Niger: l’attaque d’Inates aurait été préparée depuis un checkpoint situé au Mali

14

Début juillet, des hommes armés avaient pris d’assaut un camp militaire nigérien, à quelques kilomètres de la frontière malienne, tuant 18 soldats et emportant véhicules et matériel. Une attaque revendiquée par l’État islamique dans le grand Sahara (EIGS). Selon les informations recueillies par RFI, l’assaut serait parti d’un point de contrôle clandestin.

L’attaque d’Inates, début juillet au Niger, aurait été préparée depuis un checkpoint situé à Ihaganag. Ihaganag est un petit point dans le désert, situé entre Ménaka et Indelimane, au nord-est du Mali, à quelques kilomètres de la frontière avec le Niger, derrière la forêt d’Ansongo Menaka.

« Selon notre enquête, les assaillants d’Inates ont profité d’un soutien logistique depuis ce poste de contrôle », explique un haut gradé nigérien.

D’après un document de la Mission de maintien de la paix des Nations unies (Minusma) consulté par RFI, les groupes armés signataires de l’accord de paix peuvent installer des points de contrôle dans le nord du Mali. Leur localisation, le nombre de véhicules et les armes qui s’y trouvent doivent être communiqués aux autorités.

Or, dans le dernier compte-rendu de la Commission technique de sécurité de la Minusma, daté du 5 août, les « représentants du gouvernement malien dénoncent la création par la Coalition des mouvements de l’Azawad (CMA) d’un checkpoint à Ihaganag ». Considéré comme une menace à la sécurité dans cette région, elles en demandent le démantèlement.

Selon Ilad Ag Mohamed, membre de la cellule communication de la CMA, ce point de contrôle est un poste de sécurité légitime. Et le groupe armé estime que le Niger ne dispose d’aucune preuve pour l’incriminer dans l’attaque d’Inates.

Par RFI Publié le 18-08-2019

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Je ne repond pas aux insultes mais cas meme il y a pas mal de chercheurs qui l’ont dit que le pseudo terrorisme est une fabrication de l’imperialisme francais et amis dans le monde. Tu veux aussi dire que le Mali a supplie la france d’installer sa base au Mali et d’interdire Kidal aux Maliens/Maliennes. Il faut defendre ce qui est defendable et tu n’es pas du tout Malien. Tout le monde sait a travers tes interventions que tu sopportes l’imperialisme dans ce monde.

  2. Question innocente :
    Pourquoi le gouvernement malien n’envoie pas de soldats à Kidal ?
    Le Niger et le Mali sont alliés ..
    Le président du Niger pense que c’est possible …La balle est dans le camp malien ..

    il faudrait lui donner une réponse..ou une explication que beaucoup de monde attend

    Le Niger met 850 hommes à disposition
    L’avenir du G5 Sahel se dessine …

  3. Observateur, qu’ils transforment chaque centimetre carre’ de la region de Kidal en un checkpoint et apres??????? They want attention. IGNORE THEM!!!!! Si les nigeriens veulent exercer leur droit de poursuite en venant detruire les checkpoints CMA au Mali, qu’ils le fassent sans trop de bruit. Ce serait une affaire qu’ils auront a’ regler avec la France! Je ne dirai pas plus!!!!!!

  4. Mais jusqu’à quand peuvent-ils installer des checkpoints ?
    À partir du moment où le processus de DDR est lancé le démantèlement tous les checkpoints illégaux auraient dû commencé.

    Tous les checkpoints doivent être recensés et faire l’objet d’une déclaration certifiée.
    Car ces checkpoints sont des lieux de regroupement potentiel de terroristes. C’est de cette façon que les terroristes arrivent à attaquer un peu partout au Mali, au Niger et au Burkina Faso.

    Si un groupe ne déclare pas les checkpoints illégaux c’est qu’il a quelque chose à se reprocher.

    Mais en d’autres termes c’est la conséquence de l’incapacité des forces régulières à s’organiser eficacement sur le terrain.

  5. Bamake
    “Dans cet accord, on affaibli l’ETAT Malien dans sa souveraineté et ses prérogatives, en le mettant sur le même pied d’égalité que les séparatistes du MNLA. C’est pas bien… !”

    Oui, mais nous avons été “partie-prenante” à la table des négociations DU 1ER AU DERNIER JOUR des débats, et nous étions parfaitement libres de nous opposer ou de contester TOUT CE QUE NOUS VOULIONS!
    Au lieu de ça, on a laissé silencieusement et passivement tout le monde avancer dans les discussions, nous avons silencieusement et passivement paraphé chaque page de l’accord de la 1ere a la dernière, nous avons ensuite ratifié l’accord sans problème, et…….nous avons sorti notre plus beau stylo pour LE SIGNER !!!

    Ce qui fait qu’ aujourd’hui, nous sommes très mal placés pour dénigrer (même à très juste titre!!!) un accord que nous avons NOUS-MÊMES participé à établir, et mieux, à le ratifier et à le signer !!!

