BREVES : Lait DANO, mis sur le marché malien par le GIE AMI

0

 

Pour M. Alassane Diallo,  le lait Dano est  produit par une Coopérative Danoise de plus de 13 000 fermiers, regroupés au sein de la Société  Arla. Cette société intervient dans le domaine des produits alimentaires tels que le fromage et le lait et est présente dans plus de 100 pays à travers le monde. Toujours pour M. Diallo, Dano est riche en calcium, en protéines et en vitamines, des nutriments essentiels pour le fonctionnement du corps humain. « Doux, agréable, nutritif et onctueux, le lait Dano est essentiel à une journée pleine de vitalité » a-t-il conclu.
Quant à M. Abdoulaye Diaby, représentant exclusif du lait Dano au Mali, il a affirmé que ce nouveau lait se distingue des autres de par sa pureté. «C’est du lait de vache sans mélange, produit à partir de vaches danoises, séché puis mis en boite, ce qui fait qu’il garde toute sa saveur » dit-il.
À retenir que le lait Dano est un lait en poudre disponible partout au Mali, en boîte de toutes quantités, à savoir, petite, moyenne et grande et peut être  est consommé à tous les âges, même par les enfants à partir de 3 ans.

 

************************

Adoption du Décret déterminant les modalités de déroulement des opérations de vote, de dépouillement et de centralisation des résultats en cas de couplage de scrutins

 

Sur le rapport du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le Conseil des Ministres du mercredi 10 juin  a adopté un projet de décret déterminant les modalités du déroulement des opérations de vote, de dépouillement et de centralisation des résultats en cas de couplage de scrutins à l’occasion des élections des conseillers communaux, régionaux et du District de Bamako. Le projet de décret est adopté en application de l’article 87, alinéa 6 de la Loi n°06-044 du 4 septembre 2006, modifiée, portant détermination des modalités de déroulement des opérations de vote, de dépouillement et de centralisation des résultats dans le cadre de scrutins couplés. Pour le Gouvernement, ce texte constitue le cadre juridique approprié pour l’ensemble des opérations de vote projetées à l’occasion desdites élections. Le texte prend en charge les dispositions spécifiques liées aux opérations électorales couplées en matière d’isoloirs, d’urnes, de listes d’émargement, d’exemplaires d’imprimés électoraux et met l’accent sur les conditions de marquage et d’affectation des urnes et des isoloirs en fonction des scrutins.

Le couplage de scrutins permettra de réduire le nombre de rendez-vous électoraux au cours de l’année et de minimiser les coûts électoraux.

*******************************

 

Juin – décembre 2015 : Six mois d’activités pour célébrer le chantre du panafricanisme, le président Modibo Keita

Le CICB a servi de cadre le jeudi 11 juin dernier au lancement des activités célébrant le Centenaire de Modibo Keïta, Père de la Nation malienne. Présidée par le président de la République, cette cérémonie de lancement s’est déroulée en présence des présidents des autres Institutions de la République, des membres du Gouvernement et de plusieurs autres personnalités. Pour le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, l’organisation de ce centenaire est une opportunité offerte à la jeunesse du Mali de se bâtir avec comme repère, le Président Modibo KEITA. Quant au président IBK, il déclare : « avoir à célébrer le centenaire de la naissance du Président Modibo KEITA, c’est d’abord commencer la réparation d’une injustice qu’il nous revient de corriger. C’est aussi, jeter les bases d’une rédaction future, plus juste et plus équitable de l’histoire récente de notre jeune République. En effet, l’homme est avant tout, je dirai pour rester modeste, un patrimoine national, sinon africain. C’est pourquoi, le Gouvernement du Mali a décidé d’accompagner la famille politique et la famille biologique de Modibo KEITA dans la célébration du centenaire ». Ensuite, le Chef de l’Etat, IBK a également noté qu’il y aura au cours de l’année  d’autres étapes marquantes du centenaire.

Cette  journée du 11 juin a été aussi marquée par l’organisation d’un concert géant au Stade Modibo Keita animé par des artistes du Bebemya Jazz, Tata Bambou Kouyaté, Babani Koné, Bako Dagno et autres.

*****************************

 

La Plateforme des Femmes leaders  promet la « Déclaration des femmes pour soutenir le processus de paix et la prise en compte de leurs priorités » le 16 juin prochain

Dans le cadre de la consolidation de la Paix, la Plateforme de veille des Femmes leaders organise les 15 et 16 juin au centre Awa Keita un grand rassemblement de deux jours pour définir ensemble leurs priorités pour la paix.

Les résultats seront sous forme d’une « Déclaration des femmes pour soutenir le processus de paix et la prise en compte de leurs priorités ». Cette déclaration servira par la suite de référence pour le plaidoyer toute au long de la mise en œuvre de l’accord de paix.

L’objectif global visé est: «le renforcement de la participation des femmes en tant qu’actrices et bénéficiaires du processus de paix pour la prise en compte de leurs priorités dans la phase de mise en œuvre de l’accord de paix de Bamako ».

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER