Paix et Réconciliation au Mali : La Plateforme et la CMA préparent des missions conjointes

0
CMA et plateforme signent un « pacte d'honneur » pour la paix
La CMA et la Plateforme

Après s’être combattus pour le contrôle de plusieurs localités du Nord du pays, les mouvements de la Plateforme et la Coordination des Mouvements de l’Azawad ont enterré la hache de guerre et semblent résolument tourné vers la paix. A cet effet, les deux groupes armés ont initié, le début du mois d’octobre à Anefif, des rencontres pour réconcilier les différentes communautés du Nord. Et pour faciliter ce dialogue entre les ennemis d’hier, le Centre HD (Centre pour le Dialogue Humanitaire) les accompagne dans l’organisation de missions conjointes de sensibilisation des communautés et de leurs combattants dans les zones de Gao, Tombouctou, Mopti, Menaka, Kidal et Taoudeni. Durant leurs missions, les deux mouvements bénéficieront de l’appui financier et technique du Centre HD.

Les représentants des mouvements de la Plateforme et de la Coordination des Mouvements de l’Azawad, qui vont être déployés sur le terrain, participent, depuis hier 12 novembre 2015 à l’hôtel Al Farouk, à une session de formation de deux jours initié par le Centre HD. La formation a pour but de former les chefs de missions conjointes afin qu’ils s’approprient des deux étapes de la mission : la sensibilisation et un partage du processus d’accord avec sympathisants et les combattants et la restitution des résultats des missions conjointes au niveau de chaque chef de lieu de région. Selon Abdelkader Sidibé, le chef de mission du Centre HD, ces missions conjointes visent à renforcer la cohésion entre les communautés, partager le contenu de l’accord pour la paix et les résultats des consultations d’Anefif avec les leaders des communautés et les combattants sur le terrain. Nous voulons aussi, ajoute-t-il, sensibiliser les leaders et les combattants sur le terrain à s’approprier l’accord de paix et préparer les leaders des communautés au nord et les combattants à s’impliquer et à participer massivement à la mise en œuvre de l’accord. Almoud Ag Mohamed, membre de la CMA, voit d’un bon œil cette initiative. De son avis, ces missions conjointes sont la suite logique des consultations d’Anefif. « Nous devons pérenniser ce travail par des missions de sensibilisation  auprès des communautés. », soutient-il. Azaz ag louk dag dag, membre de la Plateforme, affiche le même optimisme. Il a soutenu qu’il est nécessaire de donner l’information sur le terrain.

Durant 12 jours, les missionnaires des deux mouvements se rendront à Gao, Tombouctou, Mopti, Ménaka, Kidal et Taoudéni pour expliquer aux différentes communautés l’importance d’adhérer à la marche de la paix au Mali.

Madiassa Kaba Diakité   

 

PARTAGER