Comatex-SA : Le plan de relance adopté

0

Le ministre de l’Economie et des Finances a informé le Conseil des Ministres, le mercredi 23 novembre 2022, du Plan de relance de la Compagnie malienne des Textiles (Comatex).

La Compagnie malienne des Textiles participe à la valorisation de la production nationale de coton fibre dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de développement industriel par la création de la valeur ajoutée et des emplois.

La Compagnie malienne des Textiles est confrontée actuellement à des difficultés de divers ordres. Dans le cadre de la mise en œuvre des solutions proposées, un plan de relance qui nécessite un apport financier de l’Etat d’environ 6 milliards de francs CFA a été adopté.

La mise en œuvre de ce plan se fera suivant les étapes ci-après : la sortie de Covec de l’actionnariat de la Comatex-SA au franc symbolique ; la validation du plan de relance auprès du tribunal du Commerce ; la mise en place d’une nouvelle gouvernance de la société.

Mahamet Traoré

 

Ciment Sahel Mali:

Bema va améliorer l’offre nationale

 Le jeudi 24 novembre 2022, le ministre de l’Industrie et du Commerce a procédé à la pose de la première pierre de l’usine de ciment sahel Mali.

Une vue de la pose de la première pierre

 Ciment Sahel Mali est une unité de transformation du calcaire du Mali. Selon le ministre de l’Industrie et du Commerce Mahamoud Ould Mohamed, la création de cette usine de ciment contribuera à l’accroissement de l’offre nationale. « La nouvelle unité de production de ciment, créera plus de valeur ajoutée et, contribuera à minimiser la fuite des capitaux », ajoute-t-il.

L’usine créera environ 600 emplois directs avec un coût de réalisation estimé à 355 milliards de F CFA. L’usine sera opérationnelle dans 3 ans.

Cette nouvelle industrie permettra de booster considérable l’économie locale en absorbant une grande partie du chômage, lutter contre l’immigration des jeunes de la commune et promouvoir le développement socio-économique de Bema, de Dièma et de Nioro.

Pour finir, la représentante de Sacko holding a laissé entendre qu’avant le début du projet de la cimenterie, la société Sacko holding en partenariat avec l’énergie du Mali (EDM), procédera à l’électrification totale de la commune de Bema avant la fin 2023.

Zeïnabou Fofana 

TRANSFORMATION DU COTON MALIEN

Ententes Mali-Chine

Le Mali et la Chine ont signé, le 21 novembre 2022 un protocole d’accord pour l’installation de deux unités de filature, dont l’une à Koutiala et l’autre à Bamako. Un projet qui sera réalisé par la société Qingdao de la Chine.

La première unité sera installée à Koutiala avec une capacité de 20 000 tonnes coton fibre à transformer en filet. La deuxième unité sera installée à Bamako avec une capacité de 25 000 tonnes par an. Ce qui fait environ 45 000 tonnes de coton fibre.

Mahamet Traoré

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here