Sécurité au Mali : Moctar Ouane veut sortir de la logique des Groupes d’autodéfense

1

“Nous devons impérativement sortir de cette logique”, a déclaré le Premier ministre, Moctar Ouane, le vendredi, 19 mars 2021, à Mopti. C’était lors d’une réunion du Cadre de gestion de la crise dans le centre du Mali, une réunion qui regroupait plusieurs ministres et des acteurs étatiques.

 

Depuis 2015, le centre du Mali est en proie à la violence qui est dû en partie à un groupe  jihadiste mené par le prédicateur peul Amadou Koufa, affilié à Al-Qaïda et au Maghreb islamique (Aqmi).

Pour se défendre contre ces groupes radicaux, différentes communautés  se sont organisées et ont formé des milices autoproclamées d’autodéfense. Les affrontements qui se sont multipliés entre ces jihadistes et des milices autoproclamées d’autodéfense créées en réaction par des membres des ethnies bambara et dogon, notamment en s’appuyant sur les chasseurs traditionnels “dozos”, sont souvent accusées d’exactions envers les civils, notamment les peuls.

D’ailleurs, dans un récent rapport transmis fin 2020 au Conseil de sécurité, la Commission d’enquête internationale de l’ONU sur le Mali accuse Dan Nan Ambassagou et des groupes jihadistes de “crimes contre l’humanité”.

Le premier, lors de la réunion du vendredi, 19 mars 2021 à Mopti, a appelé à sortir de cette logique d’autodéfense.

“L’efficacité des actions de nos forces de défense et de sécurité ne doit plus uniquement être évaluée à l’aune du nombre de terroristes neutralisés, mais aussi et surtout du nombre de villages secourus ou défendus”, a dit M. Ouane. Cela permettra “d’atténuer le sentiment pour les communautés locales d’être livrées à elles-mêmes, ce qui les amène à mettre en place des groupes dits d’autodéfense”.

Cette déclaration intervient après une rencontre au début du mois entre le colonel-major Ismaël Wagué, ministre de la Réconciliation nationale dans le gouvernement de transition dominé par les militaires, et Youssouf Toloba, chef militaire du groupe de chasseurs dogon Dan Nan Ambassagou, la plus connue de ces milices.

 

Par ailleurs,  il faut rappeler que Dan Nan Ambassagou, toujours active malgré sa dissolution officielle en mars 2019, au lendemain du massacre de plus de 160 Peuls dans le village d’Ogossagou (centre), près de la frontière avec le Burkina Faso, réfute ces accusations.

S’il est vrai que la sécurité d’un pays doit être assurée par ses forces armées et de sécurité, le chemin reste long pour se défaire des groupes d’autodéfenses au Mali tant que les populations ne se sentent pas sécuriser. Elles ont besoin d’actions concrètes sur le terrain, voire de certaines garanties. Les Famas sont plus souvent accusées d’inaction face à certaines attaques. Ce qui crée un sentiment d’abandon chez des communautés.

Fabrice Abdoul

 La Plume

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. We know what need be done to eliminate self defense groups that are dangerously active. Government need be able to instantly enact defense of citizens of region. Our failure to fulfill security needs is cause creation of defense groups was necessary with many given our blessing. Major problem is Self defense groups existence open door to greater corruption being funds that would provide by government necessary defense could be stolen by corrupt government officials where self defense groups carry out defense needs government should fulfill.
    Once again culture plus religion of Islam is shown to be filled with Negroid destroying poison. Do we have intelligence to leave poison of foreign religions alone. Unto we duly defend citizens of these areas self defense groups should continue to exist plus talk of dismantling them is just talk . Unfortunately in far too many instances lack of self defense group would be suicide for some citizens of region. What is unacceptable is self defense groups that in stupidity align themselves with terrorists trying to conquer part or all of Mali . By having alignment supporting terrorists those self defense groups aligned with terrorists are trying to violently overthrow Malians government . Thereof those self defense groups aligned with terrorists make themselves battle targets of Malian military.
    Stupidity is also problem likely result of citizens being led by lazy plus greedy men full of poisonous for Negroids foreign religions of Christianity, or Islam or Hinduism .
    We have to wakeup now to do what is in all long term best interest .
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here