BER : Le tract terroriste qui agite la CMA

L’hypothèse d’une menace terroriste dans le Nord du Mali se précise avec la découverte d’un tract à Ber dans le cercle de Tombouctou. De quoi faire douter les groupes armés signataires de l’accord de paix qui se voient viser directement.

 

C’est un bastion de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), notamment le MAA Ber qui semble visé par une menace terroriste. Depuis quelques jours, les ex-rebelles ne dorment plus que d’un œil après la découverte d’un tract dans cette ville sous le contrôle d’une frange importante de la Coordination.

Ecrit en arabe classique, le document s’adresse spécifiquement aux acteurs engagés dans la paix et la lutte contre le terrorisme : “Ne soyez pas du côté des mécréants occidentaux. Et les gens qui les aident seront combattus de la même manière”. Le tract, qui porte la marque vraisemblablement d’Aqmi, fait également référence aux organisateurs des patrouilles mixtes et autres acteurs sur le terrain.

Dans une ville comme Ber où cohabitent tant bien que mal plusieurs forces, il y a lieu de s’interroger sur la portée d’un tel message. Si du côté de la Minusma, présente dans la localité, les FAMa qui sont présentes à Tombouctou il n’y a pas de réactions officielles, la CMA prend l’affaire très au sérieux.

Cependant, certaines sources évoquent aussi l’hypothèse d’un règlement de comptes entre différentes fractions de la CMA, notamment sa branche dite arabe. Ici, tout le monde est au parfum des divergences qui persistent au sein de la communauté arabe de cette contrée. D’une part ceux qui ont accepté de se mettre dans la logique de paix et d’autre part ceux qui ont un autre agenda caché, c’est-à-dire les terroristes.

Mais difficile de se faire une idée réelle de la volonté de différents acteurs, car récemment, la mort d’un chef de sécurité de la CMA à Ber a laissé planer un réel doute sur la capacité du secrétaire général du MAA, Sidi Mohamed Ould Sidaty, à gérer la situation sur le terrain. Ce dernier avait déclaré récemment que le 18 novembre 2015 des coups de fusils feu ont retenti dans la zone, ainsi que des mouvements de véhicules non identifiés.

Des indices suffisants pour redouter une recrudescence des actes terroristes au moment où les patrouilles mixtes et le cantonnement s’accélèrent dans la zone.

Alpha Mahamane Cissé

 

PARTAGER

102 COMMENTAIRES

  1. Il faut notre les missions assignées au HD est toujours en cours et les résultats seront connus d’ici la fin comme le stipule le rapport
    une initiative du Centre pour le dialogue humanitaire (HD). Elles seront organisées 16 au 28 novembre prochains dans les zones indiquées pour la sensibilisation des communautés et les combattants des différents groupes armés au Nord du pays à la paix et à la cohésion sociale.

  2. L’accord de paix et de réconciliation sera-t-il bel et bien signé par tous le 15 mai prochain à Bamako ? Impossible, aujourd’hui, de l’affirmer. Pour encourager la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, rébellion à dominante touareg) à parapher l’accord, Mongi Hamdi, chef de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) et représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, Ban ki-moon, au Mali, tente d’organiser une nouvelle réunion à Alger.

    Une réunion de la dernière chance. C’est ce qu’a déclaré Mongi Hamdi, vendredi 8 mai, à l’issue d’une réunion des chefs de missions et bureaux de l’ONU en Afrique de l’Ouest. L’accord a été paraphé, à Alger, le 1er mars par Bamako et ses alliés, mais les groupes rebelles rassemblés au sein de la CMA ont refusé de signer le texte. Les problèmes qui restent à régler concernent certains points du texte que les groupes armés du nord malien n’acceptent pas et puis, il y a la récente attaque de Ménaka (nord-est du pays), le 27 avril. Ce jour-là, le MNLA a été chassé par une milice pro-Bamako après avoir répliqué par une série d’attaques.

    Interrogé par RFI, Mongi Hamdi, croit en la possibilité, pour certains groupes, de signer l’accord de paix après le 15 mai : « Nous avons rencontré le président de la République. J’ai également parlé avec la plateforme et nous sommes en train de parler avec la coordination pour que tout le monde soit à Alger ce week-end. (…) On doit donc se mettre d’accord pour que toutes les parties respectent le cessez-le-feu, cessent les hostilités immédiatement au nord du Mali afin de permettre des conditions favorables pour la signature, le 15 », a indiqué Mongi Hamdi.

