Paris met en garde Moscou contre une implication du groupe paramilitaire Wagner au Mali

6

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a mis en garde son homologue russe Sergueï Lavrov contre une implication de la société paramilitaire russe Wagner au Mali.

“Sur le Mali, le ministre a alerté son homologue russe sur les conséquences graves d’une implication du groupe Wagner dans ce pays”, a indiqué vendredi le ministère français des Affaires étrangères au lendemain d’un entretien à New York entre les deux responsables en marge de l’Assemblée générale des Nations unies.

De source française proche du dossier, la junte au pouvoir à Bamako étudie la possibilité d’un contrat avec Wagner sur le déploiement d’un millier de paramilitaires russes. La France a prévenu qu’un recours à Wagner pour former les forces armées maliennes et assurer la protection des dirigeants remettrait en cause son engagement militaire au Mali.

Le groupe Wagner est soupçonné, notamment par Paris, d’agir pour le compte du Kremlin là où ce dernier ne veut pas apparaître de manière trop officielle. La Russie, qui dément tout lien avec cette entité, assure de son côté ne négocier aucune présence militaire au Mali. Le ministère malien de la Défense a reconnu de son côté des pourparlers avec la sulfureuse société russe mais affirme qu’aucune décision n’a été prise.

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Quel mepris pour la souverainete de l etat malien. Cest la France qui decide qui pourra intervenir au Mali ou non.
    Ces francais se croient toujours dans l’ annee 1921 au lieu de 2021. C est ca le probleme. A cause meme de pareille declaration d’ Ive L le Mali doit exiger le depart des forces francaises de son territore, sans delais.

  2. Nous l’avion prédit et ça arrive!

    https://www.maliweb.net/la-situation-politique-et-securitaire-au-nord/nord-mali-vraies-raisons-de-colere-contre-france-2465462.html

    Pkagame 14 Août 2017 at 12:20

    “Le pire est a venir! Le peuple malien (normalement modéré et pacifique) de plus en plus se radicalise contre ce qu’il voit comme un double jeu d’un partenaire qui s’est dit “sauveteur”! La CMA existe aujourd’hui en cher et en os et continue de saboter la paix au Mali tout simplement grâce au soutien sinistre qui lui est offert. Or la CMA n’a ni légitimité ni force réelle pour tenir tête a l’État malien en dehors de ce soutien qu’elle reçoit! Encore on rappelle a qui veut l’entendre le Mali n’est pas pour IBK et ne le sera jamais…on l’a beau soumis… le dernier mot est toujours au peuple…aucune force ne pourra nous soumettre a l’esclavage contre notre volonté…. les djihadistes qu’on mystifient comme des extraterrestres qui allaient “prendre Bamako” , “nous fouetter” , “nous couper les mains” etc.. savent très bien qu’en fin des comptes même eux ne pouvaient nulle part soumettre le peuple par force brute…quand c’étaient le jeunes de Gao qui leur tenaient tête en 2012 pour abus de pouvoir par fusil! Paris s’est donc beau leurré au nord, la FINALE se jouera toujours a BAMAKO!”

    Ce n’est même plus une question de Wagner ou la Russie …mais aujourd’hui une dynamique de libération de notre pays de cette recolonisation injuste qui ne dit pas son nom. Il faut simplement rêver pour croire que ce systèmes pourra tenir.

    Encore je prédis que les prochaines phases de l’action de la jeunesse pan africaine contre la recolonisation sera de plus radicale et dangereuse. Les manœuvres de défiance a travers des menaces ne feront que envenimer les peuples africains pas seulement du Mali!

    Nous avions conseillé a la France de revoir sa politique au Mali avant qu’il ne serait trop tard …. mais hélas devrions -nous en arriver la aujourd’hui si l’on changé l’approche du partenariat ? On pouvait simplement revenir a un partenariat sincère et concret avec des résultats palpables sur le terrain… qui aurait été 100 x moins couteux en terme de diplomatie et négociation…ou même de surenchère.

    Le signal clair que l’on n’avait pas vu est que les millions des maliens qui s’étaient convergé contre IBK cassaient simplement un rempart de la recolonisation. …En un mot les maliens voyaient en IBK le symbole de la soumission absolue et inédite au dickta extérieur.

