36.2 C
Bamako
mar 19 Oct 2021 - 15:34
Accueil Monde

Les talibans au pouvoir: ces erreurs américaines expliquant la débâcle de l’armée afghane

11

L’effondrement de l’armée afghane, qui a permis aux talibans de s’emparer de Kaboul en dix jours, a mis en évidence les erreurs commises pendant 20 ans en Afghanistan par le Pentagone qui y a dépensé des milliards avec des objectifs irréalistes.

Un équipement trop sophistiqué

Washington a dépensé 83 milliards de dollars pour créer de toutes pièces une armée à l’image de celle des Etats-Unis, c’est-à-dire dépendant largement d’un soutien aérien et d’un réseau de communication en bon état, dans un pays où seulement 30% de la population a de l’électricité 24 heures sur 24.

Avions, hélicoptères, drones, véhicules blindés, lunettes de vision nocturne: les Etats-Unis n’ont reculé devant rien pour équiper l’armée afghane. Ils lui ont encore remis récemment des hélicoptères Black Hawk dernier cri.

Mais les militaires n’ont pas tenu compte du fait que la majorité des soldats afghans étaient illettrés, que le pays manquait d’infrastructures pour entretenir un tel équipement et ils ont sciemment surestimé ses capacités, soulignait récemment l’inspecteur général pour la reconstruction de l’Afghanistan (Sigar), John Sopko.

Lorsqu’il fallait évaluer l’armée afghane, “les militaires changeaient d’objectifs pour que ce soit plus facile de revendiquer un succès. Et quand ils n’ont plus pu le faire, ils ont classé les objectifs secret-défense”, a-t-il dit. “Ils savaient à quel point l’armée afghane allait mal”.

“Les systèmes d’armement avancés, les véhicules, la logitique utilisés par les armées occidentales dépassaient les capacités de militaires afghans largement illettrés et peu éduqués”, indique le dernier rapport du Sigar, chargé par le Congrès américain de superviser l’action des Etats-Unis en Afghanistan.

Des effectifs surévalués

Les responsables du Pentagone n’ont eu de cesse ces derniers mois de souligner à quel point les forces afghanes (armée et police), fortes de plus de 300.000 hommes, avaient un avantage sur 70.000 talibans.

Mais selon le “Combatting terrorism center”, de la prestigieuse école militaire de West Point, sur ces 300.000 personnes, seuls 185.000 étaient placés en juillet 2020 sous l’autorité du ministère afghan de la Défense (armée de terre, armée de l’air, forces spéciales). Les autres étaient des policiers et autre membres des services de sécurité.

Les analystes de West Point estiment aussi qu’à peine plus de la moitié des effectifs de l’armée afghane étaient des combattants. Si l’on écarte les 8.000 hommes de l’armée de l’air, les capacités de l’armée de terre afghane  ne dépassent pas 96.000 hommes, ont-ils conclu.

Selon le rapport du Sigar, les désertions ont toujours été un problème. “En 2020, l’armée afghane devait recruter 25% de ses effectifs chaque année, ce que les militaires américains avaient fini par considérer comme normal”. Les désertions étaient “l’un des principaux” facteurs expliquant ce taux très élevé de renouvellement.

Un soutien à demi-mot

Les dirigeants américains ont affirmé à maintes reprises qu’ils s’engageaient à continuer à soutenir l’armée afghane après le 31 août 2021, date-butoir annoncée de la fin du retrait des troupes américaines. Mais ils n’ont jamais mis sur pied la logistique pour le faire.

Lors de sa dernière visite à Kaboul en mai, le ministre de la Défense Lloyd Austin lui-même évoquait la posssiblité d’aider à distance l’armée de l’air afghane à assurer elle-même la maintenance de ses avions, ce qu’il appelait l’assistance “au delà de l’horizon”.

Ce concept impliquait des formations virtuelles, via la plateforme de conférence vidéo en ligne Zoom. Une approche qui apparaît illusoire à moins que les soldats afghans aient pu être équipés d’ordinateurs ou de smartphones performants et reliés à un réseau wifi en bon état.

Selon Ronald Neumann, un ancien ambassadeur américain à Kaboul, les militaires américains “auraient pu prendre davantage leur temps”. Le retrait total des forces étrangères était prévu au 1er mai, selon l’accord passé par l’administration de Donald Trump avec les talibans.