    « Ce n’est pas encore gagné »

    Mais, pour lui, « Ce n’est pas encore gagné mais j’ai bon espoir. II y a des gens de la Coordination (CMA) qui ont indiqué leur intention de signer. Il y en a d’autres qui hésitent et il y en a d’autres encore qui ont dit clairement qu’ils ne signeront pas. Nous souhaitons garder l’accord ouvert. Nous essayerons donc de continuer à encourager tout le monde de venir signer et, ainsi, nous commencerons une nouvelle phase de mise en œuvre de l’accord pour établir cette paix crédible, durable que tout le monde attend », a finalement déclaré le chef de la mission de l’ONU au Mali.
    l’accord fur signé et rien ni personne ne pourra s’opposer
    VIVE IBK

  3. « Kidal est morose » décrivent ses habitants. Dans le fief des mouvements de l’Azawad, cette annonce d’une future signature n’a surpris personne. Pour ce doyen, le problème c’est que cet accord de paix ne prend pas en compte les problèmes des populations : « L’accord signé a le goût de l’inachevé. Il fallait que la CMA signe pour qu’il y ait une accalmie. L’accord ne servira pas à grand-chose pour les populations. C’est notre sentiment parce que, apparemment, nous n’avons pas de droits réels. Même les rhinocéros du Zimbabwe ont plus de droits que nous ».

    Autre ambiance, autre identité, plus au sud,à Gao. Dans une ville où la majorité de la population soutient l’Etat, l’annonce de la future signature de l’accord est au cœur des discussions. « C’est un pas en avant », explique ce commerçant : « C’est vraiment la question ce matin à Gao. Il y a des gens qui n’y croient pas et il y a des gens qui disent qu’on attend de voir, il y a des gens qui disent que c’est bien, qu’il faut aller à la paix. Bon. S’ils promettent de signer, donc on pense que c’est un pas en avant. Avec la signature on va voir clairement qui est avec la paix et qui est ennemi de la paix ».

    Qu’ils soient de Gao ou de Kidal, un point rassemble tous les habitants du nord du Mali. L’accord signé, il faudra ensuite l’appliquer, et peu de gens osent, pour le moment, y croire.

  4. La Coalition des mouvements de l’Azawad (CMA) a définitivement signé, ce samedi 20 juin, l’accord de paix pour le nord du Mali. Un texte déjà validé le 15 mai dernier en l’absence des groupes rebelles armés représentés par la CMA. L’accord vise à instaurer une paix durable dans le nord du pays et à mettre fin au jihadisme.

    L’accord de paix, déjà entériné par le camp gouvernemental et la médiation internationale, a été signé au nom de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, rébellion) par Sidi Brahim Ould Sidati, un dirigeant du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), lors d’une cérémonie en présence du président malien Ibrahim Boubacar Keïta et du chef de la Mission de l’ONU, Mongi Hamdi.

    Les youyous ont éclaté dans la salle de conférences lorsque Sidi Brahim Ould Sidati a apposé sa signature après celles figurant déjà sur l’accord depuis la cérémonie du 15 mai. Auparavant, le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, chef de file de la médiation internationale dans ces pourparlers, avait salué « un nouveau départ » pour le Mali.

    La participation internationale était d’ampleur et de niveau moindre que lors de la cérémonie du 15 mai, devant un parterre de chefs d’État africains. La France et les États-Unis étaient représentés par des responsables de leur diplomatie et plusieurs pays voisins, tels la Mauritanie, le Niger et le Burkina Faso, par des ministres. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé son intention de se rendre à Bamako lundi. Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a quant à lui salué un « accord excellent ». « C’est une satisfaction considérable », a-t-il ajouté, soulignant « l’excellente coopération internationale » qui a rendu possible « un accord qui n’a jamais existé, désormais signé sur le papier entre les groupes du Nord et le gouvernement ».

    L’accord vise à instaurer une paix durable dans le nord du Mali, qui a connu une série de rébellions touarègues depuis les premières années d’indépendance du pays, en 1960. En 2012, cette vaste région a été transformée en sanctuaire et en base d’opérations jihadistes, jusqu’au lancement par la France de l’opération Serval en janvier 2013.

    La signature n’est pas l’acte principal, une signature ne mettra pas fin à ce conflit, il faut l’application sur le terrain, que cette signature ne soit pas comme les précédentes, qu’elle soit appliquée

  5. Elle a ajouté qu’il n’y avait pas actuellement au Mali « d’autre alternative que la paix », soulignant que « seule l’alliance de tous les Maliens permettrait de sortir de cette crise ». De son côté, la sous-sécrétaire ajointe américaine pour les Affaires de l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Bisa William a déclaré que les Maliens devraient oeuvrer à aller vers un avenir « meilleur et plus avantageux » en approfondissant le dialogue et la concertation.

    Elle a, dans ce cadre, exhorté la partie de la Coordination des mouvements de l’Azawad qui n’a pas paraphé l’accord à le faire « sans délai » pour assurer la stabilité et la sécurité au Mali et dans la région. L’accord de paix et de réconciliation au Mali a été signé vendredi à Bamako par les parties maliennes au dialogue pour le règlement de la crise dans le nord du pays.

    Le document a été signé par le représentant du gouvernement malien, les mouvements politico-militaires du nord du Mali engagés au sein de la Plateforme d’Alger et par l’équipe de la médiation internationale conduite par l’Algérie.

