Les États-Unis et l’Europe commencent à manquer d’armes à envoyer en Ukraine.

20

Natasha Turak , auteure du présent article est journaliste à la chaîne d’information anglo-saxone CNBC, dont le propriétaire est NBC universal. CNBC est une chaîne d’information internationale à visée financière. Ce que contient cet article à l’usage de potentiels investisseurs ne pourra donc pas être soupçonné de propagande russe, mais contiendra des informations crédibles qui devraient nous intéresser. Finalement, il apparaît que les stocks d’armes et de munitions de l’Otan ne sont pas si importants qu’on pouvait le penser et surtout insuffisamment renouvelables dans des délais de disponibilité opérationnelle pour l’Ukraine . L’armée ukrainienne dépense sans compter tout en réclamant sans cesse d’autres livraisons. Les Etats-Unis et l’ensemble des pays de l’Otan commencent à tirer la langue sur les demandes croissantes de Kiev, se questionnent sur les possibilités des futures livraisons et voient avec inquiétude la fonte rapide de leurs propres arsenaux. latitude zero

Dans l’industrie de l’armement étasunienne, le niveau de production normal des munitions d’artillerie pour l’obusier de 155 millimètres – une arme d’artillerie lourde à longue portée actuellement utilisée sur les champs de bataille en Ukraine – est d’environ 30 000 munitions par an en temps de paix.

Les soldats ukrainiens qui combattent les forces russes consomment cette quantité en deux semaines environ.

C’est ce qu’affirme Dave Des Roches, professeur associé et chercheur militaire senior à la National Defense University des États-Unis. Et il est inquiet.

“Je suis très inquiet. À moins que nous n’ayons une nouvelle production, ce qui prend des mois, nous n’aurons pas la capacité d’approvisionner les Ukrainiens”, a déclaré Des Roches à CNBC.

L’Europe aussi est à bout de souffle. “Les stocks militaires de la plupart des États membres [européens de l’OTAN] ont été, je ne dirais pas épuisés, mais appauvris dans une proportion élevée, parce que nous avons fourni beaucoup de capacités aux Ukrainiens”, a déclaré Josep Borrell, haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, au début du mois.

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a organisé mardi une réunion spéciale des directeurs de l’armement de l’Alliance afin d’examiner les moyens de reconstituer les stocks d’armes des pays membres. Les analystes militaires mettent en évidence un problème de fond : les pays occidentaux ont produit des armes à des volumes beaucoup plus faibles en temps de paix, les gouvernements choisissant de réduire la fabrication très coûteuse et de ne produire des armes qu’en cas de besoin. Certaines des armes en voie d’épuisement ne sont plus produites, et leur fabrication nécessite une main-d’œuvre hautement qualifiée et de l’expérience – des éléments qui font défaut depuis des années dans le secteur manufacturier étasunien.

En effet, Jens Stoltenberg a déclaré la semaine dernière, lors de l’Assemblée générale des Nations unies, que les membres de l’OTAN devaient réinvestir dans leurs bases industrielles dans le secteur de l’armement.

“Nous travaillons actuellement avec l’industrie pour augmenter la production d’armes et de munitions”, a déclaré Jens Stoltenberg au New York Times, ajoutant que les pays devaient encourager les fabricants d’armes à accroître leurs capacités à long terme en passant davantage de commandes d’armes.

Mais l’augmentation de la production de défense n’est ni rapide ni facile.

La capacité des États-Unis à se défendre est-elle en danger ?

La réponse courte est non.

Les États-Unis ont été de loin le plus grand fournisseur d’aide militaire à l’Ukraine dans sa guerre contre la Russie, fournissant à ce jour 15,2 milliards de dollars en lots d’armes depuis que Moscou a envahi son voisin fin février. Plusieurs des armes de fabrication étasunienne ont changé la donne pour les Ukrainiens, en particulier les obusiers de 155 mm et l’artillerie lourde à longue portée, comme le HIMARS (High Range Management System) fabriqué par Lockheed Martin.

– HIMARS (High Mobility Artillery Rocket System). Et l’administration Biden a déclaré qu’elle soutiendrait son alliée l’Ukraine “aussi longtemps qu’il le faudra” pour vaincre la Russie.

Cela signifie beaucoup plus d’armes.

Les États-Unis n’ont pratiquement plus d’obusiers de 155 mm à donner à l’Ukraine ; pour en envoyer d’autres, ils devraient puiser dans leurs propres stocks réservés aux unités militaires du pays qui les utilisent pour la formation et la préparation. Mais, selon les analystes militaires, le Pentagone ne peut pas faire cela, ce qui signifie qu’il est très peu probable que les stocks réservés aux opérations étasuniennes soient affectés.

