Commune IV de Bamako : le Mouvement Sira Kura lance ses activités de développement social au profit des populations

1

Créé il y a quelques années pour impulser une nouvelle  dynamique à la gestion des affaires publiques, le mouvement politique ‘’ Sira Kura’’ multiplie les initiatives développement au profit de la population.

Courant semaine, ce sont  les couches vulnérables de la commune IV qui étaient à l’honneur  dans la mise en œuvre de la politique  de développement sociale de ce mouvement. L’Association malienne des déficients mentaux (AMALDEM) qui a bénéficié du soutien matériel et en vivres  du Mouvement. Cette association sise dans le quartier de Taliko, où siège l’école qui abrite  une centaine de déficients mentaux de la capitale est vulnérable tant elle manque de soutient financier. «  Nous accueillons des enfants malades qui ont les mêmes droits que les enfant normaux.  Mais la subvention  que nous bénéficions est en deçà des besoins des déficients mentaux », a souligné le directeur de l’école en notant que l’école abrite  les femmes et les enfants rejetés par leurs familles à cause de leur  déficience mentale. Il a indiqué à cette occasion pour lancer un cri de cœur aux autorités et les bonnes volontés à soutenir  les déficients mentaux.

Un cri de cœur  que les responsables du mouvement ‘’Sira Kura’’ en remettant  des vivres  et plusieurs types de nourritures qui peuvent permettre à l’école prendre en charge les enfants pendant quelques mois. Pour la vice-coordinatrice du mouvement, Mme Keïta Zeinabou Sacko,  Cira Kura soutient toutes les initiatives qui peuvent contribuer à l’amélioration du cadre de vie  et du développement des populations.  « Sira Kura  travaille à un meilleur devenir du Mali », a-t-elle ajouté. En effet, dans le manifeste du mouvement, il est indiqué que ces responsables œuvrent à consolider une démocratie avec un contrepouvoir, à développer la culture du mérite, à assainir l’administration, à lutter contre la corruption endémique.  Pour ce faire, Sira Kura  œuvre à instaurer une démocratie  assortie d’une IVe République. Laquelle se  consacre l’équilibre des pouvoirs, au  renforcement du parlement,  à réduire les pouvoirs du Président de la République, à instaurer une justice. En outre, ce mouvement prône l’interdiction du népotisme dans la sphère publique, du trafic d’influence et un accès  équitable aux marchés publics.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here