Janjo : Aissata Cissé,  Pour une dame de cœur et une voix de légende

8

Grande sœur, tu es partie hier sans rien me dire. Mais je te connais, je sais que pour rien au monde, tu ne nous aurais lâché en ce moment. Tu serais restée, avec nous, avec  ta place toujours devant, parce que ta vocation était d’être le bouclier des autres : ceux qui ne savaient pas se défendre mais qui étaient attaqués.  Quelle tristesse, Aissata, que tu ne sois plus  en mesure de lire ces mots, de porter cette couronne de lauriers que je tresse spécialement pour toi . Pour ce que tu fus, pour ce que tu fis !  J’en porte témoignage, dame de cœur que tu fus. Et je le fais à la place de feu Thierno Ahmed Thiam que tu as assisté jusqu’à son dernier soupir. Tu es venue chaque fois et pendant des heures, rire avec lui, l’aider à affronter dans l’humour le rendez-vous gravissime avec la mort. Il t’aurait  tressé une plus belle couronne  avec les mots de perle et de feu dont il avait le secret. S’il le pouvait !  Aujourd’hui, le destin qui s’invitera chez chacun de nous a voulu que ce soit ton tour. J’en porte également témoignage, voix de légende que tu fus et qui entretint la fascination de toute une génération  pour le métier. Ton timbre unique et suave avait fait adopter Radio-Mali. Ton humilité s’était chargée du reste. Rares sont, comme toi, ceux qui ont eu les honneurs et la reconnaissance de la profession. De ton vivant, de surcroît.  C’est de tout mérite, ton mérite à toi. Je ne te pleurerai donc pas. Au contraire, je t’inviterai à endosser ce janjo composé pour toi et auquel s’associe, j’en suis sûr, le cercle infini de tous ceux qui t’ont aimée. Vas,  Aissata et pardonne-nous ! En ce qui nous concerne, tout est pardonné.

Adam Thiam 

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Merci Adam. Nous avons en Aissata un role model qui va certainement servir de source d’inspiration pour des generations de Maliennes de de Maliens a venir. Nous allons continuer a celebrer la vie et les exemples d’Aissata.

  2. INA LILAHI WA INA ILEYHI RAJI OUNE.
    ALLAHOUMA ARHAMHA WA AGHVIR LEHA!
    QUE LE TOUT PUISSANT ALLAH L’ACCUEILLE DANS SON PARADIS!!!

  3. Mort d’Aissata CISSE : Hommage
    Merci Adam THIAM

    Très cher tonton Adam THIAM, J’ai lu dans la douleur, mais avec beaucoup de fierté les lignes que tu as écrites pour dire ce que fut et ce que fit Tanti Aissata CISSE. Je ne sais pas, si j’en sais plus.

    Mais je ne sais pas non plus si mon témoignage pourra être su, comme le tien, si non que par Whatssap, SMS que je chargerai ton neveu, mon ami Abdoul Nazidou THIAM de te transmettre. Cela pour te dévoiler la parfaite coïncidence de nos appréciations sur la désormais feue Aissata CISSE.

    Mais saches que je n’aurai probablement pas pu résister aux pleurs que j’ai entendus au téléphone lorsque j’ai appelé ce jour Mme SEMEGA Isabelle, sa fille, si j’avais été en face d’elle, tant à travers elle et son mari, mes liens étaient très solides avec Tanti. J’étais son « fils » et son « ami ». Elle était ma tante, et la tante de tous nos amis du grin de Badala Sema depuis les années 90. Mais pas que :

     elle nous ouvrait des horizons avec son carnet d’adresses très fournie ;
     elle nous conseillait et nous enseignait, y compris dans les métiers et les domaines de compétences qui étaient les nôtres ;
     elle nous donnait les meilleures informations pour la meilleure culture qu’elle s’évertuait avec obstination à nous faire acquérir pour notre jeune carrière d’alors ;
     elle nous consolait chaque fois que des perturbations ont hanté notre quiétude ;
     elle n’attendait jamais que nous venions à elle pour nos besoins ; elle était la première à venir à nous et nous demander pour cela ;
     enfin, tonton THIAM, comme tu as su adroitement le sous-entendre, elle nous parlait comme si cela devrait un jour prendre fin.

    Voilà maintenant qu’elle est partie sans te prévenir. Je ne suis pas habile littéraire comme toi. Mais je voudrais cher tonton que tu saches également que lorsque j’ai pris la plume pour écrire et dire mon témoignage sur cette Dame du Mali, j’étais écartelé entre deux tendances :

    Celle de titrer : « Décès d’Aissata CISSE, témoignage » et « Mort d’Aissata CISSE, témoignage ». Ma raison m’a conseillé la seconde formule.

    Car décès et témoignage, sonne comme si ma douleur et mon admiration pour Feue Aissata CISSE pour ses hauts faits de Tanti s’arrêteront définitivement lorsque j’aurai quitté ses obsèques et présenté mes condoléances. Non, au contraire ! C’est plutôt que le mot « mort » signifie en ce moment précis pour moi « éternité » ; l’éternité de la perte immense pour tous, l’éternité aussi de tout ce que nous avons acquis et obtenu d’elle, et éternité de la solidité de nos rapports avec sa progéniture et ses proches.

    Je sais que tout le Mali le sentira, tonton tu n’as qu’à suivre dans l’opinion ce qui se dira à sa mémoire (presse, opinion publique, hommes politiques, habitants de Badala et d’ailleurs, grin, etc.).

    Tonton je termine cette sombre note en me joignant à toi pour exprimer ma profonde compassion à sa famille et à ses proches parents, au peuple malien tout entier, et prier Allah le tout puissant, pour qu’il l’accueille dans son paradis éternel. Amen !

    Boubacar DIAGOURAGA dit DIAGOUS

  4. Je ne la connais pas mais après avoir lu et entendu les témoignages, je pense que c’était une personne de bien. Qu’elle repose en paix.

  5. Quel oraison!!! Mes pensées vont à ta fille chérubin Habibatou Dembélé qui a donné son âme pour l’avènement de la démocratie .
    Tes sourires francs et ta voix inimitable font de toi l’icône du journalisme au Mali.
    La république t’est reconnaissante.

    VIVE LA RÉPUBLIQUE

  6. Paix a son âme. Beaucoup d’entre nous sont devenus de très bon cadres à cause de ses Journalistes chevronnes de la RTM: Feu Lamine Coulibaly, Djibril Bodge , Massiré Yattasaye, Aissata Cissé, Demba Coulibaly j ‘en passe. Que Dieu vous donne la bonne récompense àTous.

  7. Quand un vieillard meurt , c’est une bibliothèque qui brûle,
    Avec votre départ , c’est une radio qui s’est éteinte, Que ton âme repose en paix grande !

    Hélas !nous n’avons pas d’autres possibilités que de subir la volonté d’Allah SWT, sinon on préférait vous garder

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here