Lutte contre la COVID-19 : L’apport de CVD-Mali

0

Le Centre de Développement des Vaccins du Mali, (CVD-Mali) et le gouvernement malien participent à l’essai mondial de l’OMS de nouveaux traitements thérapeutiques contre la Covid-19.

« L’essai Solidarité Plus de médicaments prometteurs sera mené dans 52 pays du monde entier et constitue une collaboration mondiale sans précédent pour la recherche et le développement dans le domaine de la Covid-19 », selon l’OMS. Dans ce cadre, le Mali a déjà reçu des doses de médicaments.

L’essai thérapeutique Solidarité recrutera des patients hospitalisés avec la Covid-19 afin de tester trois nouveaux médicaments.

« Les thérapies ont été sélectionnées par un groupe d’experts indépendants et ont le potentiel de réduire les taux de mortalité dus à la Covid-19. Les trois traitements -artésunate, imatinib et infliximab -sont des traitements bien connus dans la lutte contre d’autres maladies. L’artésunate est prescrit pour des cas graves de paludisme, l’imatinib est utilisé pour traiter certains cancers et l’infliximab est souvent utilisé pour traiter des maladies comme la maladie de Crohn et la polyarthrite rhumatoïde. Tous les médicaments de l’essai ont été donnés par les fabricants, déclare le ministre Samba Sow.

Réagissant à la nouvelle que le Mali allait jouer un rôle central dans l’essai Solidarité Plus, le professeur Samba Sow a déclaré : “Des essais tels que l’essai thérapeutique Solidarité Plus de l’OMS sont essentiels ».

Selon Dr. Sow, “au cours de ma carrière, dans le développement et la recherche de vaccins, j’ai pu constater la capacité des chercheurs africains et ils ont plus que jamais une contribution à apporter pour résoudre ce casse-tête pour l’Afrique et le monde ».

“Je suis très reconnaissant à l’OMS et aux autres partenaires d’avoir vu cette occasion de renforcer les capacités et d’avoir investi pour y parvenir. Grâce à ces capacités accrues, nous serons bien placés en Afrique pour continuer à mettre au point les médicaments et les vaccins qui sont si nécessaires, aujourd’hui et demain”, a-t-il poursuivi.

Dans la lutte contre les maladies infectieuses, un pays – même un continent – ne peut pas réussir seul. Nous ne réussirons que si nous sommes solidaires et travaillons ensemble.

Le CVD-Mali a été créé en 2001, par un accord entre le gouvernement du Mali, à travers le ministère de la Santé et l’Université du Maryland des Etats-Unis à travers son Center for Vaccine Development.

Le travail de base du CVD-Mali depuis sa création a tourné autour de la quantification du fardeau des maladies évitables par la vaccination et des tests relatifs à l’innocuité, à l’immunogénicité et à l’efficacité des nouveaux vaccins.

Le CVD-Mali joue également un rôle important dans la formation des jeunes chercheurs maliens et à travers le monde. Le CVD-Mali partage l’ensemble de ses résultats de recherche avec le Ministère de la Santé afin de guider les décisions de santé publique.

Aminata Agaly Yattara

Cet article a été publié avec le soutien de JDH Journalistes pour les Droits Humains et Affaires Mondiales Canada

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here