Burkina: le gouvernement veut protéger la cohésion sociale face au terrorisme

2

Au Burkina Faso, le pays fait face aux attaques terroristes depuis 2015. A cela se mêle des conflits communautaires causant de nombreuses pertes en vies humaines mais aussi d’énormes dégâts matériels et d’importantes vagues de déplacés internes. Une situation qui met à rude épreuve la cohésion sociale. C’est pour trouver des solutions à cette situation que le gouvernement et ses représentants se sont retrouvés autour de la table de discussion.

Les gouverneurs et hauts commissaires l’ont signifié au gouvernement : les conflits et crises communautaires sont de plus en plus utilisés par les terroristes. Et cette situation menace la cohésion nationale, selon Antoine Atiou, porte-parole des gouverneurs. « Il a été question de voir comment adopter des stratégies innovantes pour gérer cette crise et ce conflit, à défaut de les prévenir. »

Christophe Dabiré, le Premier ministre burkinabé, assure également qu’une stratégie nationale de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent est en cours d’élaboration. « Le plan d’action, s’il est prêt, va être adopté, et nous allons déployer les moyens pour que la cohésion sociale puisse être à l’ordre du jour des entretiens que nous aurons avec l’ensemble des leaders d’opinion sur le terrain. »

Après les échanges directs avec le Premier ministre, gouverneurs et hauts commissaires se disent rassurés du soutien gouvernemental, quant aux actions qu’ils mèneront dans le cadre de la prévention et la gestion des conflits.

« Nous avons été agréablement surpris de voir qu’au niveau du gouvernement, il y a une une stratégie nationale de la cohésion sociale qui est en train d’être élaborée, se réjouit Lamine Soulama, haut commissaire de la province du Houet. Et nous pensons que cette stratégie nationale, si elle est élaborée et mise en oeuvre, va vraiment contribuer à ramener la paix. »

Des tournées de sensibilisation sur la question de la cohésion sociale sont prévues sur tout le territoire national. Elles seront menées par une équipe interministérielle et des leaders de la société civile.

Par RFI

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Que Dieu protège nos pays africains sinon c’est grave. Imagine que ce négro traitre dictateur sanguinaire, esclave marionnette internationale, Blaise, était en train de badiner avec ce terrorisme alors qu’il sévissait dans un pays frère (le Mali) a 0km de ses propres portes. Pire que ce dictateur l’on devient un vieil âne! En étalant des tapis rouges aux rebelles terroristes contre le Mali sous prétexte d’établir une négociation, le despote burkinabé croyait que le Burkina était immune des problèmes sécuritaires au Mali …. mais combien il faut être con pour avoir ce genre de vision! C’est bien le manque cruel de solidarité entre nos pays africains qui fait aujourd’hui que le terrorisme se propage dans la sous-région de pays en pays …..; nos dirigeants égoïstes qui n’ont absolument pas de cerveau se couchent a l’aise sans avoir la moindre conscience d’être inévitablement concernés pendant que leurs pays frères voisins sont attaqués par des terroristes internationaux…; c’est la même chose que l’histoire des trois vaches (rouge, blanche et noire) face a un seul lion affamé. Le lion sachant qu’il ne pourra jamais battre les 3 vaches il a dit qu’il a seulement a faire avec la vache rouge et les vaches blanche et noire peuvent vaguer a leurs affaires et jouir de la grande verdure de la plaine…que de lui permettre de régler son affaire avec l’insolente vache rouge… ces deux étaient d’accord avec l’idée et le lion a dévoré la vache rouge…, trois jours le lion est devenu affamé il est venus chercher les deux vaches qui sont se mis en position de combat… encore le lion dit qu’il a a faire seulement avec la vache noire que la vache blanche peut continuer a manger et jouir et de lui régler avec la vache noire, la vache blanche a accepter cette idée et le lion a dévoré la vache noire. Trois jours après le lion est devenu affamé et il est venu voir la vache blanche et dit “je doit te manger” … “tu es mon ami, non?”, répond la vache blanche… “non tu étais ma complice, ma traitresse; mon seul vrai ami c’est mon ventre!” , rétorque le lion avant de dévorer la vache blanche elle aussi comme ses sœurs! C’est ainsi aujourd’hui nos pays négros africains face terroristes au Nigeria, au Niger, au Mali, etc… les autres petits pays vulnérables comme le Sénégal, le Burkina, le Bénin, la RCI, la Guinée, la Mauritanie etc.., au lieu d’être alertés et se mettre a se solidariser en créant une veritable force de combat létale contre ces criminels internationaux venus prendre nos terres, sont plutôt heureux et insouciants du problème tout en croyant qu’ils sont a l’abri…. mais hélas! ça arrive partout en Afrique francophone de pays faiblards!

  2. Que Dieu protège nos pays africains sinon c’est grave. Imagine que ce négro traitre dictateur sanguinaire, esclave marionnette internationale, Blaise, était en train de badiner avec ce terrorisme alors qu’il sévissait dans un pays frère (le Mali) a 0km de ses propres portes. Pire que ce dictateur l’on devient un vieil âne! En étalant des tapis rouges aux rebelles terroristes contre le Mali sous prétexte d’établir une négociation, le despote burkinabé croyait que le Burkina était immune des problèmes sécuritaires au Mali …. mais combien il faut être con pour avoir ce genre de vision! C’est bien le manque cruel de solidarité entre nos pays africains qui fait aujourd’hui le terrorisme se propage …nos dirigeants égoïstes qui n’ont absolument pas de cerveau se couchent a l’aise sans avoir la moindre conscience d’être inévitablement concerné pendant que leurs pays frères voisins sont attaqués par des terroristes internationaux…. c’est la même chose que l’histoire des trois vaches (rouge, blanche et noire) face a un seul lion affamé. Le lion sachant qu’il ne pourra jamais battre les 3 vaches il a dit qu’il a seulement a faire avec la vache rouge et les vaches blanche et noire peuvent vaguer a leurs affaires et jouir de la grande verdure de la plaine…que de lui permettre de régler son affaire avec l’insolente vache rouge… ces deux étaient d’accord avec l’idée et le lion a dévoré la vache rouge…, trois jours le lion est devenu affamé il est venus chercher les deux vaches qui sont se mis en position de combat… encore le lion dit qu’il a a faire seulement avec la vache noire que la vache blanche peut continuer a manger et jouir et de lui régler avec la vache noire, la vache blanche a accepter cette idée et le lion a dévoré la vache noire. Trois jours après le lion est devenu affamé et il est venu voir la vache blanche et dit “je doit te manger” … “tu es mon ami, non?”, répond la vache blanche… “non tu étais ma complice, ma traitresse; mon seul vrai ami c’est mon ventre!” , rétorque le lion avant de dévorer la vache blanche elle aussi comme ses sœurs! C’est ainsi aujourd’hui nos pays négros africains face terroristes au Nigeria, au Niger, au Mali, etc… les autres petits pays vulnérables comme le Sénégal, le Burkina, le Bénin, la RCI, la Guinée, la Mauritanie etc.., au lieu d’être alertés et se mettre a se solidariser en créant une veritable force de combat létale contre ces criminels internationaux venus prendre nos terres, sont plutôt heureux et insouciants du problème tout en croyant qu’ils sont a l’abri…. mais hélas! ça arrive partout en Afrique francophone de pays faiblards!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here