In memoriam: Ahmed Elkori, tu nous lâches toi aussi

5

Avalanche d’hommages depuis hier quand la terrible nouvelle de ton décès s’est répandue. Quoi d’étonnant, Ahmed? Tu étais à tout le monde, tu aimais tout le monde, la profession qui te pleure comme en dehors, en particulier les amis et la famille. Tu seras resté disponible et loyal jusqu’à la mort.

La preuve c’est que tu es mort toi même pendant des funérailles dont tu ne voulais aucunement être absent. Rire et échanger quelques blagues, raconter quelques anecdotes faisaient partie de ta belle nature. Cela manquera à ton monde. J’ai quant à moi une dette envers toi: celle de l’amitié et de la fidélité. Tu m’avais adopté sans calculs à Tombouctou un jour de 2011 et tu m’as laissé partager ton toit, tes repas, tes contacts, ta famille. Parce que tu ne savais rien refuser à personne. Parce que pur produit de Tombouctou et de sa culture toute de générosité et de solidarité, tu étais aux côtés de ceux qui en avaient besoin. Parce que tu avais su rester toi-même, exagérant toujours un peu aimant parfois les coups de gueule, mais toujours prêt à servir. Tu es juste irremplaçable dans ce que tu étais et savais faire. Au revoir cher collègue, frère et ami.

Adam Thiam

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Dommage que cet excellant journaliste s’est laisser happer par les politiques, et se contente maintenant que des miettes publications ” in memoriam ”
    M THIAM LE MALI A TANT BESOIN DE TES EDITORIAUX FRANCS IMPARTIAUX ET SINCERES, une remarque que je vous avais déjà fait quand je vous ai croisé à Abidjan.
    REPRENNEZ LA PLUME AU SERVICE DU PEUPLE

    • ….LA CORRUPTION T AVALE, T ES PLUS CAPABLE D ETRE INCORRUPTIBLE….

  2. Lorsque l’excellent journaliste d’investigation, Adam Thiam, se fend d’une oraison funèbre et tisse des lauriers “blancs-roses” à son aîné journaliste de Tombouctou mort “debout sur les remparts”, en écrivant, je le cite : ” J’ai quant à moi une dette envers toi: celle de l’amitié et de la fidélité. Tu m’avais adopté sans calculs à Tombouctou un jour de 2011 et tu m’as laissé partager ton toit, tes repas, tes contacts, ta famille. Parce que tu ne savais rien refuser à personne. Parce que pur produit de Tombouctou et de sa culture toute de générosité et de solidarité, …”, je suis surpris qu’Adam THIAM se trompe de nom de famille de l’illustre disparu – mon compatriote de la Ville Sainte que je connais bien – qui s’appelle Ahmed ELKOURY et non Ahmed Ellori.

    Sincèrement

    • HAHAHA MON ONCLE A MOI, ONCLE AG AZAMANE A PARLE, …DONC LE GRIOT THIAM NE SAIT MEME PAS OU IL EST?!…VOILA LA REALITEE!

  3. …..J’ai quant à moi une dette envers toi: celle de l’amitié et de la fidélité. Tu m’avais adopté sans calculs à Tombouctou un jour de 2011 et tu m’as laissé partager ton toit, tes repas, tes contacts, ta famille……

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here