Mali: le cantonnement des groupes armés a pris du retard

4
Le MNLA et le HCUA désormais antagoniques

Au Mali, le cantonnement des groupes armés du Nord, dispositif, prévu par l’accord de paix signé en juin dernier entre Bamako et ces groupes armés, prévoit que les combattants des groupes, ex-rebelles et milices pro-Bamako, soient rassemblés dans des sites spécifiques. Une étape cruciale sur le chemin de la paix, et qui connaît un immense retard.

Les travaux des trois premiers sites de cantonnement commenceront dans une dizaine de jours. Sept sites ont déjà été validés, sur un total de huit prévus initialement, même s’il pourrait finalement y en avoir davantage. La reconnaissance des derniers sites de cantonnement, proposés par les groupes armés eux-mêmes, est toujours en cours.

« Le premier critère bien entendu, c’est de s’assurer que les sites proposés sont sur des lieux sécurisés aussi bien pour les habitants qui seront mis dans ces sites et pour les populations qui seraient aux alentours, explique Radhia Achouri, porte-parole de la Mission des Nations unies au Mali. Ensuite, le deuxième critère a trait aux conditions de vie à fournir à ceux qui seront cantonnés ».

Le cantonnement des ex-rebelles de la CMA et des groupes pro-Bamako de la Plateforme est une première étape sur le chemin de leur désarmement et de leur démobilisation. Il doit aussi permettre de faciliter la lutte contre les groupes terroristes présents dans le nord du Mali, comme l’assure Radhia Achouri : « Le contentement servira énormément à distinguer qui est qui. C’est une opportunité des groupes armés de démontrer qu’ils n’ont rien à voir avec les activités terroristes ».

Aucune date n’est fixée, pour le début de ce cantonnement des groupes armés.

SOURCERFI.FR
PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Le bien etre du mali est entre le mains de ceux patriotes se faire confiance echanger ds informations

  2. Lu ce soir sur “Le Point “………………la libye est la prochaine cible de DAESH et quand on sait qu’elle occupe déjà une zone de 250 km de Tobrouck à Tripoli ,une grande partie du boulot est fait 👿 👿 👿 👿 👿 👿 d’autre part en Libye il y a 20 millions de kalachnikovs pour 6 millions d’habitants 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 on peut faire son marché pour pas cher . A noter aussi que l’intention de DAESH est de mettre la patte sur les pays sub sahariens en rejoignant Boko Haram , vous etes encore dans le caca pour longtemps 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 ❗ nous aussi d’ailleurs puisque la Libye est trés proche de l’Europe 💡 💡

  3. C’est pas le cantonnement qui a pris du retard , c’est plutôt le risque de voir que le cantonnement tant annoncé ne puisse jamais voir le jour .

    Il est à craindre que le cantonnement ne soit qu’un miroir aux alouettes .
    Près de six mois (6) après la signature de l’accord de paix par tous les belligérants , le cantonnement tant attendu n’a même pas encore commencé . Cela prouve à suffisance la mauvaise foi et la mauvaise volonté des décideurs . La rapidité avec laquelle le périmètre de sécurité autour de Kidal avait été établi , nous démontre que quand ils veulent , ils peuvent . Dans tous les cas s’il y avait une réelle volonté de faire le cantonnement , ils n’allaient pas attendre pendant tout ce temps pour le faire .
    En tout cas les maliens observent et attendent de voir .

    Que dieu bénisse le Mali

Comments are closed.