelez les arabo-musulmans, ni contre les juifs, ni contre les Chrétiens. A chacun sa foi.Tout le problème, c’est en faire un prétexte pour exterminer les autres. Je suis animiste et juif? Est-ce incompatible?

  3. Et après tout cela, on veut que le pays négocie avec Iyad Ag Ghaly et Amadoun Kouffa, ces deux Satans ?

    • TOUS LES ADVERSAIRES ET ENEMIS DES ARABES DEVIENNENT 'SATAN', HAHAHA SATAN VEUT DIRE ADVERSAIRE DES ARABO-MUSULMANS, NI PLUS NI MOINS :)

      CHER GENERAL!
      SATAN VEUT DIRE LE DEFENSEUR DE LA NATION CONTRE LES HORDES DJIHADO-MUSULMANES, PARTICULIEREMENT EN INDE. LE NOM SATAN OU CHETAN EST UN NOM DE JEUNE HOMME BRAVE, INTELLIGENT, GUERRIER, PATRIOTE ET DEFENSEUR DE LA TERRE INDIENNE!

      LES ARABES ON AUSSI CREE IBLISSA, QUI VEUT DIRE LES FILS DE IL, NOTAMENT DES HEBREUX CONTRE QUI ILS SE BATTENT.

      MAIS EN TERRES AFRICAINES L ADVERSAIRE NOIR A ETE CARACTERISE PAR LE NOM DE CULTIVATEURS ENFANTS DE LA TERRE

      ://spokanefavs.com/ask-a-muslim-what-was-satan/

      🙂 TOUS LES ADVERSAIRES ET ENEMIS DES ARABES DEVIENNENT ‘SATAN’, HAHAHA SATAN VEUT DIRE ADVERSAIRE DES ARABO-MUSULMANS, NI PLUS NI MOINS 🙂

Répondre à QUFAAROHW Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here