    Deux composantes sur cinq que compte la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), à savoir la Coordination pour le peuple de l’Azawad (CPA, dissident), la CM-FPR2 (Coordination des Mouvements et Fronts patriotiques de résistance II) ont également signé l’accord.

    Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) et le Mouvement arabe de l’Azawad (dissident), autre composante de la CMA avaient, quant à eux, paraphé jeudi à Alger l’accord de paix et de la réconciliation.

    La Plateforme d’Alger, signataire de l’accord de paix et de la réconciliation, est composée du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), la Coordination pour le peuple de l’Azawad (CPA), la Coordination des Mouvements et Fronts patriotiques de résistance (CM-FPR).

    L’équipe de médiation, dont l’Algérie est le chef de file, comprend la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO), l’Union africaine (UA), les Nations unies, l’Union européenne (UE) et l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), le Burkina Faso, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

    L’accord de paix et de réconciliation au Mali signé vendredi à Bamako a été obtenu après cinq rounds de dialogue, engagé en juillet 2014 sous la conduite de la médiation internationale, dont l’Algérie est le chef de file.
    Alors chair malien ne discutons pas avec ces salauds de journaliste.C’est un coup des opposants
    VIVE ibk

  6. Le Mali vivait dans cette crise depuis 20 ans, mais malgré tout cela IBK a fait tout ce qui est à son pouvoir pour que le pays ne tombe pas dans le KO.

  7. Adonis je suis d’accord avec toi
    La signature de la paix était la seule solution de sorti rapide de crise. Le Président IBK a pris la bonne décision car trop de sang sont versé. Nous devons tous soutenir le Président et son gouvernement pour la mise en œuvre de l’accord.
    L’accord a été signé au nom de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, rébellion) par Sidi Brahim Ould Sidati, un dirigeant du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), lors d’une cérémonie en présence du président malien Ibrahim Boubacar Keïta et du chef de la Mission de l’ONU, Mongi Hamdi.
    Nous devons tous savoir que IBK est le Président du Mali, du nord au sud et de l’Est à l’Ouest. Il est le Président de la paix et de l’unité.
    Le peuple s’en fiche de ces baratins là la paix rien que la paix

  8. Ah je paris que c’est un coup de l’opposition car Nous devons tous à présent nous donner la main pour le retour d’une paix durable dans notre pays. Le Mali est toujours un et indivisible.
    Le tract en question n’a absolument aucune importance dans la mesure où tous les groupes présents dans la zone du septentrion malien ont participé à la signature de l’accord de paix et de réconciliation
    Soutenons IBK, de tout ce qu’il fait car, il est la solution a nos problèmes.

  9. Iyad et Moktar Belmoktar peuvent faire tout ce qu’ils veulent mais qu’ils sachent que la justice finira un jour par les rattraper et ils payeront pour les crimes qu’ils auront commis.
    Mais avant que cela puisse arriver nous citoyens de ce pays sommes prêts à faire barrière à leurs actions néfastes pour la société.

  10. Même si la situation dans le nord ne mérite pas réjouissante, il y a un brin de satisfaction du fait de la mise en oeuvre des patrouilles mixtes qui font certainement permettre de déjouer les plans de ces terroristes. Je demande donc aux forces de redoubler d’ardeur pour venir à bout d’eux.
    VIVE LA PAIX DANS LE SEPTENTRION
    VIVE LA PAIX AU MALI

  11. Ce journaliste baratine le peuple car nous savons que l’accord de paix sera signé
    Alors n’écouter pas ces idiots de journalistes qui effraie la population avec des articles non fondé

  12. Je pense que ceux qui sont dans la logique de paix sont avec le gouvernement sont ceux avec qui nous devons entreprendre des actions et pour ceux qui sont contre la paix donc contre le pays.
    Il faut donc les bannir. S’ils ne veulent pas de la paix dans ce pays, ils n’ont qu’a en créer car la paix sera sur toute l’étendue du territoire malien qu’ils le veuillent ou pas.
    Le président de la république en a fait son cheval de bataille et nous sommes avec lui.

  13. Les forces qui cohabitaient à Ber avant ce tract sont déjà conscientes du rôle qui est le leur dans la sortie de crise d’où cette cohabitation pacifique dirais-je et ne ne pense pas donc que ce soit un tract qui puisse les diviser.
    Ils sont engagés dans le processus et sans me tromper je dirais qu’ils vont respecter leur engagement.

  14. “Un homme qui a été une fois mordu par le serpent se méfie du ver de terre”.
    Je voudrais juste dire à mes compatriotes sur toute l’étendue du territoire national que cette menace est à prendre très au sérieux.
    Nous avons fait les frais de ces criminels sans foi ni loi qui ne sèment que la désolations sur leur passage. Nous devons donc transmettre à nos autorités toute information qui pourrait les aider à déjouer les plans de ces terroristes.
    Ne perdons pas foi en nos autorités mais battons nous pour la paix.