  6. BOY (déficient MENTAL qu’on ne ne présente plus !😂)
    Boy 18 Août 2019 at 16:36
    “Ce qui est derangeant dans tout cela c’est qu’avec la presence des impeialistes au Mali je veux dire la france et amis que la situation est devenue chaotique pour ces pays et la france elle meme et ses soldats sont toujours a l’abri des attaques du pseudo terrorisme ou djihadisme”

    Tu as bien raison, tête de con : AVANT la venue de Serval et plus tard de Barkhane, TOUT ALLAIT PARFAITEMENT BIEN CHEZ NOUS !!!😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Par ailleurs, nous avons eu une chance inouïe qu’il ne s’agisse que de “PSEUDO” terroristes et de “PSEUSO” jihadistes !…

    Parce que comme ils ont quand-même OCCUPÉS et torturés 9 longs mois sur les 2/3 du pays d’une part et qu’ils continuent à nous massacrer encore aujourd’hui, qu’est-ce que ça aurait été si nous avions eu affaire à de “VRAIS” terroristes !!!😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Fais-toi greffer un cerveau, c’est urgent!😎🙄

  7. Ce qui est derangeant dans tout cela c’est qu’avec la presence des impeialistes au Mali je veux dire la france et amis que la situation est devenue chaotique pour ces pays et la france elle meme et ses soldats sont toujours a l’abri des attaques du pseudo terrorisme ou djihadisme. Si ces soldats imperialistes tombent, c’est par erreur car ils se sont trouver au mauvais moment au mauvais lieu.Malgre l’investion de du Sahara et le Mali par les imperialistes et leur force militaire , la situation ne fait qu’en pirer. La seule reponse a tout cela c’est que ces imperialistes savent ce qui se passe pour ne pas dire qu’ils sont les responsables de ces tueries dans le Sahara plus precisement au Mali. C’est ce qu’ils ont commence a faire un peut partout dans le monde opprime. Le pseudo terrorisme est leur nouvelles methode de control des ressources et des marches. L’ennimie de la paix au Mali est la france et amis qui vivent du sang des Africains/Africaines n’ayant presque rien sous leur sous-sol.

  8. LE ROI BITON DE SEGOU 18 Août 2019 at 15:26 ;

    Laisses tomber…, c’est toi qui as raison…!

    Vivement le Mali pour nous tous.

  9. Bamake’, vous avez commence’ votre post du 18 aout 10:38 avec une citation d’un haut grade’ nigerien. Vous avez ajoute’ que c’est peut la raison de l’inquietude du president nigerien qui s’inquiete que “… le statut actuel de Kidal est une menace pour le Niger. L’etat malien doit imperativement y reprendre ses droits.”
    Bamake’, je vous respecte mais je me suis inquiete’ parce que votre post ne dit point que ” … LES REPRESENTANTS DU GOUVERNEMENT MALIEN DENONCENT LA CREATION PAR LES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD (CMA) D’UN CHECKPOINT A’ IHAGANAG”, CONSIDERE’ COMME UNE MENACE A’ LA SECURITE’ DANS CETTE REGION, ILS EN DEMANDENT LE DEMENTELEMENT.”
    Le president Nigerien que je respecte pour ses efforts en faveur de notre faso et ses officiers superieurs devaient tout simplement faire les deux choses suivantes:
    1- RENFORCER LE DISPOSITIF SECUTAIRE AU NIVEAU DE CETTE PARTIE DE LA FRONTIERE OU’ IL UN PROBLEME.
    2- DEMANDER UN DROIT DE POURSUITE ET ALLER DEMENTELER LE CHECKPOINT EN QUESTION.
    Nous savons ce qui empeche l’etat malien de reprendre ses droits dans la region de Kidal.
    MALI CANNOT SHOOT ITS WAY INTO KIDAL! AI-JE BESOIN DE VOUS DIRE LES RAISONS?
    La situation des touareg a’ Kidal et celle des kurds en Irak sont tres similaires. La question est: COMMENT RESPECTER LA SOUVERAINETE’ DE CES DEUX PAYS TOUT EN PROTEGEANT CEUX QUI ONT AIDE’ DES PAYS BIEN CONNUS DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME. Comme on dit en Bambara: ” AKERA BO KOUN BOLE’ YE’.”
    Bamake’, j’enseigne READING aussi et je sais comment lire entre les lignes!

