Ladji Bourama : l’albatros ou le Magellan des temps modernes ?

3
IBK, 78 voyages en un an
(photo archives)

Nous ne saurons dans le pire de nos cauchemars comparer notre président ”père démolisseur” aux grands explorateurs des temps anciens. On peut aimer ou détester les Christophe Colomb, les René Caillié, les Fernand de Magellan, dont les voyages ont favorisé les colonisations et les crimes qui ont été perpétrés avec. Mais, ce qu’honnêtement, nul ne peut nier, contester, ce que ces messieurs ont aimé leur patrie. Ils furent à hauteur de mission. Ils n’ont pas déçu. L’essentiel est là.

 Voyager en soi n’est pas grave. Les voyages doivent être utiles et importants. Faire 10000 fois le tour du monde ne sert à rien, si c’est juste pour le plaisir de voyager. Voyager pour voyager. Notre IBK national, qui n’a ni le talent ni le patriotisme de ces explorateurs, s’est doté d’un avion dans les conditions que l’on sait. Et voilà, des voyages-bidons, inutiles et insignifiants gaspillant davantage dans un luxe outrancier les maigres ressources de notre nation qui se cherche. Nos deniers publics, au lieu de servir à sécuriser les populations, sont dilapidés dans une inconséquence insoutenable et une légère blâmable. Nul ne peut dire, à moins  de consulter la mémoire de l’avion, combien de voyages IBK a effectué avec. Nul ne peut le dire. Tantôt, c’est pour présenter des doléances, tantôt pour aller dans des endroits dont IBK lui-même ne peut correctement prononcer le nom.

 

Merci au président Alassane Dramane Ouattara de n’avoir pas invité IBK pour votre cérémonie d’investiture de second mandat. Merci ADO. Vous avez par votre geste prouvé toute la mesure de ce que vous faites. Les élites regardent passives. Hélas. Aminata Dramane Traoré, voilà le combat que vous devez mener. C’est difficile et peut mettre les services de l’État à vos trousses pour vérifier l’état de vos entreprises. Mais ne rien faire vous enlève toute crédibilité. Soumana Sacko, où êtes-vous ? Est-ce le début du renoncement, de la compromission ?

Albert Einstein a écrit : «Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font du mal, mais par ceux qui regardent sans rien faire.» Charles Baudelaire a écrit : «Maudite soit la nuit aux plaisirs éphémères.» IBK n’est pas là pour l’essor du Mali. Non, non et non, il est là pour lui et les siens : «Jouir de plaisirs futiles est un joli talent.»  L’albatros, lui, continuera à voler jusqu’à… ?

 

Boubacar SOW

                                                                                                             

  boubacarsow@hotmail.fr

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. MERCI Mr SOW RIEN A DIRE BRAVO VOTRE CONSTAT EST CLAIR ET NET .LE MALI EST FOUTU AVEC CE PRÉSIDENT DE LUXE ET DE DÉPENSES INUTILES. EN DEUX ANS ET DEMI IL A COMMIT PLUS DE SCANDALES ET DE DÉGÂTS QUE TOUT LES CHEFS D’ÉTAT MALIEN DEPUIS L ‘INDÉPENDANCE.C’EST UN PRÉSIDENT JOUISSEUR; FRIMEUR , FLAMBEUR NE VIVANT QUE POUR ASSOUPIR SES DÉSIRS, SES RÊVES DE BON VIVANT ET LE MALI N’EST PAS SON PROBLÈME. IL EST VENU AU POUVOIR, POUR S’ENRICHIR AVEC SA FAMILLE ET SES AMIS MAIS PAS POUR LE MALI. ET IL EST ENTRAIN D’ENFONCER LE PAYS DANS LA MERDE ,IL FAUT UN SOULÈVEMENT POPULAIRE POUR QU’IL PARTE SINON CE SERAIT TROP TARD POUR LE MALI.COMME LUI MÊME LE DIT ALLAH KA TIGNE DEME.

  2. LADJI BOURAMA n’est ni un Albatros, ni un MAGELLAN mais un président à la recherche d’un rôle. Il dit ne pas être au courant des choses ou des décisions de grandes importances tel l’engagement de l’armée Nationale sur un théâtre d’opération (Kidal). Il ne maîtrise pas du tout ses propres enfants qui se fichent de ses objections pour aller au devant de la scène. Qu’est-ce qui reste à notre cher LADJI si ce n’est jouir de ses cinq ans de vacances au sommet de l’État ?

    • Sceptiques indecrotales.Comment était le Mali quant IBK accédait au pouvoir ?

Comments are closed.