  15. La paix viendra au Mali que ce soit avec Iyad ou pas mais seulement les maliens doivent être au cœur de l’accord et prendre par chacun à son niveau à l’application de l’accord. C’est là que la paix définitive viendra !
    Les FAMA, LA MINUSMA, LE GATIA, LE BARKHANE, la CMA et la Plateforme doivent avoir un esprit clair concernant la situation sécuritaire du pays, et chaque groupe doit jouer son rôle de façon plus responsable et dégager ceux qui veulent mettre l’accord de paix en mal.

  16. C’est dans sa logique de refus de l’accord d’Alger II que Iyad entreprends ces actions de déstabilisation. Je demande personnellement aux acteurs de cet accord de ne pas se laisser dérouter par ces menaces. C’est maintenant que nous devons fédérer les actions pour barrer la route à ces trafiquants de drogue.

  17. Ces terroristes veulent gérer le monde par la violence et comme la violence appelle toujours la violence il faut que nos autorités donnent les moyens à nos forces de prévenir dans un premier temps et de riposter aux attaques de ces terroristes et la détermination de nos forces pendant les attentats de Bamako me font avoir la ferme conviction que nous viendrons à bout du ces terroristes.

  18. Ce tract a uniquement pour but de mettre à mal le cantonnement des ex-rebelles comme prévu dans l’accord de paix. Il faut une vigilance et une sécurité de plus en plus accrue. Le mali ne sombrera pas dans le chaos comme le veut ses terroristes.
    On vaincra l’adversité et nous triompherons de ces barbares.

  19. Je voudrais demander à mes compatriotes d’être solidaire de la CMA, des FAMAs, de la BARKHANE, de la MINUSMA et de toutes les forces en présence sur le terrain.
    C’est un coup de Iyad qui pense que le Mali est sa propriété privée et donc que tout lui est permis.
    Mais il se trompe. Il n’arrivera à déstabiliser le pays.

  20. Le pays est à nouveau sous le coup des menaces de ces terroristes. Il faut que le gouvernement est les différentes parties signataires des accords se donnent la main pour empêcher cette attaque car tout compte fait le nord est une partie du Mali.

  21. Nous le jeunes maliens soutenons notre armée dans cette lutte contre ceux qui sont contre la paix.
    nous sommes prêts à tous les sacrifices pour que ce processus aboutisse pour le plus grand bien de nos compatriotes.
    Vive le Mali dans la paix..

  22. Je pense que cette attaque programmé peut être avorté dans la mesure où la CMA et les forces en présence au nord sont déjà informé. Il faut donc renforcer la sécurité et être vigilants parce que c’est cela qui peut permettre d’arrêter ces terroristes.

  23. Moi je pense que tout cela est un coup de ce rat de Iyag qui vit dans son trou et qui se prend pour un dieu.
    Mais s’il a vraiment confiance en lui qu’il sorte de cette montagne et on verra ce qu’il vaut vraiment.
    Il veut faire tout cela pour ralentir le processus de paix pour pouvoir mener son trafic de toutes sortes dans zone de non loi.
    Mais il sera délogé et jeté en prison pour tous les actes qu’il a commis.
    Que Dieu protège notre Mali..

  24. Il faut un véritable renforcement de la sécurité dans cette zone de notre pays pour barrer la route à tous ceux qui essaieraient d’être une entrave à la cohésion et à la paix.
    Nous sommes déjà trop bien engagés dans le processus de paix et on ne doit pas laisser des individus mal intentionnés venir mettre en cause nos acquis.
    Vive le Mali dans la paix.

  25. Il faut une véritable action musclée dans cette partie de notre pays pour que ces factions hostiles à la paix comprenne que l’Etat ne peut en aucun cas leur céder ne serait ce qu’un bout de notre pays.
    S’il ne veulent pas aller à la paix,qu’il quitte tout simplement le Mali.

  26. Les terroristes utilisent l’islam comme sous couvert alors qu’ils ne sont pas des musulmans dignes de ce nom. Mes remerciements vont à l’endroit de la sécurité d’Etat, pour la réussite de sa mission.

  27. Ces djihadistes sont prêt à tout pour tuer les innocents pour rien. Ils oublient que le Prophète Mahomet n’a jamais exigé à qui que ce soit d’être musulman. En tant qu’un pays laïc, chacun est libre de choisir la religion qui lui convienne.

  28. En réalité nos autorités sont à pied d’œuvre. Enfin voilà une nouvelle réconfortante, à travers ce geste les maliens doivent réitérer leur confiance à nos autorités et contribuer à la lutte contre le terrorisme.

  29. Le Mali dans nos cœurs et dans nos esprits, par ma voix j’appelle tous les maliens à dénoncer ces djihadistes en cas de suspect. C’est ainsi, que nous pouvons les arrêter avant qu’ils font d’autres attaques.

  30. Ah bon !!! A ber aussi !!!
    Ça se voit bien que ces djihadistes ne veulent pas voir notre pays tranquille. La CMA, ni le Gatia ne doit céder à la tentation de ces bandits. Seule la paix compte, c’est dans la paix que nous pouvons tout, pas par les armes.

