Prise d’otages à Gao : Deux personnes libérées, une autre toujours en captivité

0

Deux travailleurs de l’entreprise groupe Kolly (EGK) enlevés ont été relâchés mardi par leurs ravisseurs à Bourem. Il s’agit de Baba Mahamane Touré, fournisseur de l’entreprise et Almamy T. Fofana, l’ingénieur. Avant ces deux otages, une femme enceinte aussi enlevée lors du même rapt avait été mise en liberté à Tombouctou.

Les ex-otages soutiennent qu’ils étaient bien traités par leurs ravisseurs. Ils seront reçus en audience par le gouverneur de la région de Gao, le général Sidiki Samaké, avant de rejoindre leurs domiciles.

Pour rappel, c’est le dimanche 28 juin 2020, aux envions de 11 heures que l’équipe de sept personnes de l’entreprise Groupe Kolly (EGK) à bord d’un véhicule de type 4×4 a été interceptée par six hommes armés à bord d’un pick-up et une moto dans la localité de Tacharane ( commune rurale de Gounzourèye).

Sur place, les assaillants ont assassiné le technicien de l’équipe, Bourama Coulibaly et dépouillé les autres de leurs biens. Le directeur général de l’entreprise, Boubacar Sidiki Samaké, avait lui aussi été dépossédé d’une somme de 70 millions de Fcfa.

Quatre personnes avaient été prises en otage dont une femme enceinte libérée plus tard. Les preneurs d’otage réclamaient une rançon de 200 millions de Fcfa.

A. Touré
Amap-Gao

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here