Cercle de Koro : de l’espoir pour la campagne agricole 2020-2021

0

La campagne agricole 2020-2021 a démarré dans de très bonnes conditions pluviométriques cette année. Ces informations obtenues, dimanche 13 septembre, des services techniques de Koro  rassurent que les conditions pluviométriques ont permis aux producteurs d’effectuer à temps les premiers semis de mil et de sorgho.

Or, les opérations de semis avaient connu un ralentissement en fin juin suite à une rupture pluviométrique de 10 jours sans faire de dégâts. Dès lors, les pluies sont devenues régulières, abondantes et bien réparties dans l’espace. Les semis se sont déroulés normalement et dans des bonnes conditions. « À ce jour, dans tout le cercle, nous assistons à un bon développement végétatif des cultures. Sur le plan phénologique, le mil qui est la culture principale est au stade montaison-épiaison. Le sorgho est à la montaison. L’arachide et le voandzou à la formation de gousses, le fonio à la formation des graines, le sésame et le niébé sont à la floraison, l’oseille est au stade de la ramification », tels sont les propos de Issa Daou, chef du secteur agriculture de Koro.

Puis d’ajouter : « Pour les cultures maraichères d’hivernage, le gombo, le melon et le concombre sont à la récolte. L’aubergine et la tomate sont à la floraison. On peut, confirme le chef du secteur, donc dire que l’aspect de la campagne agricole est bon dans le cercle de Koro ». À la date du 7 septembre, les hauteurs de pluies mesurées avaient atteint 778,5 mm en 33 jours, contre 4 mm en 39 jours pour la campagne précédente. Pour cette année, les producteurs ont été tardivement ravitaillés en engrais.Néanmoins,le cercle a reçu 1.250 tonnes de NPK ; 167,5 tonnes d’urée ; 65 tonnes de fertinova et 17,5 tonnes de PNT.

Au sujet de la superficie ensemencée de toutes les  cultures confondues, Koro a réalisé 184.063 ha, dont 151.420 pour les hommes et 32.643 pour les femmes sur un objectif de 209.480 ha, soit un taux de 87,86%.Selon un technicien, pour le mil, le cercle a 143 754 ha qui sont présentement réalisés sur une prévision de 153.600 ha, soit 93,58%.

Solidarité : des veuves appuyées à Tombouctou par les FAMa

Le directeur du service social des armées (DSSA), à travers son bureau action civilo-militaire du secteur 3 du théâtre centre de l’opération Maliko, a, courant jeudi 10 septembre, offert  des vivres aux veuves des militaires. La cérémonie a été organisée par le chef du bureau ACM, le lieutenant Sillas Dakouo.C’était au camp fort Cheick Sidi Bekaye.Les vivres étaient composés des sacs de mil et de riz. Ce geste solidaire s’inscrit dans le cadre des festivités du 22 septembre, date de l’indépendance du Mali. Occasion pour MBarka Arby, présidente des veuves militaires de remercier les donataires, priant pour le retour de la paix au Mali.

Koutiala : les enseignants attendent des consignes pour reprendre les cours

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait annoncé la reprise des cours au Mali, hier lundi 14 septembre 2020. Cette rentrée n’est pas effective sur  toute l’étendue  du territoire national. Selon studio Tamani, les établissements d’enseignements  secondaires privés de Koutiala, n’ont pas commencé   les cours lundi.  Selon certains promoteurs de ces établissements rapprochés par le studio Tamani, ils attendent les consignes de leur association qui doit rencontrer les nouvelles autorités concernant le paiement de leur subvention.

Koutiala : la population sensibilisée sur la pandémie du coronavirus

Le lundi 14 septembre 2020, le ministère de la Communication et ses partenaires ont organisé une campagne d’information et de sensibilisation sur la pandémie du coronavirus.  Cette campagne de proximité visait, pour ses organisateurs, à donner la bonne information sur la maladie ainsi que la nécessité de respecter les mesures barrières. Selon studio Tamani, en plus des  services techniques,  c’est près d’une centaine de participants  d’organisation de la société civile, de leaders communautaires et religieux, qui ont pris part à cette campagne de sensibilisation.

Youwarou : cinq morts dans un naufrage  de pirogue

Dans la nuit du samedi à dimanche dernier, une pinasse transportant des passagers entre Kormou et Mopti a chaviré, précisément à 12 kilomètres  du cercle de Youwarou.  Selon studio Tamani, le bilan fait état de cinq morts, dont deux enfants, tous du village de Doukou, ainsi que  d’importants  dégâts  matériels. Selon des sources de studio Tamani, le naufrage aurait été causé par une forte tempête.

Banamba : l’effondrement d’un bâtiment fait deux blessés

Suite à  une forte pluie dans la nuit du dimanche au lundi, près d’une vingtaine de maisons se sont écroulées  dans le cercle de Banamba.  Ces effondrements causés par  des intempéries ont fait  d’énormes dégâts, voire,  des  blessés graves (deux enfants de 7 et de 12 ans). Selon Studio Tamani, ces enfants ont été urgemment évacués sur Bamako par le CSREF de Banamba.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here