  31. C’est l’union qui fait la force, tant qu’on n’est pas unanime nous ne pouvons rien. C’est le moment d’être Un Peuple-Un But-Une Foi. En cette période difficile, il ne doit pas y avoir de majorité ni de l’opposition.

  32. Nous devons rester vigilants et prié pour que notre pays ne soit victime d’une nouvelle attaque terroriste. Par contre, chacun de nous doit contribuer à la traque de ces bandits en tenant toujours informé nos autorités en cas de suspect.

  33. Personne ne doit céder à la panique, le seul objectif de ces terroristes est de déstabiliser notre pays à nouveau. Ce sont nos ennemis, les ennemis premiers du retour de la paix et de la réconciliation.

  34. L’opposition n’a nullement lieu d’exister, car elle est remplit de boufffons et de mecs sans valeur et sans dignité, avec ces journalistes de merde !!!

  35. C’est vraiment désolant de voir que les leaders politiques maliens notamment TIEBILE et les journalistes se comportent de cette façon !!!

  36. Une bande d’incapables que les personnes qui animent l’opposition malienne, au lieu de faire face aux maux de ce pays vous nous cassez les oreilles avec vos conneries !!!

  37. La CMA et la plateforme ne sont pour rien dans cette attaque, elles ont toutes deux opté pour la paix et la réconciliation dans notre pays en signant l’accord de paix, et elles travaillent pour sa mise en oeuvre !!!

  38. Je me demande bien ce que les journalistes maliens peuvent avoir dans la tête pour publier des articles pareils !!! Le pays est en crise, au lieu d’appeller la population au calme et à l’appaisement , vous incitez les gens à la révolte !!!

  39. C’est une bonne nouvelle en premier temps, car cela prouve que la paix est en train de revenir petit à petit au nord de notre pays !!! Mais il faut que toutes les parties prennent part à ces différentes interventions au nord pour qu’il y ait une entente parfaite !!!

  40. Le nord de notre pays doit être sécurisé, cela doit une coalition des différentes parties, que ça soit la Plateforme, la CMA et l’armée malienne !!! Ils doivent s’entendre sur un seul point afin que cela ne soit pas qu’un simple rêve, et que la paix revienne une bonne fois pour tous !!!

  41. La CMA est à féliciter pour son effet inlassable pour le rétablissement de la paix au Nord. Tous nos encouragements, elle a le soutien de tout le peuple malien et ne pas se laisser intimider par les tracts qui n’ont autre but de créer la psychose chez notre population

  42. C’est forcement un autre coup de l’opposition malienne, plus paartiiculièrement Tièbilé Dramé parce qu”il est capable de bien pire que cela !!! Il veut à tout prix nouir aux maliens et au président de la république !!!

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi mon frère Mouss.
      Tièbilé est vraiment capable de tout.C’est une personnalité de basse moralité.
      Mais ce qu’il ne sait pas c’est tous les maliens savent quel genre de personne il est.

  43. “La politique, c’est d’abord la gestion des contradictions.”et IBK fait preuve de sagesse et d’intelligence pour faire la paix et signé cet accord de paix
    car un pays ne peut avancer que dans la paix

  44. Le président IBK est celui qu’il faut pour le Mali, car ton meilleur ami ne te conduit jamais dans une guerre, il a toujours prôné la paix et la réconciliation.
    Nous gagnons plus en faisant de paix que dans la guerre avec IBK. Il a le véritable amour de sa nation.

  45. Tu surmonteras toutes ces difficultés ma chère patrie et tes détracteurs seront hué car tu sortiras tête haute de tous ces tords qu’ils te font subir.

  46. Ce sont les journalistes à la con qui sont en train d’envenimer la situation, chose qui ne doit pas être faite surtout en cette période de crise !!! Sinon la CMA et la plateforme ont donné leur parole pour la mise en oeuvre de cet accord !!!

  47. Elle s’est fixé un objectif dans la signature de ces accords
    “Ces missions conjointes visent à sensibiliser les communautés sur le terrain afin de renforcer la réconciliation et la cohésion sociale des communautés. Elles visent également à partager avec les acteurs sur le terrain l’accord pour la paix et la réconciliation en vue de son appropriation par les communautés ainsi qu’à les préparer pour leur implication dans sa mise en œuvre en vue d’un retour de la paix et de la sécurité au nord du Mali”

  48. Nous n’avons aucun soucis à nous faire concernant le retour de la paix et de la réconciliation dans notre pays, et l’investissement des différentes parties pour l’atteinte des objectifs fixés, à savoir la CMA et la plateforme !!!

  49. Il faut notre les missions assignées au HD est toujours en cours et les résultats seront connus d’ici la fin comme le stipule le rapport
    une initiative du Centre pour le dialogue humanitaire (HD). Elles seront organisées 16 au 28 novembre prochains dans les zones indiquées pour la sensibilisation des communautés et les combattants des différents groupes armés au Nord du pays à la paix et à la cohésion sociale.

