Mme Sissoko Fadima Alzahra Touré, l’initiatrice de ‘’Bamako Ville Lumière’’ : «Nos illuminations, comme chaque année, vont encore surprendre et émerveiller les populations … »

0

Déjà à sa 5ème édition, les travaux du programme ‘’Bamako Ville Lumière’’ ont démarré depuis le jeudi 9 décembre. ‘’Bamako Ville Lumière’’ est un concept de partenariat entre la Mairie du district de Bamako et l’Entreprise ‘’Dana Groupe’’ qui consiste à illuminer la ville des trois caïmans à chaque festivité de fin d’année. Pour faire plein feu sur cette 5ème édition, nous nous sommes entretenus avec l’initiatrice du concept, Mme Sissoko Fadima Alzahra Touré, Directrice Générale de ‘’Dana Groupe’’. Lisez !

Le Sursaut : Parlez-nous brièvement de l’initiative ‘’Bamako Ville Lumière’’ !

Mme Sissoko Fadima Alzahra Touré : ‘’Bamako Ville Lumière’’ comme vous le savez certainement, est un concept en partenariat avec la Mairie du district de Bamako. Cette année, nous sommes à notre 5ème édition, 5 ans que nous illuminons la ville de Bamako, ce que je peux dire, c’est que pour cette année, ce sera ferrique, magique, vous allez découvrir dans les jours qui viennent toute la créativité qu’on a mis en place pour faire le maximum d’heureux dans la capitale.

Pour cette 5ème édition, on peut s’attendre à quoi comme innovation ?

L’innovation que nous avons cette année, relève de notre créativité à créer toujours la différence. Ce n‘est jamais pareil année sur année, ce sera complètement différent. Nos illuminations comme chaque année vont encore surprendre et émerveiller les populations.  Et cette année, en plus de Bamako et Kati car la ville garnison est déjà illuminée, nous allons faire Mopti et Sévaré si tout va bien, parce que nous attendons un feu vert d’ordre sécuritaire pour cela. Outre, comme innovation, nous sommes en train de faire la rénovation complète du monument Hippopotame ‘’Maliba’’ (monument des grottes sur le boulevard de l’indépendance), ensuite il sera décoré. Tout cela à la charge de ‘’Ville Lumière’’.

Avec ‘’Bamako Ville Lumière’’, est-ce que les maliennes et maliens peuvent espérer voir la ville de Bamako rayonnée à d’autres grandes périodes de l’année différentes des festivités de fin d’année ?

Oui bien attendu chaque fin d’année, nous illuminons la ville de Bamako, mais pour l’année 2022, nous avons une autre idée que nous sommes en train de mettre en place, c’est de pouvoir décorer Bamako pendant la fête de Ramadan.

Vous avez récemment eu l’honneur de figurer parmi les entrepreneurs maliens qui inspirent et qui réinventent les codes du Mali par une société de téléphonie de la place, qu’est-ce que cela vous a fait ?

  Déjà je remercie beaucoup cette société de téléphonie de la place qui fait partie de nos partenaires depuis 5 ans maintenant. Merci beaucoup ! J’ai été très honorée d’être choisie parmi les 17 entrepreneurs au Mali, je pense que c’est une belle initiative et ça permet de mettre de la lumière sur nous les entrepreneurs.

De sa création jusqu’à aujourd’hui, quel bilan faites-vous de ce programme annuel en tant qu’initiatrice. Est-il positif ou négatif ?

S’il faut faire un bilan, je dirais que c’est un bilan de satisfaction, c’est vrai que nous n’avons pas atteint tous nos objectifs parce qu’après 5 ans quand on avait planifié dès le départ, au bout de 5 ans déjà nous devrions faire toutes les villes du Mali mais malheureusement, ce n’a pas pu être le cas, néanmoins, nous espérons que dans les deux prochaines années, nous pourrions partir partout et illuminer autant de villes que possible.

On arrive à la fin de notre entretien, quel sera alors votre mot de fin ?

Je vous remercie déjà le journal ‘’Le Sursaut’’, merci beaucoup parce que depuis quelque temps vous me suivez, vous m’apportez beaucoup, il est vrai vous mettez aussi de la lumière sur cette initiative qui plait beaucoup à la population. Donc, ce que je peux dire c’est que nous mettons ces illuminations bientôt dans les deux prochaines semaines, vous allez les voir, c’est pour vous la population. Ce que je peux dire encore, c’est de leur dire merci déjà de la façon dont ils prennent ‘’Ville Lumière’’ parce que c’est dans les cœurs de tous les Bamakois, tout le monde s’attend en fin d’année maintenant qu’il ait ‘’la Ville Lumière’’. Prenez soin de votre Ville Lumière !

Propos recueillis par Mariam Sissoko   

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here