La Tunisie lance un mandat d’amener international contre Moncef Marzouki

0

La Tunisie a émis un mandat d’amener international contre l’ancien président Moncef Marzouki, accusé d’avoir porté atteinte aux intérêts nationaux, rapporte jeudi l’agence de presse TAP, citant le bureau de presse du premier tribunal d’instance de Tunis.

Le président de la république, Kaïs Saïed, avait demandé le 14 octobre dernier, alors qu’il présidait le premier conseil des ministres, l’ouverture d’une enquête judiciaire contre ceux qui complotent contre la Tunisie à l’étranger, affirmant qu’il n’acceptait pas que la souveraineté de la Tunisie soit mise sur la table des négociations étrangères.

Il a ajouté que celui qui complote contre la Tunisie à l’étranger, devra être accusé de complot contre la sécurité de l’Etat à l’intérieur et à l’extérieur. Il a également décidé de lui retirer le passeport diplomatique.

Moncef Marzouki qui était à la tête de la Tunisie entre 2011 et 2014 avait exprimé le 12 octobre sur France 24 « des sentiments de fierté », suite à la décision du Conseil de la Francophonie, de reporter le sommet de la Francophonie à l’année prochaine, alors qu’il était prévu les 20 et 21 novembre 2021 à l’Île de Djerba. Habib Torkhani, porte-parole de la Cour d’appel, avait fait état le 15 octobre denier de l’ouverture d’une enquête au sujet des déclarations de l’ancien président de la république, Moncef Marzouki, en France.

Barlamane.com

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here