  50. C’est à l’initiative du Centre pour le dialogue humanitaire (HD) que la CMA et la Plateforme se réunissent à Bamako du 12 au 13 novembre. A l’ordre du jour : la présentation des résultats des rencontres d’Anefis tenues du 4 au 6 octobre ayant pour objectif la réconciliation des communautés du Nord du Mali et la préparation de missions conjointes dans les zones de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudéni.
    Donc c’est un travail de fond qui est en train d’être fait par la CMA et cela ne doit être mis en cause.

  51. Nous avons signé pour la paix et la réconciliation, et tous les actes posés depuis la signature de cet accord jusqu’à nos jours vont dans ce sens, que ça soit par la CMA, la plateforme et l’armée malienne !!

  52. Nous avons tous assister à ce qui s’est passé dans l’hôtel et nous sommes au courant que les assaillants ont été tué, nous sommes conscient que ses assaillants ne sont pas seul.
    C’est un acte idiot de mettre en doute cet Etat d’urgence que le président vient de décréter.
    Mr. Le journaliste il faut dire aux maliens au tend que tu peux que cet Etat d’urgence nous devons le respecter, si tu les aimes comme les aimes ton président.
    Nous savons tous de quoi ses terroristes sont capables.
    Que bénis ce peuple innocent qui dit la paix par tous moyens…

  53. toute personne qui veut la paix accompagne l’autorité malienne et tout autre personne qui veut de la débauche vas de l’autre côté du mire.
    Tout ce qu’il faut comprendre est que la voie de la paix est la meilleur, nous optons la paix et le Mali vaincra un jour, incha’allah…

  54. S’il vous plaît Mr. Le journaliste ce n’est pas le moment de jouer avec la conscience des maliens. En ce moment le pays est trop fragile, ce que vous dites n’ont eu aucune simple existence même à Ber que vous dites.
    Au Mali les informations ne couchent pas, c’est de bouche à oreille en passant par la radio.
    Les maliens s’informent entre eux à tout temps, et ceci ne sont pas des vérités.

  55. CE JOURNALISTE EST UN MENTEUR, SES INFORMATIONs N’ONT AUCUN ACTE INEXISTENCE.
    NOUS NE TE CROIRONS PAS Mr. LE JOURNALISTE TU N’ES QU’UN TROUBLEUR.

  56. Je pense que l’état doit jouer sa partition afin de mettre en application les accords vue que les cantonnements ont débuté dans ces zones pour renforcer les dispositifs sécuritaires avec les forces étrangères.
    Cela peut les profiter ces désarmements et cantonnement des combattants.

  57. Nous devons faire attention à des journalistes qui donnent des mauvaises informations. D’autres profitent de la situation du pays pour raconter des montages qui n’ont rien à avoir avec la vraie situation de la nation.
    Mais de toutes les façons nous n’avons pas peur, nous sommes tous des maliens qui ont dit OUI à la paix et avec toutes ses conséquences, même quand la paix n’as pas de conséquence.

  58. En signant ces accords, la CMA est belle et bien consciente de ce qui peut se passer. Je pense qu’elle a les moyens pour repousser toute attaques. Elle peut compter sur le soutien de nos forces suite aux accords de sécurisation des zones sous leur contrôle.

  59. Nous devons nous laisser abattre par ces tracts. Ils cherchent encore de semer la psychose au sein de notre population.
    Nos forces doivent collaborer afin de booster les extrémistes hors de notre zone

  60. Où sont vos preuves Mr. le journaliste, nous ne sommes pas d’une population qui se donne aux rumeurs. On ne peut croire à des informations sans preuve.
    Et puis je vis au Mali et j’ai des contacts au nord bizarrement aucun de ses contacts ne m’a jamais dit quoi que ce soit de cette peur que vous dites ?
    Mr. le journaliste, s’il vous plaît ne profitez pas de la situation pour raconter des n’importe quoi…

  61. Le monde entier doit se mobiliser pour mettre fin à ce fléau, les combattre partout où ils se trouvent. Les chefs religieux aussi doivent faire une grande campagne de sensibilisation pour empêcher les autres jeunes d’adhérer le terrorisme.

  62. La CMA a montré son engagement envers de la paix à travers les séminaires. Donc nul ne peut douter sa réelle motivation dans cette quête de la paix. Nous devons renforcer les mesures de sécurité dans cette zone avec les patrouilles mixtes.

  63. La CMA et la plateforme ont l’autre jour un communiqué commun suite à la prise d’otages de l’hôtel Radisson Blu, donc ils ont rassuré tous les maliens leurs bonnes volontés et leur détermination pour stabilité du Mali. Monsieur le journaliste éviter de créer la polémique, il faut respecter le deuil national pour le mémoires des victimes s’il vous plait.

  64. Nous ne devons pas croire en ses informations, ils sont pour semer la panique et le désordre dans notre pays.
    Nous sommes ce peuple qui donne tous pour assister à un Mali en paix d’où règne une stabilité total.

