Alger dénonce la «faillite mémorielle» d’Emmanuel Macron

3

Le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a été reçu mardi 5 octobre à Bamako par le Premier ministre Choguel Maïga. Une visite qui survient alors que le Mali et l’Algérie sont tous deux en brouille diplomatique avec la France.

Emmanuel Macron a suscité le week-end dernier la colère d’Alger en se demandant si la nation algérienne existait avant la colonisation française. Le chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra a donc profité de sa visite au Mali pour répondre au président français. Il est le premier officiel algérien à le faire dans les médias.

« Nos partenaires étrangers ont besoin de décoloniser leur propre histoire, de se libérer de certains comportements, de certaines visions intrinsèquement liées à la logique incohérente portée par la prétendue mission civilisatrice de l’Occident, qui a été la couverture idéologique pour essayer de faire passer le crime contre l’humanité, qu’a été la colonisation »a déclaré le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra mardi soir sur les ondes de l’ORTM, la télévision d’État du Mali. 

« Crises malencontreuses »

« Cette décolonisation s’annonce comme une priorité pour faire en sorte que ce que je qualifierais de faillite mémorielle, que trahissent les propos concernant l’Algérie, concernant le Mali qui ont été tenus récemment, a poursuivi Ramtane Lamamra. Cette faillite mémorielle, qui est malheureusement intergénérationnelle chez certains membres et acteurs de la vie politique française, parfois au niveau les plus élevés. Et donc cette faillite mémorielle qui pousse les relations de la France officielle avec certains de nos pays dans des situations de crises malencontreuses, devrait pouvoir s’assainir par un respect mutuel inconditionnel. »

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Aussi bien les Francçais que les arabes ont colonisé d’autres peuples.- Les arabes aligériens ne sont pas les autochtones de là-bas. L’histoire nous rappelle aussi de la conqête européenne des mours c’est à dire les berbères islamisés qui ont entrepris les guerres de djihades en Europe. Ils ont été stoppés par Charles Martel dans Midi Français. Avant la conquête, Française l’Algerie n’existait pas dans ses frontières actuelles. Cela est un fait historique.
    Pendant la guerre d’oocupation du Mali de 2012, l’Algérie a soigné les blessés de guerre des islamistes dans les hopitaux de Tamanarasset (je ne sais pas si je l’écris bien). Si le Mali faisait la même chose dans l’éventualité d’un conflit en Kabylie cela sera consideré comme un soutien. Les arabes et les occidentaux sont pareils, tous impérialistes et esclavagistes. Je ne sais donc pas qui je vais supporter. En fait je m’oocupe de moi-même et de mes problèmes.

    • En effet, pour ça que que les 2 vont de paire!

      La France « arme les bourreaux » au Yémen, dénonce,
      Le député ex-LREM de Haute-Garonne Sébastien Nadot estime, lundi sur franceinfo, que dans la guerre au Yémen, « la France est manifestement du côté des bourreaux ».

      Le député a été exclu du groupe LREM en décembre 2018 après avoir déposé plainte auprès de la Commission européenne pour vente d’armes illégales et déployé une banderole « La France tue au Yémen » devant l’Assemblée nationale.

      Yémen : une frappe de l’Arabie saoudite fait plus de 100 morts

      « La France est manifestement du côté des bourreaux et ce sont les populations civiles yéménites qui en font les frais. C’est absolument terrible. Il y a un traité sur le commerce des armes. Donc la France est en faute en exportant des armes vers les pays de la coalition aujourd’hui, la France enfreint le droit international et c’est incroyable.

      Matignon ment tout simplement. Matignon a les éléments suffisants pour savoir que potentiellement la France vend des armes qui peuvent servir contre les populations civiles. 30% des frappes de la coalition vont sur des populations civiles. »

    • En effet, pour ça que que les 2 vont de paire!

      La France « arme les bourreaux » au Yémen, dénonce,
      Le député ex-LREM de Haute-Garonne Sébastien Nadot estime, lundi sur franceinfo, que dans la guerre au Yémen, « la France est manifestement du côté des bourreaux ».

      Le député a été exclu du groupe LREM en décembre 2018 après avoir déposé plainte auprès de la Commission européenne pour vente d’armes illégales et déployé une banderole « La France tue au Yémen » devant l’Assemblée nationale.

      Yémen : une frappe de l’Arabie saoudite fait plus de 100 morts

      « La France est manifestement du côté des bourreaux et ce sont les populations civiles yéménites qui en font les frais. C’est absolument terrible. Il y a un traité sur le commerce des armes. Donc la France est en faute en exportant des armes vers les pays de la coalition aujourd’hui, la France enfreint le droit international et c’est incroyable.

      Matignon ment tout simplement. Matignon a les éléments suffisants pour savoir que potentiellement la France vend des armes qui peuvent servir contre les populations civiles. 30% des frappes de la coalition vont sur des populations civiles. »

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here