Nous devons mettre notre base industrielle de défense sur un pied d’égalité en temps de guerre. Et je ne vois pas d’indication que nous l’ayons fait.
Dave Des Roches- chercheur militaire senior, université de la Défense des Etats-Unis

“Il y a un certain nombre de systèmes pour lesquels je pense que le ministère de la Défense a atteint un niveau tel qu’il n’est pas disposé à en fournir davantage à l’Ukraine”, a déclaré Mark Cancian, ancien colonel des Marines et conseiller principal au Centre d’études stratégiques et internationales.

Cela s’explique par le fait que “les États-Unis ont besoin de maintenir des stocks pour soutenir les plans de guerre”, a déclaré M. Cancian. “Pour certaines munitions, le plan de guerre moteur serait un conflit avec la Chine sur Taïwan ou dans la mer de Chine méridionale ; pour d’autres, en particulier les systèmes terrestres, le plan de guerre moteur serait la Corée du Nord ou l’Europe.”

Javelots, HIMARs et obusiers

Ce que cela signifie pour les forces ukrainiennes, c’est que certains de leurs équipements les plus cruciaux sur le champ de bataille – comme l’obusier de 155 mm – doivent être remplacés par des armes plus anciennes et moins optimales, comme l’obusier de 105 mm, qui a une charge utile plus faible et une portée plus courte.
“Et c’est un problème pour les Ukrainiens”, dit Des Roches, car “la portée est essentielle dans cette guerre. C’est une guerre d’artillerie”.

Parmi les autres armes sur lesquelles l’Ukraine compte et qui sont désormais classées comme “limitées” dans l’inventaire étasunien figurent les lanceurs HIMARS, les missiles Javelin, les missiles Stinger, l’obusier M777 et les munitions de 155 mm.

Le Javelin, produit par Raytheon et Lockheed Martin, a acquis un rôle emblématique en Ukraine : ce missile antichar à guidage de précision, tiré à l’épaule, a été indispensable pour combattre les chars russes. Mais la production étasunienne est faible, environ 800 par an, et Washington a maintenant envoyé quelque 8 500 exemplaires en Ukraine, selon le CSIS, soit l’équivalent de plus d’une décennie de production.

Le président Joe Biden a visité une usine de Javelin en Alabama en mai, déclarant qu’il allait “s’assurer que les États-Unis et nos alliés puissent reconstituer leurs propres stocks d’armes pour remplacer celles que nous avons envoyées en Ukraine”. Mais, a-t-il ajouté, “ce combat ne sera pas bon marché”.

Le Pentagone a commandé pour des centaines de millions de dollars de nouveaux Javelins, mais la montée en puissance prend du temps : les nombreux fournisseurs qui fournissent les produits chimiques et les puces informatiques pour chaque missile ne peuvent pas tous être suffisamment accélérés. Le recrutement, la sélection et la formation des personnes chargées de mettre au point la technologie prennent également du temps. Selon M. Cancian, il faudrait entre un et quatre ans aux États-Unis pour augmenter de manière significative la production globale d’armes.

“Nous devons mettre notre base industrielle de défense sur un pied d’égalité en temps de guerre”, a déclaré M. Des Roches. “Et je ne vois pas d’indication que nous l’ayons fait”.

Le ministère de la Défense a contesté la suggestion selon laquelle les États-Unis sont à court de stocks d’armes pour l’Ukraine.

“Le ministère a fourni un ensemble de capacités à l’Ukraine. Nous, et eux, ne sommes pas trop dépendants d’un seul système”, a déclaré Jessica Maxwell, porte-parole du ministère de la Défense, à CNBC dans un courriel. “Nous avons été en mesure de transférer des équipements des stocks américains à l’Ukraine tout en gérant les risques pour la préparation militaire.”

Le Pentagone “travaille avec l’industrie pour reconstituer les stocks épuisés sur une base accélérée”, a déclaré Maxwell. “Cela inclut la fourniture de fonds pour acheter plus d’équipements, mettre en place de nouvelles lignes de production, et soutenir des équipes de travail supplémentaires. Nous disposons toujours des stocks nécessaires pour répondre à nos besoins.”

Le dernier paquet d’assistance militaire du DOD, a-t-elle ajouté, “souligne la nature durable de notre engagement et représente un investissement durable et pluriannuel dans des capacités critiques pour l’Ukraine.”

Contacté pour un commentaire, un porte-parole de Lockheed Martin a fait référence à une interview d’avril au cours de laquelle le PDG de la société, Jim Taiclet, a déclaré à CNBC : “Nous devons faire monter en puissance notre chaîne d’approvisionnement, nous devons avoir une certaine capacité, ce pour quoi nous investissons déjà. Ensuite, les livraisons auront lieu, disons, six, douze ou dix-huit mois plus tard.”

Quelles sont les options de l’Ukraine ?

En attendant, l’Ukraine peut se tourner vers d’autres fournisseurs, par exemple la Corée du Sud, qui dispose d’un formidable secteur de l’armement et qui a signé en août une vente de chars et d’obusiers d’une valeur de 5,7 milliards de dollars à la Pologne. Les forces ukrainiennes devront également travailler avec des armes de remplacement qui sont souvent moins optimales.

Jack Watling, expert en guerre terrestre au Royal United Services Institute de Londres, estime que l’Ukraine dispose encore d’une grande marge de manœuvre pour se procurer elle-même un grand nombre des armes dont elle a besoin : “il y a suffisamment de temps pour résoudre ce problème avant qu’il ne devienne critique en termes d’intensification de la fabrication”, a déclaré M. Watling, notant que Kiev peut s’approvisionner en munitions auprès de pays qui n’ont pas immédiatement besoin des leurs ou dont les stocks sont sur le point d’expirer.

“Nous pouvons donc continuer à approvisionner l’Ukraine”, a déclaré Watling, “mais il y a un moment où, surtout pour certaines natures critiques, les Ukrainiens devront se modérer quant à leur taux de dépense et à l’ordre de priorité de ces munitions, car l’approvisionnement n’est pas infini.”

SOURCE: https://www.legrandsoir.info/

Commentaires via Facebook :

20 COMMENTAIRES

  1. DANS TOUT ÇA ON VOIT LA SPÉCIALITÉ DE FAIRE LA GUERRE CES OCCIDENTAUX MENÉ PAR LES USA, ILS NE SAVENT QUE DÉMOLIR

    PAR CELA ON VOIT QUE CE SONT EUX QUI FOURNISSENT LES ARMES

    FONT DES ATTENTATS CONTRE LES FAMILLES DES SOUTIENS DE VLADIMIR POUTINE

    FONT DES ATTENTATS SUR LE PONT CETTE SEMAINE

    ONT SABOTÉ LES 2 GAZODUCS NORD STREAM AFIN DE REFOURGUER LEUR GAZ DE CHISTE AMÉRICAIN CHER ET POLLUANT

    APRÈS VOUS ALLEZ ME FAIRE CROIRE QUE CES OCCIDENTAUX SONT LES GENTILS?

    QUE CES CAS SOCIAUX D’OCCIDENTAUX QUE SONT ALI ET KAN ET TOUTES LES AUTRES TAUPES À LA SOLDES DE CES BATARDS OCCIDENTAUX CESSENT DE NOUS LEURRER ICI!

    J’ESPERE QUE VLADIMIR POUTINE NE VA PAS SE LAISSER FAIRE ET IMPRESSIONNER CES BATARDS OCCIDENTAUX ET QU’IL UTILISERA ENFIN L’ULTIME ARME ATOMIQUE SUR LES CAPITALES LONDONIENNES, PARISIENNES, WASHINGTONIENNE ET NEW-YORKAISE!

  2. DANS TOUT ÇA ON VOIT LA SPÉCIALITÉ DE FAIRE LA GUERRE CES OCCIDENTAUX MENÉ PAR LES USA, ILS NE SAVENT QUE DÉMOLIR

    PAR CELA ON VOIT QUE CE SONT EUX QUI FOURNISSENT LES ARMES

    FONT DES ATTENTATS CONTRE LES FAMILLES DES SOUTIENS DE VLADIMIR POUTINE

    FONT DES ATTENTATS SUR LE PONT CETTE SEMAINE

    ONT SABOTÉ LES 2 GAZODUCS NORD STREAM AFIN DE REFOURGUER LEUR GAZ DE CHISTE AMÉRICAIN CHER ET POLLUANT

    APRÈS VOUS ALLEZ ME FAIRE CROIRE QUE CES OCCIDENTAUX SONT LES GENTILS?

    QUE CES SOCIAUX D’OCCIDENTAUX QUE SONT ALI ET KAN ET TOUTES LES AUTRES TAUPES À LA SOLDES DE CES BATARDS OCCIDENTAUX CESSENT DE NOUS LEURRER ICI!

    J’ESPERE QUE VLADIMIR POUTINE NE VA PAS SE LAISSER FAIRE ET IMPRESSIONNER CES BATARDS OCCIDENTAUX ET QU’IL UTILISERA ENFIN L’ULTIME ARME ATOMIQUE SUR LES CAPITALES LONDONIENNES, PARISIENNES, WASHINGTONIENNE ET NEW-YORKAISE!

