Roi M6 en Côte d’Ivoire : Une coopération exemplaire entre Rabat et Abidjan

0

Le roi Mohammed VI est arrivé dimanche 26 novembre 2017, à Abidjan, en Côte d’Ivoire pour une visite de travail et d’amitié. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le chef de l’Etat Alassane Dramane Ouattara.

Mohammed VI, en plus de la visite de travail et d’amitié en Côte d’Ivoire, est également attendu pour participer aux travaux du 5ème sommet Union Africaine-Union européenne. Ce sommet se tiendra à Abidjan, les mercredi et jeudi 29 et 30 novembre 2017. Une importante délégation marocaine, composée de ministres et d’hommes d’affaires, accompagnera le roi Mohammed VI à Abidjan.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI  a eu, lundi au Palais présidentiel à Abidjan, un entretien en tête-à-tête avec le Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM. Alassane Ouattara.

A Son arrivée au Palais présidentiel, SM le Roi qui était accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismail, a passé en revue un détachement de la Garde Républicaine qui rendait les honneurs.

a Majesté le Roi Mohammed VI accompagné de S.A.R. le Prince Moulay Rachid et de S.A. le Prince Moulay Ismail, et le Président de la République de Côte d’Ivoire, S.E.M. Alassane Ouattara, ont procédé, lundi, à l’inauguration du point de débarquement de pêche «Mohammed VI» de Locodjro (commune Attécoubé, Abidjan Nord), un projet qui consacre l’engagement constant du Souverain en faveur d’une coopération Sud-Sud solide, agissante et solidaire.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 30 millions de dirhams, ce point de débarquement, que S.M. le Roi a bien voulu baptiser de Son Auguste Nom, traduit la volonté du Souverain d’améliorer les conditions de vie des citoyens africains et de lutter contre la pauvreté et la précarité, et Sa ferme détermination à promouvoir la coopération et l’amitié maroco-ivoirienne, pour en faire un modèle de partenariat.

Véritable pôle de développement socio-économique, le nouveau point de débarquement de pêche Mohammed VI de Locodjro, dont S.M. le Roi avait visité le chantier en mars dernier, a été réalisé sur un terrain de 1,3 ha, avec une surface couverte de 2.100 m2, et consisté en la construction d’ouvrages de protection maritime et d’infrastructures dédiées aux pêcheurs artisans (un bâtiment administratif, un local pour la coopérative, une antenne médicale, une salle polyvalente, une garderie pour les enfants des femmes bénéficiaires).

Ce projet a porté également sur l’aménagement d’une zone d’exploitation commerciale (halle au poisson, une chambre positive, une fabrique de glace, un local de stockage des caisses), et d’une zone d’activité (un atelier mécanique, un atelier de réparation des barques, une unité de fumage de poisson, un local de stockage de poisson fumé).

Disposant de structures et d’équipements appropriés qui répondent aux normes internationales, le point de débarquement de pêche «Mohammed VI» de Locodjro participera au redressement du secteur de la pêche artisanale, à travers l’organisation et l’encadrement de la profession, la valorisation et l’amélioration de la qualité du produit, et la promotion des conditions de vie et de travail des pêcheurs artisans, des mareyeuses, des sécheuses et fumeuses de poisson.

Ce projet permettra la création de nouveaux postes d’emploi et de micro-pôles de développement pour lutter contre la pauvreté, l’optimisation des performances économiques de la pêche artisanale, l’augmentation des revenus des bénéficiaires, ainsi que l’amélioration des conditions sanitaires et hygiéniques, l’objectif étant un développement humain, durable et intégré.

Symbole d’une coopération Sud-Sud réussie, ce projet, fruit d’un partenariat entre la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, et le gouvernement ivoirien, traduit la volonté sans faille du Maroc d’accompagner le développement économique et social que connait la République de Côte d’Ivoire, dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant.

Il illustre également le choix opéré par le Royaume d’approfondir davantage ce type de partenariat via la diversification et l’élargissement des champs de coopération, ainsi que la mise en œuvre d’instruments novateurs permettant au Royaume de partager avec les pays africains frères l’expertise singulière qu’il a acquise dans des secteurs porteurs de richesses et d’emplois.