Son successeur Joe Biden a repoussé la date au 11 septembre mais il a aussi décidé de retirer tous les ressortissants américains du pays, y compris les sous-traitants civils qui jouent un rôle clé dans la logistique de l’armée américaine.

“Nous avons construit une armée de l’air (afghane) qui dépendait de sous-traitants pour sa maintenance et nous avons retiré les sous-traitants”, a déclaré M. Neumann à la radio publique NPR.

Une armée démoralisée

Pire, les salaires de l’armée afghane étaient payés depuis des années par le Pentagone. Or à partir du moment où l’armée américaine a annoncé son retrait à la mi-avril, les fonds ont été versés au gouvernement de Kaboul.

De nombreux témoignages de soldats afghans sur les résaux sociaux montrent qu’ils n’ont pas été payés depuis plusieurs mois et qu’ils n’ont pas été ravitaillés en nourriture, ni même en munitions.

“Nous avons profondément choqué et démoralisé l’armée afghane en lui retirant le soutien aérien avec lequel nous les avons formés”, a poursuivi M. Neumann, qui était ambassadeur à Kaboul de 2005 à 2007

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. VOYEZ COMMENT CES OCCIDENTAUX ONT MANIPULÉ (LÀ EN CE MOMENT, ILS SONT EN TRAIN D’IMAGINER LEURS SCÉNARIOS DE FICTIONS DONT LEUR HOLLYWOOD NOUS BOMBARDE SOUVENT DE LEURS FILMS QU’ILS NOUS FONT PAYER COMME DES PIGEONS!) , TOUT LE MONDE EN EST TÉMOIN CETTE FOIS CI!

    ILS FONT SEMBLANT D’AIDER POUR INSTAURER CE QU’ILS APPÈLENT UNE DÉMOCRATIE… MAIS À LEUR IMAGE CAR AU FOND POUR NOUS DIVISER, POUR DÉSSERVIR LEUR ORGUEIL DONT NOUS CONNAISSONS TOUS !

    EN FAIT C’EST DE L’ÉGOÏSMOCCIDENTAL (Comme pour leurs vaccins qu’ils se sont bien gardé, se sont servit en premier et n’ont pas voulut partager) DE LEUR PART, ILS VEULENT TRUSTER SEUL, ÊTRE LES DOMINANTS

    LÀ CES OCCIDENTAUX RAPPATRIENT LEURS FRANCOLLABOCCIDENTAUX!

    LÀ CES OCCIDENTAUX RAPPATRIENT LEURS FRANCOLLABOCCIDENTAUX!

  2. VOYEZ COMMENT CES OCCIDENTAUX ONT MANIPULÉ (LÀ EN CE MOMENT, ILS SONT EN TRAIN D’IMAGINER LEURS SCÉNARIOS DE FICTIONS DONT LEUR HOLLYWOOD NOUS BOMBARDE SOUVENT DE LEURS FILMS QU’ILS NOUS FONT PAYER COMME DES PIGEONS!) , TOUT LE MONDE EN EST TÉMOIN CETTE FOIS CI!

    ILS FONT SEMBLANT D’AIDER POUR INSTAURER CE QU’ILS APPÈLENT UNE DÉMOCRATIE… MAIS À LEUR IMAGE CAR AU FOND POUR NOUS DIVISER!

    EN FAIT C’EST DE L’ÉGOÏSMOCCIDENTAL (Comme pour leurs vaccins qu’ils se sont bien gardé, se sont servit en premier et n’ont pas voulut partager) DE LEUR PART, ILS VEULENT TRUSTER SEUL, ÊTRE LES DOMINANTS

    LÀ CES OCCIDENTAUX RAPPATRIENT LEURS FRANCOLLABOCCIDENTAUX!

    LÀ CES OCCIDENTAUX RAPPATRIENT LEURS FRANCOLLABOCCIDENTAUX!

  3. ASSEZ D ENFUMMAGE !!!!!!!!!!

    LAISSER NOTRE AVION CASA 295W PARTIR !!!!!!!!!!!

    LAISSER NOTRE AVION CASA 295W PARTIR !!!!!!!!!!!

