IN Memoriam : La population de Mahou exprime sa reconnaissance à Ibrahim Boubacar Keita !

0

Décédé le dimanche 16 janvier 2022, l’ancien président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, a été inhumé à son domicile à Sébénicoro, le vendredi passé, après la cérémonie d’hommage funèbre à la place d’armes du génie militaire à la base A de Bamako le même jour.

Cette cérémonie officielle a enregistré la présence de plusieurs personnalités du pays, des autorités traditionnelles et religieuses, des anciens camarades militants etc.

C’est dans ce cadre que le village Mahou a envoyé une délégation pour rendre un dernier hommage à son « Moumbê ». Ce titre lui a été attribué par la population de ce village en août 2015, lors d’une visite dans ledit village.

Ayant appris la nouvelle du décès de l’ancien président du Mali Ibrahim Boubacar Keita entre 2013 et 2020, la population du village de Mahou s’est réunie dans les locaux de la mairie. Notables, chefs coutumiers, autorités administratives etc., tous ont pris part à cet évènement. L’objectif était de faire des bénédictions pour l’homme que la population de ce gros village du Mali avait surnommé son « Moumbê » qui signifie « le roi ou chef de Mahou ».

Pour rappel, c’était en 2015, à l’occasion de l’inauguration de la route qui relie la route nationale numéro 12 (RN12) au village de Mahou. Pour être plus précis, la RN12 relie la ville de Koutiala à la frontière Mali-Burkina en passant par Koury.

Le bitumage de ce tronçon, environ 7 km, était une promesse de campagne électorale en 2013 d’IBK à la population. Cette réalisation avait coûté au budget national la somme de 1,4 milliard FCFA. Dès lors, Ibrahim Boubacar Keita était considéré par cette population comme un messie.

En 2015, les notables avaient affirmé que depuis le régime Modibo Keita dans les années 1960, aucun président du Mali n’avait rendu visite à Mahou.

« Quoi qu’on dise, IBK est un homme de parole. Il a réalisé ce qu’il nous avait promis. C’est grâce à lui que Mahou se considère aujourd’hui comme un village du Mali. Jusqu’à ce jour, nous ne savions pas si nous étions des Maliens ou des Burkinabè. La réalisation de ce projet a dissipé tous les doutes de tous les habitants de Mahou», a indiqué le chef de village Zotéré Koné qui a accordé une interview à nos confrères de Delta News.

En plus de la réalisation de cette route, l’ancien président avait également octroyé aux populations de cette localité une dizaine de tracteurs subventionnés par l’Etat. Il est aussi important de signaler la réalisation d’un pont situé à quelques kilomètres du village vers la partie EST pour permettre aux habitants d’accéder facilement à leurs champs surtout en période hivernale. Sans oublier la construction du local de la sous-préfecture et beaucoup d’autres projets notamment l’électrification du village.

Arrondissement situé dans le cercle de Yorosso, région de Sikasso, Mahou est considéré comme l’un des plus gros villages du Mali géographiquement très proche du Burkina-Faso.

Avec une population estimée à plus de 16 000 habitants, Mahou est un village de l’ethnie « bwa » dont l’agriculture constitue la principale activité. Il est une localité de production par excellence du coton qui contribue beaucoup à l’économie du pays.

Mantan Koné

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here