Terrorisme au Burkina: certains partenaires mis en cause

12

Me Appolinaire Kyelem de Tembela s’en est pris à la France, sans la nommer.Le Premier ministre Burkinabè a livré, ce samedi 19 novembre 2022, un « discours d’orientation et d’engagement politique » devant les députés de la transition. Dans son adresse, Me Appolinaire Kyelem de Tembela a fustigé l’attitude de « certains partenaires » du pays dans la lutte contre le terrorisme qu’il a accusés de manquer de loyauté et d’être « complices » des djihadistes qui écument le Burkina depuis 2015.

« Certains partenaires n’ont pas toujours été loyaux (…). Comment comprendre que le terrorisme gangrène notre pays depuis 2015, dans l’indifférence, si ce n’est avec la complicité de certains de nos prétendus partenaires ? », s’est-il demandé.

Sans cette » complicité », le chef du gouvernement de la transition s’est demandé où les groupes armés terroristes trouvent-ils les armes, les munitions, le carburant, l’argent qu’ils ont à profusion ?

Le Premier ministre a aussi mis en doute la sincérité des « amis » du Burkina dans la lutte contre le terrorisme. Il a indiqué que ces derniers contrôlent l’espace avec des moyens modernes de détection, mais ne peuvent pas « nous donner les renseignements nécessaires sur les agissements et les mouvements de ces terroristes ». Comment est-ce possible « s’ils sont nos vrais amis ? », s’est-il interrogé.

Me Kyelem n’a pas nommé de pays mais plusieurs personnes accusent la France d’armer les djihadistes. En mi-novembre 2021, un convoi logistique de l’opération Barkhane assurant la liaison Abidjan-Gao a été bloqué à Kaya, à 100 kilomètres au nord-est de Ouagadougou, par des milliers de manifestants qui le soupçonnaient notamment de livrer des armes aux djihadistes et réclamaient son inspection.

« Nous essayerons autant que possible de diversifier nos relations de partenariat jusqu’à trouver la bonne formule pour les intérêts du Burkina Faso », a affirmé le chef du gouvernement burkinabé.

Ce n’est pas la première fois que des autorités du Faso évoquent les possibilités de diversifier les partenaires de la lutte contre le terrorisme. Sous le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, le Premier ministre Albert Ouédraogo avait soutenu que « l’option est désormais de diversifier les partenariats » en matière de coopération militaire « afin d’optimiser les atouts spécifiques de chaque partenaire ». Il avait également insisté sur « le respect de notre indépendance territoriale et la sincérité » dans le nouveau partenariat.

L’avènement du capitaine Ibrahim Traoré au pouvoir a entraîné une vague de manifestations pro-russes et multiplié les appels au départ de la France du pays. Sa visite officielle chez le colonel Assimi Goïta, président de la transitio du Mali, a fini par convaincre plus d’un de sa volonté de se rapprocher de la Russie.

La sortie du Premier ministre laisse encore plus perplexe. « Dans la lutte contre le terrorisme, il revient aux Burkinabè, et à eux seuls, de défendre leur patrie en danger. Avec bien-sûr le soutien bienveillant de tous ceux qui voudront nous accompagner… Nous restons convaincus que les Burkinabè sont en mesure de défendre leur pays, pour peu qu’ils aient l’encadrement et les moyens nécessaires », a insisté Me Appolinaire Kyelem.

Depuis octobre 2015, le Burkina Faso est plongé dans une spirale de violences djihadistes, ayant fait plusieurs milliers de victimes et entraîné le déplacement d’environ deux millions de personnes.

Source: https://www.journaldemalabo.com/

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. Le ” terrorisme ” sous sa forme actuelle est une création de l’état profond occidental pour des buts de domination économiques et militaires entre autres.

  2. Il ne faut plus tourner autour du pot et arrêter la langue de bois. Le language diplomatique n’a plus sa place à certain moment.

    La présence n’apporte rien de bons dans la lutte contre le terrorisme. La France est une vraie vipère, elle empoissonne tout ce qu’elle touche en Afrique.

