Portait de Kaboré : Le parcours d’un véritable animal politique

Plusieurs fois Ministre sous Blaise Compaoré avant sa défection du Camp présidentiel  pour créer sa propre formation, Roc est un véritable animal politique, un homme d’équilibre. Lui-même fils de Ministre, le nouveau président du Faso  est un catholique pratiquant. Il se présente volontiers comme un homme du consensus.

1
Roch Marc Christian Kaboré
Roch Marc Christian Kaboré

Politiquement, cet homme de 58 ans à la carrure imposante et se situe au centre gauche. Banquier diplômé de l’Université française, il est également ancien militant de la gauche communiste. Il prône à la fois la sociale démocratie et le libéralisme économique. Il fut également député à l’Assemblée Nationale du Faso, assemblée dont il fut le Président. En 2014, contre toute attente  il quitte le parti de Blaise Compaoré juste avant la chute de celui-ci, chose qui a largement augmenté son code de popularité devant l’opinion nationale et internationale. Il doit en partie sa victoire à sa fortune personnelle, mais aussi  à ses nombreux réseaux  et alliances. C’est cela son art de consensus. Pour les uns sa victoire est un gage de paix sociale et d’unité nationale dans un pays durement secoué ces derniers temps, pour les autres, cela émane de son caractère à savoir un homme engagé pour la cause sociale. C’est là la clef de sa victoire. Parviendra t-il à conduire les hommes intègres  vers la terre promise dont ils ont entamé la marche depuis le premier soulèvement contre le régime dictatoriale de Blaise Compaoré et  son clic ? L’histoire nous le dira !

Pierre Poudiougo

 Le Parti de Roc ne pourra pas gagner seul !

Les Burkinabés viennent de tourner la page de la transition politique avec les résultats des élections législatives. Le Président de la CNI a proclamé tous les résultats provisoires province par province. Le Parti de Roc est arrivé très largement en tête de ses élections législatives avec 55 des 127 députés. Il n’a donc pas la majorité à la chambre du parlement. Il devra donc trouver des ailés afin de tenir une majorité qui fait 64 sièges pour faire voter ses lois. L’UMPP arrive cependant en tête devant l’UPP, le Parti de Zafrin Zabré avec 33 sièges. Ensuite arrive le CDP de Blaise Compaoré qui recueille 18 sièges. C’est un score assez surprenant et sans un moyen financiers. Notons afin que l’UN/PS de Bedewinde Sankara avec 5 sièges se classe en 4ème  position. Le front sankariste  qui est passé à coté de la Présidentielle se rattrape quelque peu dans ces législatives  avec trois députés.. A noter que 15 partis politiques font leur rentrée dans ce parlement. Roc  Marc Christian Kaboré s’installe donc dans le fauteuil Présidentielle. Il y est normalement pour 5 ans, le temps de son mandat. C’est un homme politique expérimenté qui avait quitté le camp de Blaise Compaoré quelques mois avant son départ suite à un soulèvement  populaire. Reste à savoir avec quelle majorité il va pouvoir gouverner. Pour l’heure M. Roc entend rapprocher le maximum de partie autour de son programme de société.

Pierre Poudiougo

PARTAGER

Comments are closed.