Le vote sur l’avenir de la mission de l’ONU au Mali reporté à vendredi

14

Le vote du Conseil de sécurité, qui devrait acter la fin réclamée par le Mali de la mission de l’ONU dans le pays (Minusma), a été reporté de jeudi à vendredi, en raison de discussions qui se poursuivent, a-t-on appris mardi de sources diplomatiques.

Le 16 juin, prenant tout le monde de court, le ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop avait exigé le “retrait sans délai” de la Minusma, dénonçant son “échec”. Alors que le consentement de l’Etat hôte est l’un des principes du maintien de la paix, le projet de résolution proposé par la France, à la manœuvre sur le dossier malien au Conseil de sécurité, propose de mettre un terme à la mission, tout en prévoyant une période de six mois pour le retrait des plus de 12.000 soldats et policiers déployés, selon des sources diplomatiques. Mais en raison de discussions qui se poursuivent entre les membres du Conseil, l’ONU et le Mali, le vote prévu jeudi a été reporté à vendredi, dernier jour du mandat en cours de la Minusma, selon une des sources diplomatiques.

Le Mali a notamment demandé de raccourcir cette période de six mois, a précisé une autre source diplomatique à l’AFP. Une durée plus courte poserait la question des conditions pratiques du retrait. “Déplacer des milliers de Casques bleus, et leur équipement, leurs installations, le personnel de soutien prend du temps”, avait déclaré lundi Farhan Haq, porte-parole adjoint du secrétaire général de l’ONU, demandant un “calendrier raisonnable”.

Les Etats-Unis, qui ont regretté la décision malienne, avaient de leur côté réclamé un “retrait ordonné et responsable”. Dès les déclarations du ministre malien, le chef de la Minusma El Ghassim Wane avait estimé que la poursuite de la mission créée en 2013 notamment pour aider à stabiliser cet Etat menacé d’effondrement sous la poussée jihadiste et pour protéger les civils, devenait “presque impossible”. Les relations entre Bamako et la Minusma se sont largement détériorées depuis l’accession au pouvoir des militaires en 2020.

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Nous demandons a Yerewolo et a toutes les organisations de la société civile du Mali des jeunes, femmes et hommes de se réunir devant les bureaux de la MINUSMA a Bamako le 30 juin 2023 pour ecouter la decision du Conseil de Securite et si elle ne va pas dans le meme sens que la decision du peuple et du gouvernement Malien alors il faut saccager et brûler les bureaux de la MINUSMA immédiatement! La MINUSMA DEGAGE!

  2. Nous comptons sur le diplomatique chevronné Abdoulaye Diop pour bien négocier ce calendrier.
    Pour moi, 3 mois seraient suffisants. Car il s’agit d’un cheval d Troie qu’il faut vite évincer avant qu’il ne nous poignarde dans le dos.

    • Pour moi il ya un tres grand bureau du PNUD sur place au Mali alors 1 mois suffit pour envoyer les soldats chez eux et le PNUD va travailler avec le gouvernement Malien pour le reste de la fermeture des bureaux de la MINUSMA!

  3. La Minusma s’en va ce qui entrainera de grosses économies pour la communauté internationale. Ils arrêteront de nous bassiner avec leurs exigences de démocratie et de droits de l’homme. La démocratie à l’africaine ce sont les juntes militaires.

  4. Désolé pour mon commentaire kilométrique ci-dessous. J’ai mal copié un de mes commentaires sur un autre article du même sujet.

    Sorry.

  5. ACCUEIL – maliweb.net
    Accueil
    Nations Unies
    Mali: la date probable de la fin de la mission Minusma révélée par les médias
    Par maliweb -27 Juin 20239

    Les casques bleus ne sont plus libres de leurs mouvements au Mali
    Les Nations unies envisagent de mettre fin à la mission Minusma au Mali le 30 juin, alors que le personnel impliqué devrait quitter le pays dans un délai de six mois, selon un projet de résolution du Conseil de sécurité consulté par Reuters.

    Après des années de tensions entre l’Onu et les militaires au pouvoir au Mali, la mission de maintien de la paix Minusma va quitter le pays le 30 juin, indique un projet de résolution du Conseil de sécurité déposé par la France, rapporte Reuters.

    La mission onusienne, présente au Mali depuis 2013, s’est vue à plusieurs reprises reprocher son impuissance par les populations et leurs dirigeants, malgré le déploiement de plus de 12.000 soldats à ce jour et un budget annuel de 1,26 milliard de dollars.

    Le 16 juin, le chef de la diplomatie malienne Abdoulaye Diop avait demandé le départ de la Minusma devant le Conseil de sécurité de l’Onu, pointant “l’échec” de cette dernière qui faisait selon lui “partie du problème”.

    Fin avril, plusieurs milliers de personnes sont descendues dans la rue à Bamako et dans d’autres villes du pays pour reclamer le retrait de la force onusienne. Au cours de la manifestation dans la capitale, plusieurs leaders de mouvements de la société civile ont dénoncé ce qu’ils considèrent comme le double jeu de la Minusma sur le sol malien.