    LAISSER NOTRE AVION CASA 295W PARTIR !!!!!!!!!!!

    LAISSER NOTRE AVION CASA 295W PARTIR !!!!!!!!!!!LAISSER NOTRE CASA 295W PARTIR !!!!!!!!!!!

  4. Quant à l’effondrement du régime (sortant), la façon dont Ghani a fui l’Afghanistan parle d’elle-même…..

    Quatre voitures étaient remplies d’argent, ils ont essayé de cacher une autre partie dans un hélicoptère, mais tout ne rentrait pas. Une partie de l’argent est donc restée sur le tarmac

    VOILÀ LE PROFIL DE DIRIGEANTS QUE L’ OCCIDENT PLACE Á LA TÊTE DES ÉTATS QU’ IL MET SOUS SA DOMINATION….

    • “Il est à craindre que des fauteurs de troubles comme les États-Unis, l’Inde et Israël ne tentent de déstabiliser l’Afghanistan et de saboter la paix dans ce pays. En particulier, les intérêts vitaux des États-Unis à contenir la Chine et à contrer la Russie pourraient provoquer des troubles en Afghanistan.”

      En effet c’est déjà le cas, le président Biden annonce déjà des coupes sombres…
      mais vu ces annonces, si il y avait encore du trouble, ça viendrait des occidentaux qui ont désormais tout interêt à que ça échoue!

      D’ailleurs préparez vous, dans les rédactions ils commencent à réavoir leurs idées perverses que vous allez voir, lire et entendre du mal…

      Il est vrai que maintenant, compte tenu à ce qu’on entend sur les TV occidentales, que la principale crainte de ces occidentaux à commencer par Paris, est que leur dernier bastion que le Sahel leur échappe comme cet Afghanistan qui doit maintenant panser ses plaies que ces occidentaux onr anéanti et se reconstruire une identité, c’est comme ça à chaque fois que ces occidentaux passent et ça depuis au moins plus de 300 ans des guerres de l’opium à la cission du sous-continent indien par là encore les anglais!

  5. Il y a quelques jours, les États-Unis annonçait qu’il faudrait trois mois aux talibans pour entrer dans Kaboul, mais en réalité ils n’ont mis que quelques heures pour conquérir Kaboul.

    Aucune balle n’a été tirée, aucune personne n’a été tuée ou blessée, pas de guerre, l’entrée des talibans dans Kaboul a été l’un des événements les plus pacifiques de l’histoire de l’humanité.

    Le grand public a bien accueilli les talibans et il n’y a eu pratiquement aucune résistance. En fait, les talibans sont de vrais Afghans qui se battaient contre l’occupation étrangère de l’Afghanistan, Ashraf Ghani n’étant qu’une marionnette semblable au Dr Najeed, soutenu par l’URSS dans les années 1980.

    Les États-Unis ont passé deux décennies, dépensé des milliers de milliards de dollars, levé une armée nationale afghane de 400 000 hommes, mais elle n’a pas pu résister aux talibans. Ce n’est pas que l’humiliation et la défaite des marionnettes, mais aussi de leurs maîtres. Une armée vaincue n’a aucune raison morale de commenter de la sorte. Les Talibans sont les vainqueurs et sont en position de force. Ils méritent de fixer les termes et les conditions. C’est exactement comme dans le cas où l’Allemagne et le Japon n’ont pas eu d’autre choix que d’obéir aux termes et conditions après avoir perdu la Seconde Guerre mondiale.

    La Chine a déjà des projets d’investissement en Afghanistan dans le cadre des initiatives de la BRI. Elle s’est engagée à reconstruire le pays déchiré par la guerre et à développer les infrastructures. La Chine dispose d’argent, de technologies et de politiques dans le cadre de la BRI pour aider l’Afghanistan. L’Afghanistan est situé sur d’anciennes routes de la soie très importantes, qui relient l’Asie de l’Est, l’Asie du Sud, l’Asie centrale, la Chine, la Russie et l’Eurasie, et passent par Gwadar (Pakistan) pour rejoindre l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient.