    Autre chose que Paris doit vite comprendre avant de se tromper encore lourdement est que les maliens ne sont pas antifrançais au fond…mais plutôt anti-jeu…jeu d’exploitation géostratégique au prix de leur vie, leur dignité, leurs terres. Aucun peuple au monde n’accepterait de vivre sous un tel mépris…car la mort y serait mieux.

    Est-il trop tard pour restituer ce partenariat/relation ? Non et oui ….

    -NON parce que même si complexe on peut toujours négocier des points et accepter des compromis pour des intérêts mutuels qui peuvent être sauver… a commencer par la révision du fameux Accorde de défense (..y compris la mainmise sur notre espace aérien) signé par IBK, cessation de l’embargo forcené et perpétuel sur l’armement de nos famas, le retour intégral de l’état et son armée a Kidal et sur l’étendue du territoire comme prévu dans la mission de la Minusma, cessation de menaces (post-coloniales foccartiennes) voilées contre la volonté du peuple pour sa liberté, cessation du plan de suspensions ( économique et financière etc.. ) de l’UE, de la “CEDEAO” et de “UA” etc.. contre le Mali…., définition d’un plan concret de FIN DE GUERRE AU MALI …afin de ramener la paix et la quiétude aux innocentes populations (qui ne demandent rien de plus) et la stabilité au Mali et le reste du monde, au lieu de nous maintenir dans la sang et la mort pour des intérêts géostratégiques qui transforment notre pays en terrain de concurrence des puissants de ce monde.

    OUI si l’on continue avec le système de old France… de mépris a l’égard des africains, de l’exploitation et domination sans- pitié des peuples appauvris, affamés et malades qui souffrent en martyrs dans des guerres inutiles , si l’ont continue de ne pas comprendre la nouvelle generation d’africains en croyant qu’il feront comme celle de 1960 etc.., si l’on continue de privilégier la collaboration avec l’élite criminelle de faux démocrates (politiciens) négros despotiques africains qui n’ont aucune dignité ni moindre sens patriotique… au lieu de collaborer avec de vrais patriotes soucieux du bien être de leur peuple comme en Europe et USA etc.., si l’on met le focus sur la Russie au lieu d’accepter la réalité dynamique de la volonté du peuple a recouvrer sa liberté et sa dignité, si l’on fait recours a une méthode de répression ou de guerre par procuration. Ça va tout gratter (comme le disent les ivoiriens) et les peuples vont inexorablement toujours résister!

    • VOILA UN AUTRE DE MES POST QUI MONTRE QUE RIEN DE LA SITUATION ACTUELLE N’EST VENUE DE NULLE PART…C’ ÉTAIT PRÉVISIBLE

      https://www.maliweb.net/insecurite/cabale-contre-les-forces-etrangeres-et-si-les-maliens-changeaient-de-fusil-depaule-2849242.html

      Pkagame 25 Nov 2019 at 19:02

      “Les maliens se tournent aujourd’hui la suspicion sur les “forces étrangères” seulement après 7 ans de résultats insatisfaisants voire désastreux. Le sentiment de frustration des maliens n’est pas sorti du “blue” mais a juste titre d’une évidence palpable de faillite politico-securitaire sous l’égide de dites forces étrangères censées aider l’état légitime du Mali la mission de la MINUSMA ….: aider a restaurer l’autorité de l’état sur l’entendue du territoire, protéger les civils, aider a faire respecter le droit de l’homme,…
      Hélas… l’autorité de l’État a été et continue d’être sabotée aux portes Kidal, des milliers d’ innocents civils maliens sont massacrés ( a travers les mini génocides, assassinats), milliers des ecoles sont fermées aux enfants.