  10. LE ROI BITON DE SEGOU 18 Août 2019 at 11:40 ;

    D’où tu as vu dans mon Post disant que ” les autres ont raison au détriment de mon propre pays “… ? Je déplore simplement que les autres Chefs d’ETATS de la Région ne dénoncent pas l’occupation de Kidal par les séparatistes.
    Et je reproche aux Alliés du Mali d’affaiblir l’ETAT Malien en le mettant sur le même pied d’égalité que les rebelles.
    LE ROI BITON DE SEGOU, ne me fais pas dire ce que je ne dis pas. Tu n’es juste pas content parce que tu as senti comme une critique envers le Président Malien. Pourtant ma critique ne vise pas que lui.
    Il n’est pas seul fautif. Ma critique vise surtout la Communauté Internationale et nos Alliés qui ont affaibli la marge de manœuvre du Président Malien vis-à-vis des rebelles.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  11. Bamake’, avoid the blame game!!! Si je ne me trompe pas le Niger vient d’envoyer quelques 850 soldats au Mali dans le cadre de la MINUSMA. Si on attaque le Niger a’ partir du Mali, le Niger doit exercer le droit de poursuite qui existe entre lui et le Mali. C’etait exactement ce que la Mauritanie avait fait en allant se battre seule au Mali avant les forces francaises, les forces de l’ECOMOG et la MINUSMA. La mauritanie a demande’ d’exercer son droit de poursuite pour combattre les djihadistes qui l’attaquaient a’ partir du Mali et notre faso l’a accepte’!!!
    Le Niger est egalement un membre du G5. Le role de cette organisation est de securiser les frontieres de ses pays membres. Si on attaque le Niger, cela veut dire qu’il y a eu une faille quelque part au niveau de la frontiere Malo-Nigerienne!!!! Au lieu de blamer le Mali, il faut revoir le dispositif au niveau de la frontiere entre les deux pays afin de les ameliorer!!!!
    LES TOUAREG EXISTENT DE PART ET D’AUTRE DES FRONTIERES. DES MAUVAIS ELEMENTS PEUVENT S’INFILTRER AU SEIN DES POPULATIONS INNOCENTES. JE CONSEILLE VIVEMENT QU’ON CONTINUE A’ PRIVILEGIER LA SOLUTION POLITIQUE AU CONFLIT. LA SOLUTION MILITAIRE NE FERA QUE MAINTENIR LES PAYS DE LA REGION DANS UN CERCLE VICIEUX! Don’t get me wrong, la solution militaire doit rester sur la table mais on ne doit pas la privilegier!
    Bamake’, je vous conseille d’eviter de dire que les autres ont raison au detriment de votre propre pays. J’ecoute les betises de Sekou Tounkara. He just doesn’t know any better. I have high expectations for you. Do not disappoint me!!!! LES MALIENNES ET LES MALIENS DOIVENT AVOIR UN AMOUR ET UN SOUTIEN TOTAL ET SANS CONDITION POUR LE MALI!!!!!

  12. ” … L’attaque d’Inates, début juillet au Niger, aurait été préparée depuis un checkpoint situé à Ihaganag. Ihaganag est un petit point dans le désert, situé entre Ménaka et Indelimane, au nord-est du Mali, à quelques kilomètres de la frontière avec le Niger, derrière la forêt d’Ansongo Menaka… ” … /// …

    :
    Voilà peut-être pourquoi le Président Nigérien s’inquiète quand il dit que ;
    ” … « Le statut actuel de Kidal est une menace pour le Niger. L’Etat malien doit impérativement y reprendre ses droits »…”
    C’est honnêtement impossible de blâmer le Président Nigérien. Il a dit ce que ses Collègues Africains n’osent pas dire. Pas même IBK, le premier concerné.
    L’ETAT Malien doit reprendre Kidal sans haine, sans rancune ni violence et y exercer sa souveraineté. Les FAMa doivent reprendre toute leur place à Kidal, en traitant toutes les Populations avec considération, sans faire d’amalgame ( c’est à dire…, ne pas confondre communauté et maquisards ), sans stigmatiser quiconque, pour un mieux Vivre ensemble entre tous les Maliens.
    Si les Gens de la CMA veulent participer à la gestion de la Cité, c’est leur droit de Citoyens… Mais alors, ils doivent se présenter aux élections régulières et transparentes comme tous les Partis Politiques, démocrates et républicains.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  13. ” … D’après un document de la Mission de maintien de la paix des Nations unies (Minusma) consulté par RFI, les groupes armés signataires de l’accord de paix peuvent installer des points de contrôle dans le nord du Mali. Leur localisation, le nombre de véhicules et les armes qui s’y trouvent doivent être communiqués aux autorités… ” … /// …

    :
    ” … Les groupes armés signataires de l’accord de paix peuvent installer des points de contrôle dans le nord du Mali… ”
    C’est une des erreurs commises dans cet accord qui rendent difficile son application. Seuls les FAMA et Alliés, et la MINUSMA auraient dû avoir la possibilité d’installer des points de contrôle dans le nord du Mali.
    Dans cet accord, on affaibli l’ETAT Malien dans sa souveraineté et ses prérogatives, en le mettant sur le même pied d’égalité que les séparatistes du MNLA. C’est pas bien… !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here