    Toute la région a beaucoup souffert des troubles et de la guerre en Afghanistan. On s’attend à ce qu’avec la paix en Afghanistan sous le régime des Talibans, toute la région renforce ses activités économiques et apporte la prospérité à l’homme de la rue. L’ensemble de la région sera le bénéficiaire de la paix et de la stabilité en Afghanistan. Tous les voisins de l’Afghanistan et les puissances régionales doivent se mobiliser pour protéger la paix et la stabilité de l’Afghanistan.

    Il est à craindre que des fauteurs de troubles comme les États-Unis, l’Inde et Israël ne tentent de déstabiliser l’Afghanistan et de saboter la paix dans ce pays. En particulier, les intérêts vitaux des États-Unis à contenir la Chine et à contrer la Russie pourraient provoquer des troubles en Afghanistan.

    En fait, les États-Unis ont détruit les infrastructures en Afghanistan et endommagé l’économie, et ont ramené tout le pays à l’âge de pierre. Il est fait appel à la Communauté internationale et à l’ONU pour initier un procès contre l’Amérique pour crimes de guerre et humiliation de l’humanité en Afghanistan. Une indemnité de guerre doit être demandée à l’Amérique pour reconstruire le pays déchiré par la guerre.

    Zamir Ahmed Awan

    • Maintenant ces occidentaux représenté ce soir par Biden, ne laisseraient pas cette reprise du pouvoir et laisser présager une guerre civile et une purge et cela bien avant tout

    • Maintenant ces occidentaux représenté ce soir par Biden, ne laisseraient pas cette reprise du pouvoir et laisser présager une guerre civile et une purge et cela alors qu’il n’y a pas eu un seul de ces actes présagés!

      En fait ce sont les américains qui ont tiré des balles touchant au passage au moins 2 personnes

      Mais à partir de maintenant on peut s’inquiéter que ces actes présagés soient en fait orchéstré par ces occidentaux qui ont désormais pour objectif de saboter!

  6. Un nouveau gouvernement provisoire sera annoncé dès l’arrivée du mollah Abdul Ghani Baradar à Kaboul. Les États-Unis évacuent frénétiquement leur ambassade.

    Remarques du président Biden sur le retrait des forces américaines en Afghanistan – 6 juillet 2021

    La prise de contrôle de l’Afghanistan par les Talibans est-elle désormais inévitable ?

    LE PRÉSIDENT : Non, ce n’est pas le cas.

    Pourquoi ?

    LE PRÉSIDENT : Parce que vous – les troupes afghanes ont 300 000 hommes bien équipés – aussi bien équipés que n’importe quelle armée dans le monde – et une force aérienne contre quelque chose comme 75 000 talibans. Ce n’est pas inévitable. …

    M. le Président, pouvez-vous développer cette question, s’il vous plaît ? Pouvez-vous développer votre réponse, s’il vous plaît – pourquoi vous n’en croyez pas les Talibans capables ?

    LE PRÉSIDENT : C’est une – c’est une question stupide. Est-ce que je crois les Talibans capables ? Non. Mais je fais confiance à la capacité de l’armée afghane, qui est mieux entraînée, mieux équipée et plus compétente en termes de conduite de la guerre. …

    Monsieur le Président, certains anciens combattants vietnamiens voient des échos de leur expérience dans ce retrait d’Afghanistan. Voyez-vous des parallèles entre ce retrait et ce qui s’est passé au Vietnam, certaines personnes se sentant… ?

    LE PRÉSIDENT : Aucun. Aucun. Ce que vous avez eu, c’est que des brigades entières ont franchi les portes de notre ambassade – six, si je ne me trompe pas.

    Les Talibans ne sont pas le sud – l’armée nord-vietnamienne. Ils ne sont pas – ils ne sont pas comparables en termes de capacité. Il n’y aura aucune circonstance où vous verrez des gens être enlevés du toit d’une ambassade aux – des États-Unis depuis l’Afghanistan. Ce n’est pas du tout comparable.
    Ce n’est pas du tout comparable. Il s’agit d’un type d’hélicoptère totalement différent.

    Les talibans entrent dans Kaboul et attendent un « transfert pacifique » du pouvoir – 15 août 2021…

    ET, CHERS LECTEURS, VOILÀ DÉMONTRÉ LE SENS DE LA RÉALITÉ CHEZ LES DIRIGEANTS AMÉRICAINS, OCCIDENTAUX, OTANnesques….!!!!

Répondre à COULIBALY Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here