Maliens de l’Extérieur : Le nouveau  Ministre Hamdou Ag Ilène invite le CSDM à faire un bon en-avant  pour la réunification des maliens de l’extérieur…

1
Ce mardi 13 octobre 2020, le nouveau  Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine M Hamdou Ag Ilène a rencontré le Président du  Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne Monsieur Mohamed Cherif Haidara accompagné d’une forte délégation. Cette rencontre avait pour objet de prendre contact avec le CSDM.
 -Maliweb.net- Les échanges ont permis de part et d’autre de revenir sur l’importance du département dans la gestion de nos compatriotes établis à l’étranger et surtout la nécessité d’une collaboration franche et sincère.
 Le Président Mohamed Haidara Cherif  a profité pour faire un plaidoyer en faveur d’un certain nombre de sujets qui préoccupent les maliens établis à l’extérieur. Et aussi faire une brève présentation  du CSDM au nouveau ministre de sa création le 5 septembre 2015,  il a affiché un mode  de fonctionnement qui  repose sur la philosophie d’apprécier ce qui doit l’être et critiquer ce qui est  moins bon et enfin proposer ce qui à ses yeux semble souhaitable pour la diaspora. Il ajoutera que le CSDM implanté dans 48 pays, avec un fort potentiel en terme de nouvelles créations de démembrements.  Et que le CSDM ne nourrit aucune autre prétention que de servir la Diaspora en prenant résolument en charge ses problématiques et ses attentes.
Monsieur le Ministre en retour a attiré l’attention de ses interlocuteurs du jour sur toutes les difficultés que rencontre le Mali, en les invitant à faire un bon en-avant pour la réunification au sein des Maliens de l’Extérieur dont il a la charge de conduire les destinées. Et aussi, ajoute-t’il,  que le CSDM est un partenaire avec qui l’Etat veut  leur appui pour que les maliens établis à l’extérieur  puissent être sécurisés  et  protégés.  Et aussi  permettre à ceux qui le souhaitent d’organiser leur retour volontaire au bercail  et enfin les inviter à apporter leurs contributions au développement social économique du Pays.  Pour le Ministre, il a souhaité que  le CSDM à travers ses démembrements puisse travailler avec plus de rigueur  afin qu’il  puisse  avoir des données statistiques bien précises pour pourvoir  travailler avec  eux tant à  l’extérieur qu’à l’intérieur du pays.
Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here