Sahel, Emmanuel Macron ouvre la porte d’une négociation avec les djihadistes

5

Emmanuel Macron donne des signes d’ouverture vers ses alliés du Sahel en faveur de négociations avec les groupes armés terroristes. Ce à quoi il s’était toujours refusé.

Le « oui mais » brouillon, ambigu et presque honteux d’Emmanuel Macron en faveur de négociations avec les groupes djihadistes que la France combat depuis huit ans est la nouvelle marque de la politique française au Sahel. Le Président français a-t-il vraiment le choix? Les alliés de la France, notamment le Burkina et le Mali, ont lancé de passerelles vers les groupes extrémistes depuis des mois et recherchent des formes d’union avec toute les forces vives.

Un petit air d’« en même temps »

Depuis quelques semaines, une petite musique se fait entendre dans les coulisses de l’Elysée ou du ministère des Armées, concernant d’éventuelles négociations avec les djihadistes sahéliens. A en croire, les indiscrétions du « Canard Enchainé » ou de « Financial Afriqu, ce n’est pas encore l’affirmation d’une politique assumée. Mais l’opposition résolue à tout geste d’ouverture se fait de moins en moins volontaire et tonitruant.

Emmanuel Macron serait donc prêt à assouplir sa position sous certaines conditions qui pourraient se résumer ainsi « djihadistes, mais pas trop » ! Mais quel groupe armé pourrait entrer dans les cases macroniennes ? Mystère, et d’autant que le chef de l’Etat français ne le sait probablement pas lui-même.

Iyad Ag Ghali, chef du prinicipal groupe djihadiste au Mali, était désigné récemment par Emmanuel Macon comme « l’ennemi public numéro un » de la France. Comment expliquer aujourd’hui qu’il serait un interlocuteur valable?

Ce ne peut pas être le RVIM, le groupe de Iyad Ghali et d’Amadou Kouffa puisque ces deux chefs ont été désignés, en février dernier, au sommet de Ndjamena comme les ennemis numéro 1 de Paris. Ce ne peut pas être non plus l’Etat islamique dans le Grand Sahara (EIGS) qui, entre autres faits d’armes, a amputé des mains et des pieds de trois bandits, le 3 mai dernier, dans la région d’Ansongo au Mali.

La donne a changé

Il faudra donc attendre le mois de juin et prochain sommet du G5 Sahel pour connaître les nouvelles dispositions du président français qui devra en tout état de cause prendre en compte l’évolution de la situation. Car, depuis le mois de février, les événements se sont précipités, Idriss Déby, « le guerrier du Sahel » n’est plus. Son fils qui le remplace pour le moment sur le trône de Ndjamena a d’autres chats à fouetter, pris entre Boko Haram, les rebelles du FACT et une contestation intérieure. Autre fait notable, Iyad Ghali détient depuis le 8 avril un nouvel otage français en la personne du journaliste, Olivier Dubois. Enfin, l’EIGS, qu’Emmanuel Macron pensait avoir durablement affaibli a repris du poil de la bête et réoccupe le terrain dans la région des Trois frontières comme l’ont montré les derniers évènements d’Ansongo. Pendant toute l’année 2020, ce groupe armé terroriste a été pris en étau par la force Barkhane et par le RVIM qui le combattait durement. Or, depuis que Iyad Ghali a été désigné comme l’homme à abattre, il ne combat plus sur ce terrain-là, d’où la réémergence de l’EIGS.

La fatigue des populations

L’autre réalité qui revient comme un boomerang à la figure du président français est la volonté des populations de négocier avec les groupes qui occupent leur terrain. Malgré toutes les armées présentes sur leur sol pour venir à leur secours, elles n’ont vu aucune amélioration de leur situation et sont usées par des années de guerre. Elles ne souhaitent plus qu’une chose travailler et vivre dans leurs villages et n’ont pas d’autre choix que de dialoguer avec les djihadistes. Ghassimi Diallo, le maire de la commune de Thiou au Burkina Faso a déclaré au journal Sidwaya « J’ai négocié avec les terroristes pour que ma commune ne soit pas attaquée. » Dans cet entretien, il avoue ne pas être le seul à avoir agi ainsi, selon lui beaucoup d’autres communes burkinabè ont également initié des pourparlers.

Au Mali, le même phénomène se produit, de nombreux notables des territoires ruraux s’engagent dans un dialogue. C’est exactement ce qui s’est passé dans le cercle de Niono où des accords ont été passés entre djihadistes et chasseurs traditionnels sous le patronage du Haut Conseil islamique. Certes, ces accords sont fragiles et ils se font sur la base de rapports de forces plutôt favorables aux djihadistes, cependant, dans le centre du Mali, le cessez-le-feu tient et les populations peuvent aller aux champs et vaquer normalement à leurs occupations.

Emmanuel Macron n’a pas senti venir le vent du boulet et est resté figé sur ses positions sans prendre le pouls des sociétés sahéliennes. Au lieu d’initier une vraie politique et sortir du tout sécuritaire, il gardé sa posture martiale en bloquant toutes velléités de négociations. S’il a pu s’opposer aux chefs d’Etats sahéliens, il ne peut pas contester les initiatives locales, d’autant qu’il n’a aucune victoire, aucune amélioration sécuritaire à brandir. S’il veut, en outre, montrer un bilan plus glorieux à l’aune de la campagne électorale de 2022, il n’a plus beaucoup de choix…

SOURCE: mondafrique.com

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Macron ouvre la porte d’une négociation avec les djihadistes normal Macron est un présidenterroriste

  2. Mondafrique est une plateforme créée par les services secrets français et il est animé par des agents au service de Macron.

  3. N’IMPORTE QUOI !

    Quelle est donc cette énorme foutaise de plus ???

    Faites un tour sur MONDAFRIQUE sur le Web, et jugez vous-même des ÉNORMES BOBARDS que ce pseudo média colporte !!! Ça vaut le détour….

    Après nous avoir servi les délires de “la Rédaction” (LOL), voilà que Maliweb nous sert maintenant les élucubrations de “Mondafrique” !

  4. Negotiations with terrorists that stupid refer to as jahadists term used for murdering, raping, robbing plus property destroying terrorists who claim they have right to commit those acts being they are fighting for god . Under that guideline all who fight in wars are jahadists thus being jahadists have no special significance. Therefore we should examine criminality if any of those claiming to be jahadists. Jahadism is violent criminality at it’s highest degree . Now we seek to give them same immunity we provide to corrupt politicians. It seem they are two of same kind. Truth is Malian government plus those who conduct like conduct will not ever be nation having good governance plus military if it submit to treaty with terrorists. Thereto many many will quietly contribute to terrorists by name of jahadists as they take over of Mali.
    I see Islam as religion of incompetent where when opposing side have skills equal plus resources those opposing it that are of Islamic religion those of Islamic religion lose. In case of Africa had Julu religion returned 20 years ago as I had planned it would not have been moment too soon. We have terrible mess among my Negroid people plus it is result of being overly burden by lack of due self esteem. All of our problems show lack of due Negroid self esteem causing desertion of under total circumstance feasible goal oriented common sense reasoning.
    In United States for years in prison I observed Negroids try to rid themselves of Lack of self esteem reading writings of professionals like psychiatrist Frantz Fanon, psychologist Naim Akbar plus others. When asked why I do not suffer self esteem problem originally I had not perceived why. However, I came to realize I considered what was in my personal plus my group best interest, what is fair under total circumstance if I was on opposing side, what might I trust opposing to fulfill plus what is feasible.Thereof I make decision.
    I hope this help some Negroids cause our lack of competence plus self esteem is on display. Continuation of conditions assure chaos plus will move us stages toward genocide.
    Belligerent side of me think. You stupid assholes. Our Muslim ancestors were power hungry fuck ups. There is no easy way out but at this late date we still have unforgiving bloody way out that if we succeed will result to brighter day for our children where we find ways to prolong Negroid existence under global warming. We Must Not Be Cowards Or We Will Not Amount To Value Of Mice. Ready or not it is truly do or die. No place for stupid.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  5. Macron, n’est pas du Sahel et Macron ne vit pas dans le Sahel, alors qu’il se taise Macron et s’occupe de ses affaires Francaises, s’il veut nous aidera en finir avec les terroritstes alors il est la bienvenue!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here