      Oui on est tous d’accord que le Mali avait une armée faible voire faillie… mais nos amis de forces étrangères ne sont pas venus pour que le choses deviennent pires entre 2013-2019; je pense qu’ils étaient venus pour que les chose s’améliorent. Or aujourd’hui… les statistiques montrent que les choses deviennent de l’année en année… la courbe de violences tend vers le haut ( « La situation sécuritaire continue de se dégrader dans la région du Sahel, avec des attaques de groupes terroristes contre des civils et des forces de sécurité et une violence persistante au sein des communautés », a indiqué un récent rapport de l’ONU. ) …mais on n’a aucune évidence que les choses ne seraient pires si les forces étrangères n’entaient pas venues aider les FAMa (peut être que le Mali serait pris en 2013 par les groupes terroristes et les mercenaires du MNLA etc. … mais ce n’est pas la fin du monde… des pays furent occupés entièrement pour après être libérés d’une manière ou l’autre)

      Les forces étrangères qu’on a particulièrement Barkhane n’est pas un simple partenaire mais une force géostratégeo-politique qui peut avoir une influence terrible sur la souveraineté de notre pays. Si le Mali avait la chance ce partenaire aurait eu la claire vision de ne viser qu’une relation sincère et viable avec lui en tant que seul entité légitime… et non de tomber sous le charme des mensonges de Kidal! A force d’une politique double-jeu, un tel partenaire devient plutôt un éléphant dans la chambre qui étouffe plutôt que aider… car les principaux objectifs de l’État malien et les séparatistes de Kidal sont diamétralement opposés et tout partenaire qui jouera sur les deux a la fois finira dans une contradiction sécuritaire insoutenable… voire même dangereux!

      Il y a aujourd’hui une réelle possibilité que les forces étrangères elles-mêmes commencent a être dépassées par les violences, chose que les maliens ne croient pas mais possible…, mais notre conviction a toujours été que cela ne pourra venir que des erreurs d’appréciation et de mauvaise trajectoire politico-securitaire: la faiblesse et la corruption de l’état malien de ne devrait pas distraire nos partenaires venu nous aider… et leur travail devrait être exactement la double responsabilité d’aider le peuple malien a exiger un état fort, intègre et juste ainsi que d’aider les FAMa a devenir une veritable armée capable de protéger son territoire contre le terrorisme.

      Dommage que la marginalisation de l’état malien et son armée (un outil indispensable pour la securite nationale) a trop donné du temps aux terroristes …
      Aujourd’hui nos partenaires sont a la croisée des chemins car la situation actuelle ne pourra jamais tenir : choisir le Mali et forcer les séparatistes de Kidal a le rejoindre ou soit choisir Kidal et faire face au peuple malien qui finira par chasser les forces étrangères devant le monde entier et donc ouvrir le pays a toute sorte de narco terroristes, des mercenaires, de warlords des communautés et de nationalistes …etc.. et cela pour les 50 ans a venir. Ce n’est pas un mauvais augure mais une vérité. Il n y a pas de troisième option: une recolonisation ou une mainmise sur le Mali.”

  3. QUE CES FRANCAIS AILLENT SE FAIRE FOUTRE!

    QUE YVES-LE-CON AILLE SE FAIRE VOIR AILLEURS!
    RIGOLO DE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGES-DE -LA -FRANCE- ETRANGE!

    VIVEMENT LES RUSSES AU MALI, C EST AUX MALIENS D APPELLER LA RUSSIE! SI LE GOUVERNEMENT NE LE FAIT PAS ALORS C EST LE PEUPLE QUI DOIT LE FAIRE, EN RENVERSANT CE GOUVERNEMENT!

    IL FAUT ARRETER LE CFA ET LES ECOLES EN FRANCAIS AU MALI, IL FAUT CHASSER LA FRANCE DU MALI A JAMAIS! CEUX LA QUI ONT APPELLE CETTE FRANCE AU MALI DOIVENT ETRE ARRETES ET JUGES POUR TRAHISONS CONTRE LA PATRIE ET LA NATION MALIENNE!

    LA FRANCE N A RIEN POUR MENACER LA GRANDE RUSSIE, RIEN, MEME SA MERDE NE LUI APPARTIENT PAS!

  4. LA FRANCE DOT VOIR LA REALITE EN FACE. ELLE N’A AUCUNE CAPACITE DE MENACER LA RUSSIE. QU’ELLE S’OCCUPE D’ABORD DE SON ECHEC ET DE LA BELLE GIFLE RECUE DES AMERIACAINS SUR L’AFFAIRE DITE DES SOUS MARINS.
    LA FRANCE N’EST PAS TOUTE PUISSANTE ELLE VA RECEVOIR D’AUTRES RACLES BIENTOT, LE MONDE BOUGE ET TOUT LE MONDE CHERCHE DESORMAIS DES PARTENAIRES STRATEGIQUES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here