A noter que quatre points de débarquement aménagés (PDA) similaires sont en cours de réalisation, dont un au Grand Lahou à 150 kilomètres à l’ouest d’Abidjan (dont les travaux connaissent un taux de réalisation très avancé), deux à Conakry en République de Guinée (PDA de Temenitaye, PDA de Bonfi) et un à Dakar au Sénégal «PDA de Soumbedioune».

Dans le cadre de l’accompagnement de la mise en service du point de débarquement de pêche Mohammed VI de Locodjro, une formation sur le renforcement des capacités a été organisée au profit des gestionnaires et exploitants de ce site à l’Institut Supérieur des Pêches Maritimes d’Agadir.

Avant cette cérémonie, le Président de la République de Côte d’Ivoire et son hôte Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait inauguré le Centre multisectoriel de formation professionnelle «Mohammed VI» de Yopougon à Abidjan avant de lancer les travaux de construction d’un Internat.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 70 millions de dirhams, ce Centre traduit l’intérêt particulier qu’accorde S.M. le Roi à la jeunesse et à la formation et la qualification de l’élément humain, pierre angulaire de tout projet de développement, ainsi que Sa volonté d’accompagner la Côte d’Ivoire sœur dans son élan de développement, en renforçant l’employabilité des jeunes et en promouvant leur insertion socio-professionnelle.

Ce projet, dont les travaux de construction ont été lancés par le Souverain en juin 2015, ambitionne de doter le secteur du Bâtiment et Travaux Publics (BTP), ainsi que celui du tourisme, hôtellerie et restauration de ressources humaines qualifiées.

Réalisé sur une superficie d’environ 3 ha, dont 5.800 m2 couverts, le nouveau Centre, propose des formations dans 12 filières dédiées au secteur du BTP et 9 filières au secteur du tourisme, et devra accueillir jusqu’à 1.000 stagiaires par an.

Le Centre multisectoriel de formation professionnelle «Mohammed VI» de Yopougon abrite un pôle «Hôtellerie, tourisme et restauration» comprenant un espace d’accueil, un salon pédagogique, un restaurant pédagogique, une cuisine pédagogique, des ateliers de pâtisserie, de boulangerie et de chocolaterie, un hôtel pédagogique, et des salles de cours et d’informatique.

Il comporte aussi un pôle «Bâtiment et Travaux publics » abritant des ateliers de plomberie-sanitaire, d’électricité de bâtiment, de peinture de bâtiment, de menuiserie de bois et d’aluminium, de maçonnerie, de carrelage, de plâtrerie, ainsi qu’un laboratoire de génie civil et des salles de cours et de dessin.

Le nouveau Centre est le fruit d’un partenariat entre le ministère ivoirien de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) qui assure l’assistance technique, l’ingénierie de formation et la formation des formateurs.

L’internat du Centre multisectoriel de formation professionnelle «Mohammed VI» de Yopougon, dont les travaux de construction ont été lancés en ce jour par le Souverain, permettra aux stagiaires du Centre de poursuivre leur formation dans les meilleures conditions.

Doté d’une enveloppe budgétaire de 22 millions de dirhams (soit près de 1,32 milliard de Fcfa), le futur internat comprendra notamment 30 chambres de quatre lits, deux chambres individuelles pour personnes à mobilité réduite, quatre chambres individuelles pour les surveillants, un réfectoire de 120 couverts, une cuisine, une buanderie, et un foyer pour les étudiants.

Illustration parfaite d’une coopération Sud-Sud réussie, ces projets, inaugurés et lancés par le Souverain, traduisent la volonté sans faille du Maroc d’accompagner le développement économique et social que connait la République de Côte d’Ivoire, mais également le désir et l’engagement fort du Royaume de diversifier les champs de coopération, de partager l’expertise qu’il a acquise dans des secteurs porteurs de richesses et d’emplois, et de contribuer au développement et à la prospérité du citoyen africain.

Il faut noter que la dernière visite du roi Mohammed VI en Côte d’Ivoire remonte en février 2017. Il s’agit ainsi de la 5ème visite que le souverain effectue dans ce pays ami depuis l’arrivée au pouvoir du Président Alassane Dramane Ouattara en 2011.

B KONE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER