Sikasso : aide au sinistré de l’inondation

0

Les directions régionales de la santé, du développement social, de la protection civile et le Gouvernorat de Sikasso ont apporté leurs aides aux victimes de l’inondation. Cette inondation a concerné Koutiala et Zangasso. Les victimes ont reçu des vivres, des nattes et des produits hygiéniques. La remise de ces dons a eu lieu, le jeudi 3 septembre 2020.

San : deux jours de formation pour les paysans producteurs de riz

Ils étaient une vingtaine, paysans producteurs de riz, à recevoir une formation sur les systèmes de riziculture intensive dans la production des semences. C’était ce vendredi 4 septembre 2020, dans les cercles de San, Macina et de Konandimini. Sponsorisée par l’ONG GIZ, cette formation a duré deux jours. C’était dans le but « d’améliorer le rendement de la production des paysans », nous a déclaré le président de la coopérative des riziculteurs de la plaine de San Ouest.

Gao : un braquage avorté

Le jeudi 3 septembre 2020, dans la soirée, deux bandits armés non identifiés ont dépouillé un homme de sa voiture et de tous ses biens qui y  étaient. Heureusement pour lui, la patrouille mixte est intervenue et sa voiture a été retrouvée dans une maison au quartier château. Mais malheureusement les deux bandits ont pris la fuite. De ce fait, une enquête a été ouverte à leur honneur enfin de les mettre derrière les barreaux.

Goundam : l’effondrement d’un étage fait des victimes

Un étage construit en banco a fait un mort, trois blessés, dont deux femmes à Goundam dans la région de Tombouctou. Sans oublier les dégâts matériels, cette catastrophe est survenue la matinée du jeudi 3 septembre 2020 après une forte pluie dans le cercle. Les blessés ont vite été évacués au centre de santé de référence de la localité.

Yorosso : sensibilisation sur le maintien scolaire des filles et l’abandon du mariage des enfants

Dans le cadre de la sensibilisation des uns et des autres sur le maintien scolaire des filles et l’abandon du mariage des enfants, les communautés de Kiffosso et Boura se lancent dans le combat. Le moyen le plus rapide et efficace  que les représentants des Comités de protection villageois, des pères modèles et des pairs éducateurs ont trouvé, c’est les émissions radiophoniques. À travers les radios de la localité, des messages de sensibilisation ont été lancés au cours de toute la semaine dernière. Avec le soutien, des  ONG AGIR et Save the Children le but de cette sensibilisation était d’informer la population sur l’importance du maintien scolaire des filles et les conséquences des mariages et fiançailles précoces. Cette action entre dans le cadre du programme « Le Mariage n’est pas jeu d’Enfants ».

Le CEMGA en visite auprès des blessés de l’attaque de Guire (Nara)

Les blessés de l’attaque survenue à Guiré (Nara), le vendredi 4 septembre 2020, ont été hospitalisés à l’hôpital de Kati. Le chef d’état-major général des Armées, le général de brigade Oumar Diarra n’a pas manqué de se rendre à leur chevet. Accompagné du Directeur DCSSA et du DIRPA, le CEMGA a manifesté la compassion, le soutien moral et matériel de la hiérarchie et des frères d’armes. Et il était comblé de voir que ces blessés de guerre étaient bien pris en charge.

Mali : le président sortant aux Émirats arabes unis pour des soins médicaux

Dans la soirée du samedi 5 septembre 2020, le président sortant malien a effectué un voyage en direction des Émirats arabes unis.

Depuis quelques moments, l’ancien président malien ayant des problèmes de santé était dans une clinique privée à Bamako. C’est ainsi que depuis son arrestation par les militaires, la CEDEAO demande son évacuation pour son traitement à l’étranger.

Selon nos indiscrétions, le CNSP aurait obtenu de la Cédéao la garantie de faire ramener le président de la République au cas où la justice malienne aurait besoin de l’écouter sur les affaires du pays.

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères effectue une visite à Bamako, la capitale malienne

Dans la journée du jeudi 27 août 2020, le ministre mauritanien des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’étranger, Ismail Ould Cheikh Ahmed et sa délégation ont effectué une visite à Bamako, la capitale malienne par instruction du président mauritanien. Selon Ismail Ould Cheikh Ahmed, le Mali et la Mauritanie sont voisins et sont liés les uns aux autres. Le problème du Mali, c’est aussi le problème de la Mauritanie.

Plusieurs membres du CNSP dont son porte-parole, colonel-major Ismaël Wagué, le 2e vice-président colonel Sadio Camara et le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Boubacar Gouro Diall, ont pris part à cette rencontre. Les échanges ont porté plus sur « l’évolution récente de la situation sociopolitique au Mali ne laisse pas indifférent la Mauritanie, pays voisin et frère ».

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here