  65. Ceci sont des choses pour ralentir le processus de paix et de son installation. Nous ne sommes pas d’accord, nous ferrons tous pour mettre en œuvre l’accord, car c’est notre choix.

  66. Nous avons choisi la paix et la réconciliation, nous ne devons en aucun cas avoir peur.
    Nous mourons pour une cause, cette cause c’est le Mali.

  67. Nous n’avons pas peur, nous disons la paix et voilà ce qui vaut notre volonté.
    Vive la paix.

  68. Personne ne va nous dissuader ou détourner de notre chemin. La paix seule la paix nous ne voulons rien d’autre. Ces menaces ne vont rien changer. Vive l’accord d’Alger et vive le Mali uni et laïc !!!!

  69. Monsieur le journaliste ou aviez vous tiré cette information? Le pays est en situation critique il faut éviter des informations qui peuvent créer la panique et la polémique.

  70. Monsieur le journaliste il ne faut pas donner de place à la peur dans nos esprits. Ces gens sont des lâches et des mécréants. Tampi pour ce qui n’ont pas participé au processus de paix, qu’ils veulent ou pas l’accord de paix a été signé et nous avons déjà senti l’effet.

  71. La population ne doit pas se mettre en marge de cette histoire. Nous devons tous s’y mettre la dans en fournissant des informations, des motivations et notre soutien total aux forces de sécurité malienne, pour faciliter leurs tâches qui est de garantir la sécurité du Mali. Vive la paix au Mali et personne nous empêcher d’aller à notre destination qui est la paix et le développement durable du Mali.

  72. Je suis malien, je suis musulman, je condamne ces barbaries, je condamne le terrorisme et je ne veux pas qu’on se cache derrière le nom d’Allah pour faire des bêtises.

  73. Oui nous sommes maliens et nous sommes tous ce qui ont été une fois victime de la sauvagerie de ces bandits qui se cachent derrière la religion pour faire leur banditisme. Que Dieu sauve les musulmans.

  74. La presse doit éviter de divulguer certaines informations à la population. En ce moment la population a besoin du calme, elle ne doit pas paniquer, elle doit être très vigilante pour aider les forces de sécurités dans leurs missions en fournissant des informations en cas de suspect ou autre.

  75. La communauté internationale doit se mobiliser derrière tous les pays qui sont cibles du phénomène djihadiste ou terroriste. C’est un problème international, parce qu’un seul terroriste est un danger pour l’humanité même. Donc ensemble pour vaincre le terrorisme.

  76. Le terrorisme est l’un des fléaux universel qui sévit partout dans le monde. Même les Etats qui disposent de tous les conditions nécessaires pour la sécurisation de leurs frontières et de leur sécurité intérieure ont tous les maux pour se protéger du terrorisme. Prions le bon Dieu que nos autorités arrivent à nous protéger de cela car malgré leurs engagements, elle parait insuffisante.

  77. La patrouille mixe doit maintenant doubler d’effort et de vigilance, ces lâches de terroriste peuvent frapper n’importe comment et n’importe où. Déjà que la plateforme et la CMA sont informé, toute sorte de disposition doivent être mise en œuvre pour empêcher tout drame à BER. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  78. L’heure n’est pas au querelle de race, d’ethnie et de terre, l’heur est l’union nationale. Les terroristes auront plus de chant libre si les groupes armées du septentrion n’arrive point à trouver un terrain d’entente

  79. Tous ces attaques sont perpétré dans le seul but d’intimidé l’Etat et sa population, c’est pour déstabiliser le pays et tirer profit de la situation. Les malfaiteurs veulent mettre en cause et même faire annuler l’accord signé le 15 Mai et le 20 juin. Le gouvernement met tous en n’œuvre pour mettre fin à ces actes ignobles. Restons mobilisé derrière notre armée et l’Etat.

  80. Oui tu as raison, ce n’est pas la CMA seule qui doit dormir début, toute les armées au septentrion sont concernés. Si, il est vrai que la MINUSMA et compagnie sont dans le nord pour le maintien de la paix et de la stabilité, nous remarquons maintenant que la paix et la stabilité est menacé.

  81. Je pense que toute les forces locataire dans le septentrion malien, cela concerner obligatoirement tout un chacun d’une manière générale et personnelle. La communauté doit de se fait montré qu’il est dans le nord Mali dans le seul cadre du maintient de la paix et la stabilité.

  82. Certes, depuis la signature de l’accord le 20 Juin, les attaques sont perpétrées dans de différents recoins du pays. Les ennemis de notre pays essaient d’intimidé le régime en place en faisant régner la terreur. C’est dans le seul but de apporté atteinte à la crédibilité de l’accord signé le 20 Juin. Vue la crédibilité et l’avantage de l’accord de paix des groupes armés tentent de faire échoué les processus de paix. J’incite IBK et son gouvernement à ne pas céder à la menace. Et aussi surtout la population, elle doit tenir d’un grand soutien derrière le régime en place et doit aussi être le complice de la des force de sécurité car la sécurité de nous et de notre bien est l’affaire de tous et sans exception. Comme l’a dit si bien le Président en place ” le Mali d’abord”.

