Ça chauffe entre Zemmour et Mélenchon: “Vous ne me parlez pas comme à un chien! Ok, Mélenchon?”

0

Invités à débattre dans l’émission Face à Baba présentée par Cyril Hanouna sur la chaîne C8, Eric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon se sont écharpés à plusieurs reprises. Un face-à-face très houleux où les deux candidats à la présidentielle ont exposé leurs visions diamétralement opposées. Ambiance.

Invité principal de l’émission Face à Baba, comme l’avait été Eric Zemmour en décembre dernier, Jean-Luc Mélenchon retrouvait… Eric Zemmour comme premier contradicteur. Parmi les autres interlocuteurs du candidat de la France Insoumise: le chroniqueur Charles Consigny (nouveau soutien de Valérie Pécresse), Aymeric Caron (journaliste qui vient de rallier Mélenchon), Eugénie Bastié (journaliste au Figaro) ou encore Raquel Garrido (France Insoumise).

Pour rappel, les deux adversaires avaient déjà débattu en septembre dernier sur la chaîne BFM TV, avant l’annonce officielle de la candidature de Zemmour.

Sur le plateau de Cyril Hanouna jeudi soir, les deux candidats se sont livrés à un débat électrique, marqué par des attaques personnelles, des interventions intempestives et – cela n’étonnera personne – de nombreux désaccords de fond.

“Allez, à la niche… La paix, le chien”
Après une demi-heure d’échanges tendus, le débat s’est quelque peu envenimé alors qu’Eric Zemmour exposait sa volonté de renvoyer les immigrés illégaux dans leur pays d’origine. “Le peuple Français en a assez de l’immigration, le peuple Français pense que l’immigration n’est plus une chance pour la France mais une malchance. Le peuple français est d’accord avec moi, pas avec vous, et c’est pour ça que vous sortez un délai de substitution”, a lancé le candidat d’extrême droite.

C’est alors que Jean-Luc Mélenchon a pris la parole et perdu patience, après avoir été interrompu par Eric Zemmour. “Raaaaaa… Mais vous parlez tout le temps! D’accord, d’accord… Allez à la niche… La paix, le chien! Et si vous n’êtes pas content, vous pouvez partir”.

Piqué au vif, Zemmour a rétorqué: “Vous ne me parlez pas comme ça! Vous ne me parlez pas comme à un chien ! Ok Mélenchon? Alors maintenant ça suffit!”

“Je vous parle comme je veux”, a embrayé Mélenchon.

Ambiance, nous vous disions.

Par: 7sur7.be

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here