  3. Merci Seydou pour la lumière et l’intelligence, la verite est comme le soleil, on ne peut pas cacher avec les deux mains. La maudite France encore et toujours en train de sucer le sang des Africains et de les trahir matin, midi et soir. Kakobe ke, kakobe ke, Burkina ban na djon gna ma! Adieu la FrancAfrique, adieu la Francophonie, adieu la Macronie, adieu la maudite France et adieu Barkhane.

  4. il n’ a pas nommer quelqu’un. il a certains partenaires, au pluiriel.
    ce premier ministre est plus intelligent que les 2 maigas reunis.

    • Le deux Maiga sont des hommes honnêtes ils disent la vérité. Il ne sont pas comme ton chef menteur. Les terroristes étaient couvert par barkane et
      takuba, le premier ministre burkinabé a confirmé le soutien des occidentaux.

  5. LE MENSONGE, LE TERRORISME, LES RELIGIONS, L ECOLE, L HISTOIRE INVENTEE.

    IL EST TEMPS POUR LES NOIRS DE REVEILLER LEURS PEUPLES, IL EST TEMPS!

    LA VERITE, C EST, IL N Y QU EN AFRIQUE LA RACAILLE DU MONDE ENTIER S ACCUMULE ET S IMPOSE AUX AUTOCHTONES NOIRS AFRICAINS SUR LEURS TERRES, AU NOIRS, TOUS CES GENS LA NE SONT PAS AFRICAINS CES PSEUDOMAURES, ARABES ET LEURS VERS PONDUS SUR NOS PLAIES OUVERTES DEPUIS LES PREMIERES INVASIONS ABRAHAMIQUES AU NORD ET A L EST DU CONTINENT DES QUFAAROHW… IL FAUT UNE CONSCIENTISATION ET UN GRAND NETTOYAGE.
    LES NOIRS DOIVENT REDEVENIR MAITRES CHEZ SOI PARTOUT SUR LE CONTINENT….

    ECOUTEZ https://m.youtube.com/watch?v=9vKdN11WPfE

    FAUSSE HISTOIRE, FAUSSES LANGUES, FAUSSES CROYANCES, FAUSSES VALEURS, FAUSSES RICHESSES, FAUSSE MONDE.
    LA TERRE EST LA SEULE RICHESSES. LA TERRE DES ANCETRES. NE NOUS LAISSONS PAS ARNAQUER NOS TERRES, CONTROLONS LES ARRIVANTS MALHONNETES.

  6. Tant que vous ne virez pas les français rien n’ira mieux dans le lutte contre le terrorisme.
    le Mali a montré le bon et digne chemin.
    La superficie du faso plus ou moins 280,000km2 et les français avec tous leurs moyens de détection ne voient rien.
    Cela pose problèmes.
    le Mali 2 fois plus que la superficie de la france et 4 fois le BFA.
    Conclusion, si les français ne voient rien au BFA comment peuvent-ils voir au Mali?
    En RCI, plus vaste que le BFA, lès français voient tout ce qui bouge.
    RCI cœur de la france-Afrique presque un DOM-TOM.

    • Etes vous un patriote aveugle ou a agent de la maudite russie ? Comment pouvez-vous dire que depuios le départ des français tout va mieux. C’est le contraire. Les manifestants de Gao vous le prouvent. L’imam dicko le dit. Le M5-RFP le dit aussi, plusieurs partis politiques le disent maintenant. Alors quelle est le bilan du retrait des français ?

      • Alors donnez nous les résultats en 10ans de présence ?

        Une petite partie de la présence française ia Mali :
        – espionnage des positions FAMA
        – collecte de renseignements au profit des terroristes
        – appui logistique et financier aux groupes terroristes
        – appui médical et humanitaire aux groupes terroristes
        – campagne de dénigrement
        – violation d’espace aérien
        ….
        Ce n’est qu’une petite partie de la présence française au Mali en 10ans.

        Je vous rappelle, la plainte du Mali est toujours là. Tout est mis en œuvre pour édifier le monde entier. Nous allons dementeller toutes les bases françaises en Afrique.

      • Les partis politiques sont au chômage technique depuis 2 ans ils peuvent rencontrer n’importe quoi. Certains habitants de la ville de GAO sont complices avec les terroristes, ils sont de lien parental .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here