Burkina Faso: Le bilan de l’attaque contre un poste de police porté à 32 morts

1

OUAGADOUGOU (Reuters) – L’attaque perpétrée dimanche par des assaillants armés contre un poste de police dans le nord du Burkina Faso a fait au moins 32 morts, dont 28 officiers de la police militaire et quatre civils, a annoncé lundi le gouvernement, alors qu’un bilan initial faisait état de 20 morts.

Trois jours de deuil national ont été décrétés par le président Roch Kaboré en hommage aux victimes de l’attaque, survenue près d’un mine d’or à Inata.

Les forces de sécurité et les civils burkinabés sont régulièrement pris pour cibles par les insurgés de groupes liés à Al Qaïda ou au groupe Etat islamique (EI) dans cette région des trois frontières – Burkina Faso, Mali et Niger.

(Reportage Thiaù Ndiaga; version française Jean Terzian)

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. « J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre. » Nelson Mandela.
    « Peu importe la direction du vent, le soleil va toujours là où il doit aller. » Proverbe africain.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here