Etats-Unis : l’enquête parlementaire sur l’assaut du Capitole dévoile les pressions exercées par Donald Trump sur son vice-président

3

L’ex-président américain a “fait publiquement pression sur Mike Pence” pour l’empêcher de certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle, selon la commission d’enquête.

Des tweets incendiaires, un appel menaçant, un discours enflammé… La commission d’enquête sur l’assaut du Capitole a détaillé lors d’une audition, jeudi 16 juin, les nombreuses pressions exercées par Donald Trump sur son vice-président pour tenter de l’empêcher de certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine. “Le président s’est maintes fois vu dire que le vice-président ne pouvait pas changer le résultat de l’élection. Mais il a malgré tout fait publiquement pression sur Mike Pence pour qu’il fasse exactement cela”, a affirmé l’élu démocrate Pete Aguilar, lors d’un exposé circonstancié.

Après quasiment un an d’enquête, le groupe d’élus de la Chambre des représentants cherche à montrer que le rejet par Donald Trump des résultats de la présidentielle de novembre 2020 était la composante essentielle d’une stratégie réfléchie pour garder le pouvoir. Celle-ci s’est rapidement concentrée sur la cérémonie de certification des résultats de l’élection au Congrès, le 6 janvier 2021, jour de l’assaut du Capitole.

Une “conversation tendue” entre Trump et Pence
La commission d’enquête a dévoilé le plan précis élaboré par l’avocat John Eastman pour Donald Trump en décembre 2020, visant à exploiter les failles de la loi sur le comptage électoral et à bloquer l’accession de Joe Biden à la Maison Blanche. Sous pression, Mike Pence s’est alors tourné vers plusieurs experts juridiques, qui lui ont assuré qu’il n’avait aucune marge de manœuvre légale et devait certifier la victoire du démocrate.

Témoignages à l’appui, le groupe d’élus a aussi révélé un échange téléphonique entre Donald Trump et son vice-président dans la matinée du 6 janvier 2021. “La conversation était tendue”, a confié Ivanka Trump, fille de l’ancien président, qui était dans le bureau ovale au moment de l’appel.

D’autres ex-conseillers de Donald Trump ont rapporté que le président avait adressé plusieurs insultes à Mike Pence. Après des mois de silence, ce dernier a acté la rupture avec Donald Trump lors d’un discours en Floride, en février. “Le président Trump a dit que j’avais le droit d’inverser l’élection, mais le président Trump a tort”, a-t-il alors déclaré.

SOURCE: franceinfo

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Tres bonne enquete. Tout ceux qui veulent prendre le pouvoir ou ont pris le pouvoir par les armes comme au mali vont payer tres cher. Le temps est un autre nom de Dieu.
    Tous ceux qui ont attaquer le Capitol a Washinghton sont en train d’etre arreter petit a petit.

    • Occupes-toi de tes affaires ali car les problèmes Américains restent leurs problèmes, ceux qui ont pris le pouvoir au Mali sont venus pour parachever le travail de la population donc des incomparables situations. Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba a été chasse par la rue a cause de son manque de dignité, de vertu et d’honneur!

  2. I personally believe bottom line is there is deep desire to keep Trump from becoming president again. Due to fallout from abortion rights that Trump cleverly chose judges that will eliminate those rights only opposition Biden could likely defeat plus win reelection over is Trump. When it come to Trump plus presidency I have deep respect for how American woman imposed in kind treatment on Trump leading him to think he would win election when clear majority of women had to vote against Trump plus thereafter claimed it was Negroid Americans vote that defeated Trump to give Biden win.
    Biden as president make it obvious Jimmy Carter is not worst American president of my lifetime. Biden is worst plus should decline to run for reelection.
    Information concerning Trump show he is clever criminal at heart plus will do virtually anything to get what he want. Whatever Trump will have great influence over which member of Republican party run for president in next election. As I inform you guys in 2021 state of Florida governor looks like best choice. I do not perceive anyone capable of defeating him except governor of Michigan but she need get her timing together. It is off enough to cause her to lose national election.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here