Négociations avec des ‘’Djihadistes maliens’’ : Le Mali a-t-il emprunté un chemin périlleux ?

3

Est-il possible de négocier avec les djihadistes afin de circonscrire l’exacerbation des conséquences de la violence sur les populations des pays du sahel ? Le Mali semble être le seul pays parmi les plus engagés dans la lutte contre le terrorisme à valider l’alternative. Alors comment compte-t-il s’y prendre face à un phénomène complexe qui coupe le sommeil au monde entier ?

Tout est clair ! Les autorités maliennes de la transition sont dans la dynamique d’engager des négociations avec des djihadistes à identité malienne. La posture a été défendue par le Premier ministre, Moctar Ouane devant des personnalités du gouvernement français en séjour au Mali. Vu la menace du fléau sur la stabilité du pays, c’est l’unique alternative adoptée et le Mali n’est pas prêt à y renoncer. C’est en substance ce que l’on peut retenir du discours oral du Premier ministre. Dans son argumentaire, Monsieur Ouane précise clairement que cette démarche est une volonté du peuple malien validée à l’unanimité lors des assises appelées Dialogue national inclusif qui a enregistré la participation massive de toutes les régions et les maliens de la diaspora.

La position, si l’on s’en tient aux recommandations du DNI, elle bénéficie d’une forte légitimé. Mais cela suffit-il pour une telle aventure ?

Il faut comprendre que la démarche des autorités maliennes n’est pas partagée par des acteurs engagés dans la lutte contre le terrorisme.

La France est le premier pays à s’y opposer. Et le Président Macron l’a clairement déclaré. Pas question pour la France d’ouvrir un dialogue avec les forces du mal. Quelques jours après, c’est autour du Burkina Faso d’adopter le même langage de fermeté. Et c’est le Président Kaboré qui, via un tweet, a montré le rejet catégorique de son pays pour un tel processus.

Au Mali, précisément au centre du pays, les chasseurs épousent la même position. Au Pays Dogon ; Niono et Macina,  ils l’ont ouvertement affirmé.

Alors sans la France, les pays du G5 Sahel, l’appui des chasseurs… comment les autorités maliennes comptent-elles s’y prendre ?

Il est nécessaire de savoir que les Djihadistes sont complètement endoctrinés et ne connaissent que le langage de la force.  Les démêler (djihadistes maliens) tout en pensant que parmi les djihadistes il y en a qui sont sensibles n’est que de l’aberration. Le djihadiste égal au djihadiste. Point. Ils n’ont pas d’identité. Et cette lecture erronée de la situation en rajoutera plus à la souffrance des populations. Pour preuve, les initiatives locales di paix dans la zone de Koro (région de Mopti) n’ont rien porté de probant. Les conséquences sont senties par endroits comme le cas de Madougou.

Et ce qui est surprenant, c’est de voir les autorités s’agripper à une décision sous prétexte qu’elle émane du peuple. Depuis quand le peuple a-t-il été pris au sérieux au Mali ? Tout lui a été de tout le temps imposé ! Les autorités de la transition ne font pas exception à la règle. Toutes les preuves sont là.

Aux autorités maliennes de réfléchir par deux fois avant de matérialiser une telle décision. Car elle aura plus de conséquences que de bénéfice.

Dernier point à savoir. On ne chemine pas seul pour aller parler de paix avec le Diable. Surtout de la part d’un néophyte. A lui de suivre les conseils et les pas des plus aguerris. Un homme averti en vaut deux !

Zié Ouattara

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. BRAVO A SANGARE POUR CE ECLAIRCISSEMENT.
    IL FAUT NEGOCIER ET DIALOGUER.
    LA FRANCE N’EST SUR SON TERRITOIRE ELLE SE FAIT LA MANE ET LA CAILLE AU MALI.
    LA FIN DE LA GUERRE AU MALI EST UNE PERTE POUR LA FRANCE.
    LE MALIEN QUI MEURT CHAQUE JOUR A CAUSE CETTE GUERRE NE LEUR FAIT NI CHAUD NI FROID.
    EN AFGANISTAN AVEC LA PREMIERE PUISSANCE MILITAIRE IL NEGOCIE.
    LA RUSSIE A FAIT VINGT ANS DE GUERRE ET A FINI PAR DEGAGER.
    LE BURKINA QUI EST MAJORITAIREMENT CHRETIEN VA DIFFICILEMENT ACCEPTER DE NEGOCIER ET CELA SE COMPRENDS.
    LE MALI A TOUT INTERET DE NE PAS SUIVRE LA FRANCE QUI NE REVE QUE NOS SOUS SOLS.
    DONC MR ZIE VOUS DITES DU N’IMPORTE QUOI? IL EST PREFERABLE DE VOUS TAIRE CAR VOTRE REFLEXION NE DEPASSE PAS LE BOUT DE VOTRE NEZ.
    SAUVER UNE VIE MALIENNE VAUT MIEUX QUE TOUT L’OR DU MONDE.

