Inauguration officielle du Projet d’irrigation de Alatona : L’amorce de la révolution verte au Mali ?

0

Alatona est en train de devenir un véritable pôle d’attraction dans la vaste zone rizicole de l’office de Niger en 4e région administrative du Mali où notre pays possède plus d’un million d’hectares de terres irrigables.

Une très forte délégation malienne comprenant Daniel Yohannes, Président Directeur Général du MCC (Millenium Challenge Corporation), Baba Berthé, secrétaire général de la Présidence, les Ministres Harouna Cissé (Développement Social, Solidarité et Personnes Agées), Tiemoko Sangaré (Environnement et Assainissement), Abou Sow (Ministre Délégué en charge de l’Office du Niger), Gouverneur de région (Boureima Seyba), préfets, sous-préfets et maires de la localité y a séjourné il y a quelques jours. Il s’agissait pour ces hôtes d’inaugurer un vaste projet portant sur 16 000 hectares de terres nouvellement irriguées pour un coût d’un peu plus de 122 milliards de francs CFA).

Au nom du président de la République, le secrétaire général de la présidence de la République Baba Berthé a remercié le Gouvernement des Etats Unis d’Amérique pour son aide à notre pays, une aide qui fera reculer durablement la pauvreté, a t- il dit. Propos de devin ?

Daniel Yohannes, Président Directeur Général du MCC, qui a séjourné dans notre pays du 12 au 15 octobre 2011 a participé, on se rappelle, aux côtés du président ATT au lancement des travaux d’extension de la piste de l’Aéroport Bamako, mais lesdits travaux se déroulent dans des conditions difficiles et inhumaines. Combien de fois les châteaux de carte en construction se sont écroulées ? Allez savoir.

Revenons à Alatona où le Mali compte y faire un tremplin pour une agriculture plus compétitive et performante. Aujourd’hui, quelque 4942 ha ont été aménagés, la réhabilitation et l’amélioration du réseau primaire de l’Office du Niger sont en cours afin d’augmenter le débit des cours d’eau, dit-on.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER