Un diplomate chinois demande à la communauté internationale d’aider le Mali à renforcer ses capacités sécuritaires

2
Election de 5 membres non permanents du Conseil de sécurité par l'Assemblée générale des Nations unies le 8 juin 2018 / © AFP / Don EMMERT
Election de 5 membres non permanents du Conseil de sécurité par l'Assemblée générale des Nations unies le 8 juin 2018 / © AFP / Don EMMERT

NEW YORK (Nations unies), 16 janvier (Xinhua) — Un diplomate chinois a demandé mercredi à la communauté internationale d’aider le gouvernement du Mali à renforcer ses capacités en matière de sécurité et de lutte antiterroriste, afin qu’il puisse faire face aux menaces de plus en plus complexes qui ont émergé dans le nord et le centre du pays.

La paix et la sécurité au Mali sont étroitement liées à la situation sécuritaire générale dans le reste de la région, et des approches globales doivent donc être adoptées pour lutter contre les activités terroristes au Mali et dans les pays voisins, a déclaré au Conseil de sécurité Wu Haitao, représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies.

“La Chine apprécie les efforts fournis par le gouvernement et par le peuple maliens pour appliquer l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali de 2015. Ces efforts ont débouché sur de véritables progrès”, a-t-il indiqué.

La situation sécuritaire continue cependant à se dégrader dans le nord et le centre du Mali, où les activités terroristes sont devenues endémiques. La communauté internationale doit en conséquence continuer à soutenir la paix et le développement au Mali, a-t-il affirmé.

“Tout en respectant l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale du Mali, la communauté internationale doit l’aider à consolider ses capacités en matière de développement local et de gouvernance. Le régime de sanctions doit par ailleurs avoir pour but de soutenir le processus politique, en stricte conformité avec le mandat du Conseil de sécurité”, a affirmé M. Wu.

Le diplomate chinois a souligné que la Chine était prête à travailler de concert avec la communauté internationale pour contribuer à la paix et à la sécurité du Mali.

Le gouvernement malien a signé en 2015 un accord avec les milices pro-gouvernementales et avec certains groupes rebelles dans le but de mettre fin aux hostilités, de lancer des programmes de développement dans les régions troublées du nord, et de ramener la paix et la stabilité dans le pays.

Le conflit qui sévit dans le nord du Mali a débuté en 2012. Malgré la signature d’un accord, la situation en matière de sécurité reste depuis lors volatile, avec un nombre croissant d’incidents en 2018.

Par http://french.xinhuanet.com

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Encore des communauté internationale qui préfère des rétro-commissions !
    Non!prenons notre destin en main!

  2. «Colonisation» de l’Afrique: l’ambassadrice d’Italie en France convoquée au Quai d’Orsay

    Après que le vice-président du Conseil des ministres italien et dirigeant du Mouvement cinq étoiles (M5S), Luigi Di Maio, a déclaré que «certains pays européens, la France en tête, n’ont jamais cessé de coloniser des dizaines de pays africains», l’ambassadrice d’Italie en France a été convoquée au Quai d’Orsay, rapporte Reuters.

    L’ambassadrice d’Italie à Paris, Teresa Castaldo, a été convoquée ce lundi au Quai d’Orsay après les propos du vice-président du Conseil des ministres italien selon lesquels l’UE «devrait sanctionner la France et tous les pays qui comme la France appauvrissent l’Afrique», selon Reuters.

    Le vice-président du Conseil des ministres italien et dirigeant du Mouvement cinq étoiles (M5S), Luigi Di Maio, a appelé l’Union européenne à instaurer des sanctions à l’encontre des pays qui, selon lui, «appauvrissent l’Afrique» et sont ainsi à l’origine de la crise migratoire. Il a indiqué également que certains États européens, «la France en tête», n’avaient «jamais cessé de coloniser des dizaines de pays africains».

    M.Di Maio estime que la France qui «imprime une monnaie, le franc des colonies», dans «des dizaines de pays africains», finance ainsi sa dette publique.

    ET NOS SOUS-HOMMES DE DIRIGEANTS, QU’ EN DISENT-ILS …?,??

    LE MONDE COMMENCE Á AVOIR HONTE DE L’ AFRIQUE FRANCOPHONE…

    DIONCOUNDA TRAORÉ, DJON-KOUNDA (FILS DE LARBIN -GÉNÉTIQUEMENT LARBIN), DONT LE PERE FUT GENDARME DE L’ ARMÉE COLONIALE FRANCAISE, CELUI QUI OBLIGEAIT NOS VALEUREUX ET INTEGRES PARENTS AUX TRAVAUX FORCÉS, Á L’ ESCLAVAGE.

    DIONCOUNDA TRAORÉ, DJON-KOUNDA (FILS DE LARBIN -GÉNÉTIQUEMENT LARBIN) NE POUVAIT QU’ AVOIR LE REFLEXE PAVLOVIEN DE FAIRE REVENIR L’ ARMÉE FRANCAISE AU MALI.

    DIONCOUNDA TRAORÉ, DJON-KOUNDA (FILS DE LARBIN -GÉNÉTIQUEMENT LARBIN) MÉRITE DU PEUPLE MALIEN L’ APPLICATION DE JUSTICE POPULAIRE POUR AVOIR LIVRÉ LA NATION MALIENNE Á LA FRANCE.

    LE MONDE ENTIER VOIT LE MALI, LA NATION MALIENNE POURRIR DANS LES MAINS DE LA FRANCE ET DE SES LARBINS ENDOGENES DE PEAU NOIRE…

    LES NATIONS CIVILISÉES, PAS COLONISATRICES ET IMPÉRIALISTES, PLEURENT L’ L’ AFRIQUE FRANCOPHONE, LES FRANCAIS DE SOUCHE AUSSI…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here