Deux jours avant d’être testé positif, Trump se moquait de Biden car il portait un masque

0
De déclarations à l’emporte-pièce en libertés prises avec la science, la crise du Covid-19 aura hanté la fin du mandat de Donald Trump jusqu’à ce qu’il soit lui-même testé positif, à un mois de l’élection du 3 novembre. Il y a deux jours encore, lors d’un débat chaotique, le président américain se moquait de Joe Biden parce qu’il portait un masque lors de ses déplacements. 
 
Le président américain a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi sur Twitter que la Première dame Melania et lui avaient été contaminés par le coronavirus. Quelques heures plus tôt, l’une de ses plus proches collaboratrices, Hope Hicks, également très liée à Melania Trump, avait été testée positive.
 
Le coronavirus, apparu au début de l’année, aura totalement chamboulé la présidence de Donald Trump, aujourd’hui en position délicate face à son rival démocrate Joe Biden. Ce test positif au virus pourrait être un vrai tournant pour les prochaines semaines. 
 
“Je ne porte pas le masque comme lui”
Il y a seulement deux jours, le président Trump attaquait Biden sur le port du masque. “Je n’ai pas de problème avec les masques, d’ailleurs j’en ai un sur moi que je mets quand je pense que c’est utile. Mais je ne porte pas le masque comme lui”, avait confié le président américain lors du débat. 
 
“Lui, à chaque fois que vous le voyez il porte un masque. Il pourrait être à 200 mètres de moi, il aurait quand même un masque énorme sur le visage”, avait déclaré le locataire de la Maison Blanche.
 
Trump et le masque, un discours qui a changé 
Malgré la recommandation du port du masque faite par les autorités sanitaires américaines dès début avril, Donald Trump a longtemps déclaré qu’il n’en porterait pas. Le président a exprimé ses doutes sur l’efficacité des masques à plusieurs reprises. 
 
Finalement, début juillet, son discours a quelque peu changé quand il a considéré que porter un masque quand la distanciation n’est pas possible était un “geste patriotique”. Le 11 juillet, il était apparu pour la première fois avec un masque sur le visage lors d’une visite d’un hôpital militaire à Washington. 
 
Contrairement à Joe Biden, très en retrait et sourcilleux sur les précautions sanitaires, Donald Trump a décidé de continuer à faire activement campagne et il enchaînait ces jours-ci les meetings devant des milliers de supporteurs, souvent sans masque.
Par: 7sur7.be

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here