    • Vas garder tes chèvres au lieu de dire des conneries
      Mais avant n’oublies pas d’aller nettoyer ta rue, ya des poubelles partout et çà sent pas bon

  3. Kinguiranke
    La chute va être dure pour vous. Car la Russie va perdre. Et vos commentaires conspirationistes et debiles à répétition seront d’autant plus savoureux.

  4. There it is again. Lack of complete honesty. United States plus EU are running out of arms to send former American plus EU soldiers fighting in Ukraine. That are being passed off as Ukrainian citizens.
    However, claim is lie if they have shortage they will increase manufacturing.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  5. C’est quand même bizarre que ce site pro-russe ne parle plus des grandes victoires de l’invincible armée russe en Ukraine ???? Il se passe quoi ????
    1200 chars d’assauts détruits ,
    210 chars d’assauts abandonnés sur le champs de bataille ,
    2000 autres blindés détruits ,
    Sans doute l’armée russe a perdu des dizaines de milliers de pauvres hommes qui n’avaient jamais demandé de servir de chair à canon ,
    D’apres les russes eux-mêmes, l’armée est dans l’incapacité de fournir des équipements de bases à ses soldats (nourriture, uniformes, gilets PB, casques)
    Des milliers de tonnes de munitions abandonnées , ce qui fait de la Russie le premier fournisseur de l’armée Ukrainienne.
    Une armé commandé par des généraux et officiers incompétents (source RT, et TV russe)
    Des avions qui tombent comme des mouches ,
    Pourquoi ce site qui se veut objectif ne relaye pas ces informations ??? J’ai quand même ma petite idée….

  6. 😂LE MONDE COMMENCE À VOIR QUE LE ROI EST NU! LE NOUVEAU COSTUME DUROI LUI SIED TRÈS BIEN! IL N A PAS BESOIN DE L ENLEVER EN CHIANT! OUF!😂
    👤TOUT CE QU ON A DEMANDÉ À CES GENS C EST REVENIR SUR TERRE, REDEVENANT DES HUMAINS ÀPRES DES SIÈCLES PASSÉS EN DIVINITÉES ! MAIS C EST DIFFICILE! POUR TUER UN ÂNE DONNE LUI DU MIEL DURANT UNE SEMAINE, IL REFUSERA TOUTES NOURRITURES ÀPRÈS ET TREPASSERA DE FAIM! LE ZOO-HUMAIN D OCCIDENT EST DANS LE DÉSAROIS COMPLET! C EST FINI !👤

    😎REGARDEZ! ÉCOUTEZ PLUTOT LES YEUX FERMÉS ! TRADUISEZ À TOUS ! EVEILLEZ LES CONSCIENCES! https://m.youtube.com/watch?v=iLrJylz8b4A
    FIN DU ZOO-HUMAIN DES FILS D ABRAHAM, CRÉÉ AVEC DES HOMMES BLANCS D EUROPE ET D AMERIQUES! FINI LE RÊVE DE L HOMME SUPÉRIEUR AUX HUMAINS!😎

  7. article vraie mes il faut pas oublier que le camp en fasse na plus rien, et mème pour renplacè cest impossible pour la russie . on parle de baisse de stok temporaire pour otan

  8. En tout cas l’Europe il y a de pénuries d’électricité et de gaz on a jamais vu ça l’europe, la guerre d’Ukraine est une guerre d’occidentaux, l’armée ukrainienne n’existe plus depuis, tous qui combattent aujourd’hui ils sont des européens et américains, et non militaires ukrainiens.

    • QUI A INVENTÉ LE RACISME? QUI A PRATIQUÉ L ESCLAVAGE?! QUI A LARGUÉ LA BOMBE ATOMIQUE SUR L HUMANITÉE À DEUX REPRISES? PAS LES RUSSES EN TOUT CAS! LES PAYS AUTOUR DE LA RUSSIE ET DELA CHINE SONT RICHES PLUS QUE TOUT PAYS EN RELATIONS AVEC L OCCIDENT,QUI N A FABRIQUÉ QUE DES PAUVRES ET DÉPRAVÉS À JAMAIS SELON EUX MÊMES, AVEC DES “ÉLITES” FAITES D ABRUTIS SORTIS DE LEURS MEDERSATS ET ÉCOLES À VERSET-UNIQUE!😎VIVE L HOMME NOIR PARTOUT OU IL EST! QU IL SE RÉVEILLE! MARCHE! HAUTE LA TÊTE! VIVE L AFRIQUE! CONTINENT DES QUFAAROHW! TERRE DES FAAROHW!😎

  9. Wow, la propagande Occidentale commence à montrer ses limites en Ukraine, la grande gueule ne va pas faire la difference!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here