  2. Foreign terrorists that have made Malian terrorists so successful that Malian transitional government perceive illusion of having lasting peace are not going to allow Malian terrorists to negotiate deal unless deal include them. More to point any deal Malian terrorists negotiate will have to have approval of foreign terrorists.
    Thought of peace deal with murderous terrorists as oppose to decisive war victory is not one that is appealing or realistic. Terrorists would use peace agreement to better position themselves plus increase size of their army. When it is perceived they may achieve desired goal like partition sections of Mali or seizing control of government they will. Only successful agreements made with terrorists were made under condition unconditional surrender of terrorists. If Malian government is to have control of whole nation as needed any agreement with terrorists have to come under unconditional surrender.
    It is scary to perceive that conditions with france for Mali are so bad that transitional government is so illusional it would seek peace agreement with murderous Malian terrorists who are now being controlled by foreign terrorists.
    Truth is we have to better apply ourselves to degree we are decisive winners plus terrorists only life preserving alternative is to retreat.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Depuis 2012,on mène une guerre terrible contre les jihadistes.
    Ils sont arrivés à décapiter la tête de l’État du Mali puisque c’est après le massacre D’AGUELHOC que les mouvements ont commencé à kati pour finir par attaquer le palais à l’arme lourde.
    Ensuite, ils se sont emparés des deux tiers du territoire,ont chassé leurs alliés séparatistes touaregs, les français sont intervenus en libérant le territoire malien.
    Après l’installation de L’ARMÉE FRANÇAISE à partir de 2013,les jihadistes ont afflué au Mali,se sont installés au centre du Mali, envahi le voisin burkinabé, attaqué sporadiquement le voisin nigérien, ont pu faire des incursions mortelles en côte d’ivoire.
    Actuellement, ils sont aux portes de Bamako.
    ILS GAGNENT DU TERRAIN D’ANNÉE EN ANNÉE.
    NE PAS NÉGOCIER, C’EST ADOPTER CETTE STRATÉGIE QUI FAIT QU’EN MOINS DE HUIT ANS, ILS SONT AUX PORTES DE BAMAKO APRÈS AVOIR FAIT DES MILLIERS DE MORTS.
    Il ne faut pas être très intelligent pour comprendre qu’il faut essayer autre chose.
    LES AMÉRICAINS SONT ENTRAIN DE FUIR L’AFGHANISTAN APRÈS AVOIR REFUSÉ DE NÉGOCIER PENDANT PLUSIEURS ANNÉES CROYANT VENIR À BOUT DES JIHADISTES.
    Fuir car ils ont tout concédé aux jihadistes.
    Ils ont donné le temps aux jihadistes d’endoctriner une grande partie de la population.
    LE JIHADISTE EST PARTOUT ET NULLE PART.
    Personne ne peut le maitriser dans un environment sensible aux questions islamiques.
    Plus on les combat, plus ils se renforcent.
    Ça a été comme ça partout où les jihadistes sont combattus,à moins de faire comme POUTINE c’est-à-dire detruire tous les villages soupçonnés de connivence aux jihadistes.
    Le président RUSSE a réglé par une boucherie.
    Le président bouteflika l’a fait par la négociation après dix ans de confrontation.
    À rappeler qu’en Algérie le combat n’était plus entre l’armée et les jihadistes, mais que les jihadistes ont évité l’armée pour détruire les villages.
    Quelle armée a la solution à ça?
    Il faut encore répéter les JIHADISTES SONT PARTOUT ET NULLE PART.
    On combat quoi là?
    Vous rasez leurs camps, ils vont se mêler à la population.
    Au fil des années, c’est la population qui est jihadisée.
    On va se retrouver à combattre ceux qu’on doit sécuriser.
    ON AURA L’IMPRESSION DE COMBATTRE LES SAOUDIENS CHEZ EUX.
    Celle qu’est entrain de vivre actuellement les américains en Afghanistan.
    UNE IDÉOLOGIE EST COMBATTUE SUR LE TERRAIN DE LA NÉGOCIATION CAR IL S’AGIT DE TARIR LES SOURCES DE COMBATTANTS JIHADISTES.
    Pendant la négociation, des discussions sont engagées sur la pertinence des arguments religieux des jihadistes.
    Cette période de négociation est plus dommageable aux jihadistes que celle de la guerre intense.
    Négocier ne veut pas dire accepter les exigences des jihadistes.
    Négocier, c’est surtout avoir une occasion de convaincre les combattants endoctrinés qu’ils sont manipulés.
    C’est ce qu’a fait bouteflika.
    Il s’adressait directement aux combattants par des arguments aussi religieux en proposant l’amnistie à ceux qui vont reconnaître qu’ils ont été manipulés.
    LE JIHADISME EST UNE MANIPULATION DES ESPRITS.
    C’est quand les combattants ont compris qu’ils ont été manipulés que les sources de combattants des jihadistes ont commencé à tarir favorisant le travail de l’armée algérienne car certains repris ont collaboré en désignant les positions des jihadistes, dévoilant leurs stratégies.
    Ce travail de reprise des combattants avait été entamé par les associations peuls du centre du Mali, mais non encouragé par les autorités politiques du moment.
    On a même entendu des jeunes dire qu’ils ont été séduits par l’attitude des jihadistes qui contraste avec le comportement d’injustice des représentants de l’État.
    Il a fallu que des intellectuels de la localité aillent leurs parler pour qu’ils comprennent qu’ils sont manipulés
    LE COMBAT DES IDÉES, PLUTÔT QUE LE COMBAT DES ARMES.
    Il faut aller combattre les jihadistes sur leur propre terrain c’est à dire celui de l’endoctrinement de la masse populaire.
    C’est une guerre de longue haleine car il faut dans un premier temps accéder à leurs demandes afin que les armes cessent de crépiter pour qu’un processus de lavage des cerveaux se mette en place pour ainsi tarir les sources de combattants des jihadistes.
    L’outil technologie sert à cela.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here