  83. Je ne pense pas que se sois un règlement de compte entre les races du nord, je ne croie pas à cette hypothèse. Se sont les terroristes qui aspirent encore frapper. La CMA seul ne pourra faire face à une telle menace, il est temps que la FAMA occupe toute l’étendue de Kidal, c’est l’union qui fait la force.

  84. La CMA doit vraiment prendre cette menace au sérieux, les terroristes sont capable du pire. Le problème est que les terroristes ne veulent pas voir le Mali s’unifier.

  85. Je pense que la communauté international doit aider la patrouille mixe à sécurisé BER. Comme on le dit si bien un homme avertir en faut plusieurs. Ces gens sont des malades recalé.

  86. Et moi je dit que c’est leur affaire. La CMA est une bande de voyous. Les terroristes sont des voyous. Ils sont tous pareils. Voyous ils sont, voyous ils resteront. Tant qu’ils se canardent entre eux, ça fait moins de travail pour les FAMA.

  87. Je suis pour la version d’une conspiration entre l’opposition et certains militants d’Iyad Ag Ghaly pour mettre à zéro le processus de la paix et de la réconciliation en essayant de tourner les groupes ayant signé le texte de l’accord d’Alger contre l’Etat malien. Tout cela pour rendre à g=feu la gestion d’IBK. 😯 😯 💡 💡

  88. Je demande aux militants de la Coordination des Mouvements armés de l’Azawad de ne pas se laisser emporter par ce tract. Aucun autre groupe ou homme ne peut plus faire quoi que ce soit pour tarder ou compromettre la paix. L’auteur de ce tract est contre la paix voilà pourquoi il se permet de critiquer les groupes signataires de cet accord. 💡 💡 🙄 🙄 🙄

  89. Les mixions conjointes des groupes armés sont les bien placées pour trouver l’auteur de ce tract. Le tract ne doit pas porter aucun obstacle à la nouvelle tournure qu’a pris le processus de paix et de réconciliation nationale. 💡 💡 😥 😥

  90. L’opération mixte de patrouilles pour la traque des terroristes et en train d’enquêter sur ce tract vu dans dans la ville de BER. Mais j’ai un doute sr le fait qu’il est possible que ce soit Iyad Ag Ghaly qui soit à la base de ce tract. On ne doit pas céder à ce tract. 💡 💡 🙄 🙄

  91. Après cette découverte de tract, les forces de sécurité et de défense vont surgir totalement dans cette ville pour mettre un terme à ce projet de tract de certaines personnes. Mais je soupçonne Tièbilé Dramé dans cette histoire. Car c’est lui qui a été le premier à faire une tel acte. Ce dernier est jaloux de la gestion d’IBK. Donc il est capable de tout pour ternir l’image d’IBK. 😀 😀 💡 💡 :mrgreen: :mrgreen:

  92. La découverte de ce tract ne doit en aucune manière porter un coup de bec au processus de paix et de réconciliation qui tend déjà à mettre un terme à la crise. On a vu que les groupes armés de la Cma et de la Plate-forme ont signé un accord entre eux au nom de la paix. On doit oublier ce tract et passer à autre chose. 🙄 🙄 😳 😳

  93. Je doute fort si ce n’est pas Iyad Ag Ghaly qui se cache dernière cette affaire. C’est uniquement lui et ses hommes qui n’ont pas pris part à la signature de l’accord de paix et de réconciliation nationale issus du processus d’Alger. Récemment il a rejeté cet accord. Donc rien ne prouve le contraire de ce que je viens d’avancer. 😆 😆 💡 💡 💡

  94. Je suis sûr et certain que quelque chose cloche derrière cette histoire de tract. Mais je ne suis pas confiant envers Tièbilé Dramé qui avait voulu saboter la visite d’Etat du chef de l’Etat, son excellence Ibrahim Boubacar Keïta. Comme on aime le dire souvent: le chien ne change pas sa manière de s’asseoir. 👿 👿 💡 💡

  95. Je suis sûr que ce tract n’est pas d’aucun groupe terroriste. C’est un acte de nos opposants malhonnêtes. Ces hommes politiques n’ont aucun respect pour ce pays. Voilà pourquoi ils se permettent de faire de chose pareille contre le régime d(Ibrahim Boubacar Keïta. 💡 💡 💡

  96. Le tract en question n’a absolument aucune importance dans la mesure où tous les groupes présents dans la zone du septentrion malien ont participé à la signature de l’accord de paix et de réconciliation nation issu du processus d’Alger. C’est juste une manière pour certaines personnes malintentionnées dans le processus de paix de compromettre la paix. 👿 👿 💡 💡 💡

  97. NOTRE pays ce n’est pas un pays de tribut ni ethnique les forces des sécurités doivent ratisser la ville de BER pour traquer tous les criminels et liquider sur place impitoyable à l’égard des criminels 😈 😈 😈 😈

Comments are closed.