DEF : La session 2022 lancée par le PM au Groupe scolaire de Sogoninko

0

Les épreuves de l’examen du Diplôme d’études fondamentales (DEF, année scolaire 2021-2022) ont officiellement démarré lundi dernier (27 juin 2022) sur toute l’étendue du territoire nationale. Le coup d’envoi officiel a été donné par le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, au Groupe  scolaire de Sogoninko.

Le chef du gouvernement était accompagné par la ministre de l’Education nationale, Mme Sidibé Dédéou Ousmane, et de trois membres du gouvernement ainsi que du gouverneur du District. A noter que des ministres ont également effectué le déplacement dans les régions pour lancer les examens.

Cette année ils sont 237 540 candidats à prendre part à cet examen du DEF dans 1801 centres sur l’ensemble du territoire. Les épreuves prennent fin ce mercredi 29 juin 2022.

 Insécurité : Multiplication des braquages et attaques à domicile à Lafiabougou-Bougoudanin

A l’attention des autorités sécuritaires, notamment du Commissariat du 5e Arrondissement, les attaques à domicile et les braquages se sont multipliés ces derniers mois à Lafiabougou-Bougoudanin. Mercredi dernier (22 juin 2022) par exemple, à l’aube (au moment où les premiers fidèles revenaient de la mosquée, un tailleur a été braqué près du «Rond-point Mara» et dépossédé de sa moto, de son téléphone, de son ordinateur et d’autres biens facile à emporter. Selon son témoignage, ils ont attendu que ses apprentis entrent à la maison pour se pointer dans son atelier en le menaçant avec leurs armes.

Dans la zone dite «Château Carré», selon des témoignages, rares sont les maisons qui n’ont pas été visitées ces dernières semaines par les voleurs qui emportent généralement les motos. «Presque tous les matins, au marché, tu entends que les voleurs sont entrés la nuit chez telle ou telle personne», témoigne une ménagère du quartier ! «Difficile de passer maintenant une nuit sans entendre quelqu’un crier aux voleurs», témoigne un boutiquier qui avoue ne plus dormir la nuit.

Et malheureusement, ces cas de vol et de braquage commencent à se multiplier et les populations souhaitent la multiplication des patrouilles des forces de sécurité dans ce quartier où les jeunes oisifs sont de plus en plus nombreux !

MIGRATION : Au moins 23 migrants sont morts lors d’une tentative d’entrée dans l’enclave espagnole de Melilla

Près de 2 000 migrants ont essayé d’entrer, vendredi dernier (24 juin 2022), à Melilla depuis le Maroc et 130 y sont parvenus, selon la préfecture de l’enclave espagnole, qui a établi un nouveau bilan de cette entrée massive. Elle avait annoncé un peu plus tôt que plus de 400 avaient tenté de pénétrer dans Melilla.

Cependant, au moins 23 migrants d’origine africaine ont trouvé la mort lors de cette tentative. Selon les autorités locales marocaines, 76 autres ont été blessés, dont 13 grièvement. Par ailleurs, 140 membres des forces de l’ordre ont été blessés, dont 5 grièvement, au cours de leur intervention pour empêcher les migrants de pénétrer dans l’enclave espagnole, selon ces autorités locales. Des vidéos montrent les forces de l’ordre s’acharner sur des migrants blessés.

Situées sur la côte nord du Maroc, Melilla et l’autre enclave espagnole de Ceuta sont les seules frontières terrestres de l’Union européenne sur le continent africain. Elles font régulièrement l’objet de tentatives d’entrée de la part de migrants cherchant à rejoindre l’Europe. Cette tentative d’entrée massive dans l’une des deux enclaves est la première, depuis la normalisation mi-mars, des relations entre Madrid et Rabat, après une brouille diplomatique de près d’un an.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here