    SOurce: https://fr.sputniknews.africa/

    Commentaires via Facebook :

    Facebook Twitter
    Article précédent
    Poutine: le groupe Wagner a été entièrement financé par l’État
    Article suivant
    Communiqué du conseil des ministres du mardi 27 juin 2023
    SUR LE MEME SUJETAUTRES ARTICLES DU MEME AUTEUR

    Nations Unies
    Le vote sur l’avenir de la mission de l’ONU au Mali reporté à vendredi

    Nations Unies
    Demande de retrait de la MINUSMA : Cette décision a-t-elle été bien réfléchie ?

    Nations Unies
    Minusma : Le Mali officialise sa demande de retrait des troupes de l’ONU

    9 COMMENTAIRES
    Observateur
    28 Juin 2023 at 10:43
    Il faut un départ sans délai.

    La mission de la Minusma a toujours été en déphasage avec la situation qui prévaut au Mali depuis son arrivée jusqu’à ce jour.

    La France a toujours foulé au pied les aspirations des maliens à l’égard de la Minusma, et ce jusqu’au 16 juin dernier.

    Toutes propositions sur le renouvellement de la Minusma ont été rédigées par la France. Voilà pourquoi elles sont toutes en déphasage avec les demandes des maliens.

    La France et ses soutiens n’ont toujours pas compris que leur hégémonie tend vers sa fin au Mali en particulier et en Afrique en général.

    Leur racisme congénital ne passera pas au Mali.

    Il faut un départ sans délai de grâce ni autre protocole. Les 6 mois demandés par la France sont trop longs alors que la majorité des troupes africaines sont dans la sous-région.

    Quand aux troupes non africaines, en 3 mois max elles peuvent se retirées.

    Tant que l’ONU ne revoit pas son logiciel, les missions onusiennes resteront toujours en déphasage avec les attentes des pays hôtes.

    Il faut aussi définir un cadre juridique clair à la question de ” Porte-plume”.

  6. La MINUSMA DEGAGE–THE SONNER THE BETTER-Il ne faut pas que la MINUSMA se perpétue et devienne un cailloux dans les chaussures des FAMA en créant des problèmes entre les autorites et la population et saboter les efforts des FAMA pour sécuriser notre Nation Malienne.

    • Nous sommes tres heureux d’entendre que la DOUANE MALIENNE conformément a ses réglés a suspendu toute entree de matériels de la MINUSMA sur le territoire Malien a partir du 30 juin 2023 date de la fin de son mandat! Une tres bonne decision qui est une étape essentielle pour aider la MINUSMA a quitter notre territoire national! Le PARENA et ses leaders Tieblen Konare-Drame, PPR et autres ont deja commencer a mourir de chagrins.

      • Cette décision de la douane est même tardive.
        Mais mieux vaut tard que jamais.

        La France etant aux commandes, je n’ose même pas imaginer la quantité de produits dangereux et néfastes qui ont été introduits par la voie de la Minusma.

  7. United Nations do not possess shortage of liars on it’s staff. It seem in order to be hired by United Nations you must have willingness to tell what is to everyone obvious lie plus act on it as if it is truth. United Nations possess personnel from around world knowledgeable plus experienced in using best methods of carrying out every logistic methods. If it was needed that group could move 12,000 soldiers, various other personnel plus equipment in just week so why tell us lie of it will take six months? Thirty days is excess what MINUSMA need for it’s entire organization to be out of Mali. Oh! NATO want two spy networks intruding on Mali. One being continuation of MINUSMA spy net work that interact with terrorists operatives plus other foreign spy network working with international friends of terrorists being result of recent rushed Sahel five agreement with United Nations leaving condition of when MINUSMA leave Mali it’s spies may stay switching to being under authority of Sahel 5 plus NATO agreement. Nothing clever about that but it is mechanism that would aid further NATO aggression.
    It is clear that NATO have not given up on it’s intent to plunder North Mali plus intend to make upgrading living conditions in North Mali beyond Mali ability to afford unless government avoid extreme corruption that is somewhat taking place in areas of developing infrastructure like roads. We must develop quality infrastructure at as little cost as possible. By doing so we will much sooner position ourselves for our citizens to do world class modern business. If we do not meet this need we will be left out on Ubuntu Beliefs Religion (UBR ) Julu soon market ing t’s world superior free speech shield by ” hunt would would you …hunt would would consultation. It will become great tourist attraction plus should be combined with other tourist attraction in area with setting fit for tourists. I hope Mali do not miss out. To apply outdated methods of corruption ascertain Mali will miss out. Our focus should be at creating infrastructure that may be maintained that enable world class modern living conditions for all Malians not individuals or groups building huge fortunes that will never be used plus that facilitate creation of nation of peasants. That is European disposition doom to fail in modern day Africa if applied by Africans. Nigeria is great example. A nation that should be permanent member of UN Security Council but is incapable of neutralizing Boko Haram. Therefore unable to provide competent security to itself plus unfit for permanent member of UN security council. A result of massive corruption plus stupid foreign ass kissing niggers in leadership position.
    If we take modern day survival oriented approach with timely delivering competent security plus world class modern living throughout Mali we will not impose corruption instead we will focus at meeting needs required to master challenges of unstoppable accelerating Global Warming that wait for no one. Thereof all Malians may live well being we will make living well affordable.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!